Le Blog Finance

Wall Street finit la semaine en rouge vif en l’absence d’accord sur le mur budgétaire

Le  piétinement actuel des négociations  sur le mur budgétaire US a largement impacté Wall Street  en cette fin de semaine, la place new-yorkaise  affichant un rouge vif vendredi  soir.

Les investisseurs  redoutent en effet  qu’une  nouvelle  réunion politique entre Barack Obama   et les élus du Congrès tenue en fin de journée ne permette  pas d’aboutir  à des avancées  significatives.

Bilan des courses : le Dow Jones a perdu 1,21% et le Nasdaq 0,86%. Tout de même  …

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a ainsi perdu  158,20 points à 12.938,11 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, chutait de 25,60 points à 2.960,31 points. L’indice élargi Standard and Poor’s 500 a quant à lui régressé de 1,10% ou 15,67 points, à 1.402,43 points.

Les marchés  ont de quoi  s’inquiéter alors  que les divergences entre  républicains et démocrates sur  les discussions budgétaires demeurent  importantes, les deux camps s’accusant  mutuellement  d’être  responsables de la situation de blocage qui prévaut  actuellement … tout en  campant sur leurs positions respectives.

Certains  analystes vont même  jusqu’à affirmer  que les investisseurs ont d’ores et déjà commencé à intégrer l’éventualité  qu’aucune solutionne ne puisse être trouvée en vue d’éviter le « mur budgétaire ».

Or, en l’absence  de compromis avant lundi soir, les Etats-Unis  devront mettre  en œuvre une cure d’austérité dès le début janvier  via des mesures  risquant de plonger  le pays dans la récession.

L’inquiétude  des marchés  est telle  que même la  publication, peu après l’ouverture, d’une hausse de l’activité économique de la région de Chicago en décembre, et ce,  pour le deuxième mois consécutif, ainsi  que d’une augmentation, pour le troisième mois d’affilée, des promesses de vente de logements US en novembre, n’aura pas permis  d’atténuer la tendance baissière.

L’annonce d’un accord permettant d’éviter une grève des dockers dans les ports de la côte est des Etats-Unis – mouvement social susceptible  d’impacter négativement  les entreprises d’import/export – n’aura offert aux indices qu’une très légère possibilité de reprise, cette dernière n’ayant été que de courte durée.

Sources : AFP, AWP, ats

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com – 28  décembre 2012 -

 

Partager cet article

Article de

Commenter cet article