Le Blog Finance

Clôture CAC 24/09/12 : 3497 (-0.95%)

Clôture CAC 24/09/12 : 3497 (-0.95%)

L’alternance de séances de hausse et de baisse se poursuit à la bourse de Paris, avec un CAC qui continue d’évoluer au sein d’un range 3475/3540 (qui semble mieux correspondre que le range 3500/3540). Après la hausse de vendredi, le CAC40 vient ainsi de reperdre près de 1%, passant légèrement sous les 3500 tout en prenant appui sur la MM20.

On notera également qu’il s’agit du 4ème doji (ou assimilé doji) consécutif, traduisant l’incertitude qui règne actuellement sur le marché, et que je vous ai détaillée en long, en large et en travers ces derniers jours. Les opérateurs sont en effet pris entre plusieurs signaux haussiers (parmi lesquels une tendance clairement positive à Wall Street et sur le Dax) et quelques éléments plus négatifs à court terme sur le CAC, comme la présence de l’île de retournement baissier de début de semaine dernière et la présence de l’oblique violette.

La marge s’est toutefois clairement réduite à la baisse ce lundi, avec un CAC qui est donc venu tester le bas de son range actuel et sa MM20. Un niveau également renforcé par l’oblique en pointillés bleus, et qui a certes permis au marché de se maintenir, après une matinée pourtant clairement baissière. Mais le rebond provoqué reste bien léger pour pouvoir miser sur un retour en direction vers le haut du range pour demain.

Peut être que Wall Street nous en dira plus ce soir en clôture ? En attendant, il est une nouvelle fois bien difficile de trancher pour demain. Certes, en cas de déception ce soir sur les marchés américains, nous pourrions assister à un signal baissier demain sur le CAC. Mais les supports à proximité sont également nombreux, à commencer sous les 3475/3480 par l’horizontale des 3460, puis l’oblique en pointillés verts autour des 3435 et un support bleu clair vers 3410. En cas de rupture des 3475, le potentiel de repli à court terme pourrait toutefois se situer autour des 3370 et de la base du canal haussier bleu. Pourrait alors se profiler la formation d’une ETE. Nous aurons le temps d’y revenir si cela devait se produire.

A la hausse, un retour au dessus des plus hauts du jour sur 3515 serait un élément positif, mais ce n’est toujours qu’au dessus des 3540, puis surtout au dessus des 3555 et en cas d’invalidation du gap que le marché pourrait être tenté de repartir de l’avant, même si le potentiel haussier ne sera réellement libéré qu’au dessus de l’oblique violette et des 3600 pts.

 

A lire également :
Analyse CAC 21/09/12
Analyse Dow 18/09/12
Analyse Nasdaq 18/09/12

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

11 commentaires

  1. April 25 janvier 2019 à 21:15

    Just want to say your article is as astounding.
    The clearness in your publish is simply excellent and i can assume
    you are an expert in this subject. Fine together with your permission allow
    me to take hold of your feed to keep updated with forthcoming post.
    Thank you a million and please continue the rewarding work.

  2. Marcus 26 janvier 2019 à 07:30

    Way cool! Some very valid points! I appreciate you penning this post and the
    rest of the website is also really good.

  3. Jerald 26 janvier 2019 à 14:40

    And this is an investment danger worth taking.

  4. Elisabeth 26 janvier 2019 à 15:16

    Now it is time to decide your specific investments.

  5. Tuyet 10 février 2019 à 15:30

    Thank you for your interest in Investment Recommendation.

  6. Kelle 11 février 2019 à 01:30

    Thanks to your interest in Investment Advice.

  7. Roxie 15 février 2019 à 01:32

    Think about investments that offer rapid annuities.

  8. Layne 15 février 2019 à 01:43

    That is true for investment advice as effectively.

  9. Latoya 15 février 2019 à 02:52

    Traders do pay direct and oblique prices.

  10. Jamison 17 février 2019 à 02:32

    A monetary advisor is your planning companion.

  11. Nikole 18 février 2019 à 02:40

    And this is an funding danger value taking.