Le Blog Finance

Le cours du pétrole dégringole, les fonds d’investissement en ligne de mire 

Le prix du baril a fortement chuté mercredi à New York, enregistrant une baisse de plus de 3 dollars au cours de la séance.
Raisons d’un tel phénomène : des rumeurs laissant entendre que des fonds d’investissement auraient opéré des ventes massives.

Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison de mars, aura ainsi perdu 2,20 dollars par rapport à la clôture de mardi en son dernier jour de cotation. S’échangeant désormais à 94,46 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du pétrole auront brusquement sombré, plombé par des rumeurs non confirmées laissant entendre que des fonds d’investissement se débarrassaient de leurs positions alors que le contrat de livraison en mars expirait mercredi soir.

Autre élément susceptible d’avoir influencé les investisseurs : le conseil de sécurité de l’ONU a annoncé qu’il envisageait de faire une offre à l’Iran dans le cadre des négociations sur son programme nucléaire controversé. Une diminution des tensions qui pourrait induire – le cas échéant – une baisse de la prime de risque.

Une nette remontée du dollar par rapport à l’euro aura également pu accentuer la tendance baissière.

Sources : AFP, Reuters
Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 20 février 2013

Partager cet article

Article de

19 commentaires

  1. el gringo 23 février 2013 à 14:50

    La Fed pourrait devoir interrompre plus tôt que prévu le QE3

    WASHINGTON, 20 février (Reuters) – La Réserve fédérale américaine pourrait devoir ralentir le rythme de ses rachats d’actifs, voire les interrompre, avant que les objectifs en matière d’emploi qui ont été assignés à ce programme soient atteints, apprend-on dans le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed.

    D’après les “minutes” de la banque centrale américaine, publiées mercredi, certains membres du comité de politique monétaire ont en effet exprimé des inquiétudes au sujet de ce programme d’assouplissement quantitatif, le troisième du genre (“QE3″) lancé depuis la crise financière de 2007-2009.

    “Un certain nombre de participants ont été d’avis qu’une évaluation en cours de l’efficacité, des coûts et des risques du programme de rachats d’actifs pourrait amener le comité à diminuer ou à cesser ses rachats avant qu’il ne juge qu’une amélioration substantielle des perspectives pour le marché de l’emploi ait eu lieu”, lit-on dans le compte-rendu.

    Le 30 janvier dernier, lors de sa première décision de politique monétaire de 2013, la Fed a réaffirmé que son plan de rachats d’actifs, à hauteur de 85 milliards de dollars par mois, resterait en place tant que les perspectives en matière d’emploi ne s’étaient pas significativement améliorées.

    La Fed avait également maintenu son taux directeur à un niveau proche de zéro, maintenant ainsi le statu quo en la matière depuis la fin 2008, époque qui correspondait à l’acmé de la crise financière 2007-2009.

    Depuis, la Fed a racheté pour quelque 3.000 milliards de dollars d’actifs, multipliant au passage son bilan par trois, dans l’espoir de maintenir au plus bas les coûts d’emprunts sur le long terme et ainsi stimuler l’activité de la première puissance économique mondiale.

    Malgré l’ampleur de ces mesures de soutien, la reprise de l’économie des Etats-Unis depuis la récession de 2007-2009 est restée, pour le moins, modeste.

    La Fed avait enfin réaffirmé qu’elle maintiendrait son taux directeur juste au-dessus de zéro tant que le taux de chômage ne sera pas redescendu à 6,5% de la population active, avec la condition que l’inflation ne menace pas de dépasser les 2,5%.

    Avant la publication des minutes, la Fed avait annoncé son intention de racheter des titres obligataires auprès d’un plus grand groupe de “primary-dealers”, dans le cadre d’un programme d’un an destiné à renforcer l’implication directe de la banque centrale sur les marchés financiers.

    La Réserve fédérale de New York, qui mène les rachats mensuels de 85 milliards de dollars de la Fed, traite actuellement avec 21 “primary-dealers”, dont JPMorgan Chase et UBS.

    D’après le programme annoncé ce mercredi, la Fed dit qu’elle va élargir ce groupe à cinq autres établissements, de taille plus petite, dont les noms seront annoncés au cours de l’année.
    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6N0BKFO520130220

  2. Hamish 26 janvier 2019 à 06:09

    Thanks for your interest in Investment Advice.

  3. Juliana 26 janvier 2019 à 10:30

    And that is an funding risk worth taking.

  4. Rebbeca 26 janvier 2019 à 12:17

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  5. brazilian wax groupon 26 janvier 2019 à 23:02

    Simply desire to say your article is as amazing.
    The clarity to your submit is simply great and i could suppose you’re a professional in this subject.
    Well with your permission let me to grab your RSS feed to stay up to
    date with forthcoming post. Thank you a million and please
    continue the enjoyable work.

  6. Britney 27 janvier 2019 à 02:17

    Investors do pay direct and oblique costs.

  7. Holly 27 janvier 2019 à 04:55

    Consider investments that offer fast annuities.

  8. Vicky 27 janvier 2019 à 09:52

    A financial advisor is your planning companion.

  9. Demetrius 27 janvier 2019 à 22:19

    Now it is time to choose your particular investments.

  10. Shantell 28 janvier 2019 à 00:19

    At this time I am going to do my breakfast, when having my
    breakfast coming yet again to read further news.

  11. brazilian wax tips 5 février 2019 à 17:53

    An outstanding share! I have just forwarded this onto a colleague who
    had been conducting a little homework on this.

    And he in fact bought me lunch simply because I stumbled upon it for him…
    lol. So let me reword this…. Thanks for the meal!! But yeah, thanx for spending the time to talk about this
    topic here on your website.

  12. Rachelle 5 février 2019 à 19:25

    Financial advisors business is folks enterprise.

  13. Julie 7 février 2019 à 06:38

    All sorts of investments come with sure risks.

  14. Valorie 8 février 2019 à 15:35

    Thank you in your interest in Funding Advice.

  15. Minna 9 février 2019 à 01:17

    Monetary advisors business is people business.

  16. Tory 9 février 2019 à 02:56

    All kinds of investments come with sure dangers.

  17. Elizbeth 9 février 2019 à 05:02

    Thank you to your interest in Investment Advice.

  18. Celina 12 février 2019 à 03:46

    Thanks in your curiosity in Investment Advice.

  19. Latoya 15 février 2019 à 01:50

    And this is an funding threat price taking.