Le Blog Finance

Clôture CAC 06/09/10 : 3510 (+3.06%)

Clôture CAC 06/09/10 : 3510 (+3.06%)

Lors de la dernière intervention de Mario Draghi, le 2 août dernier, le marché s’était violemment retourné à la baisse, cédant en clôture 2.7%. Il a cette fois terminé sur son plus haut du jour, en très forte hausse, et à quelques points seulement de ses plus hauts du 21 août. Super Mario a donc visiblement su trouver les mots pour rassurer les marchés.

En s’affranchissant de la résistance des 3460 et en sortant par le haut du petit canal baissier rouge, le tout dans de fort volumes, le CAC a en tout cas envoyé un signal graphique fort, validant qui plus est l’appui de ces derniers jours sur l’oblique en pointillés bleus. On notera également que la résistance des 3460 se retrouve dors et déjà support, en tant que médiane du marabozu du jour. C’est un signe de plus en faveur de la hausse.

Un signal qui restera toutefois a confirmer, notamment par le franchissement des 3520/3525, correspondant aux plus hauts d’août. On se méfiera également de la Bollinger supérieure, qui s’oriente certes ce soir un peu à la hausse, mais pourrait freiner les velléités haussières du CAC au moins ce vendredi.

Enfin, on n’exclura pas un scénario similaire à celui de début août, mais à l’envers : après la violente réaction baissière au discours de Mario Draghi, le CAC était reparti de l’avant encore plus violemment. Un net repli baissier dans les prochaines heures ou prochains jours ne peut donc être exclu, pour peu que ce soit une des nouvelles façons qu’auraient trouvé les programmeurs de Goldman Sachs et consors pour piéger les investisseurs (et leurs clients…). Pour ceux qui n’auraient pas vu l’édifiant documentaire sur Goldman Sachs mardi soir sur Arte, et qui reprend bon nombre des points que je soulève régulièrement dans mes comptes rendus de gestion pour mes clients, je vous invite à le visionner en cliquant sur le lien suivant : “Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde“.

En attendant, revenons à nos moutons, et à ce qui pourrait nous attendre demain. Le plus probable reste un test des 3520/3525, pour au final une séance de pause, pourquoi pas en forme de doji, sachant que les marchés américains s’attaquent à leurs plus hauts annuels.

On ne peut toutefois exclure un franchissement des 3520/3525, qui enverrai le CAC en direction du haut du canal vert au niveau des 3575/3580, voir sur l’oblique violette joignant les plus hauts de 2007 et 2011, et qui sera justement sur 3600 demain. L’oblique bleu foncé sera elle au delà, sur 3625/3630, mais il serait bien surprenant que le CAC aille directement sur un tel niveau.

A la baisse, on notera un premier petit niveau de support autour des 3480/3485, mais le premier réel soutien ne sera qu’au niveau des 3460/3465, soit quand même un repli 1.4%. Tant que le marché préservera ce seuil, la dynamique restera clairement haussière. On se méfiera toutefois d’une éventuelle cassure et d’un scénario inverse à celui de début août, notamment si le support rouge sur 3440 venait à céder. Le CAC risquerait alors de revenir rapidement sur les 3415, puis sans doute plus bas par la suite, sur 3370/3375, avant l’oblique orange et la base du canal bleu foncé. Nous aurons le temps d’y revenir.

 

A lire également :
Analyse CAC 04/09/12
Analyse Dow 04/09/12
Analyse Nasdaq 04/09/12

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

Commenter cet article