Le Blog Finance

Banques espagnoles : Bruxelles félicite Madrid

espagne-juncker-guindos-europe.jpgUne fois n’est pas coutume ! Bruxelles – par l’intermédiaire de la Commission européenne –  vient de saluer Madrid.

Les mesures prises par l’Espagne   en vue de renforcer son secteur bancaire semblent en effet satisfaire les plus hautes instances européennes.

Histoire avant tout de rassurer les marchés ?

Je salue les mesures annoncées vendredi par les autorités espagnoles pour renforcer leur secteur bancaire. Une réforme rapide et profonde des banques est la pierre angulaire de la réponse de l’Espagne à la crise”, a ainsi estimé le commissaire en charge des Affaires économiques, Olli Rehn, dans un communiqué.

Rappelons que les mesures prises par Madrid comprennent notamment une réforme imposant 30 milliards d’euros de nouvelles provisions aux banques, ces dernières étant jugées trop exposées au secteur de l’immobilier. L’objectif étant d’imposer aux établissements financiers de se protéger des pertes croissantes sur leurs prêts toxiques dans l’immobilier.

L’Etat espagnol s’engageant parallèlement à apporter une aide limitée aux établissements en difficultés en pratiquant des prêts à taux élevés. Les banques qui ne pourront lever les fonds propres nécessaires bénéficieront en effet de prêts à cinq ans à un taux d’intérêt de deux fois celui de la dette souveraine de même échéance.

Le gouvernement espagnol a annoncé parallèlement vendredi qu’il allait confier à deux sociétés d’audit indépendantes une mission pour évaluer les actifs immobiliers détenus par les banques nationales, lesquelles ont été fragilisées par l’éclatement de la bulle immobilière en 2008. Le Conseil des ministres a ainsi adopté un accord mandatant deux sociétés d’audit indépendantes pour réaliser une valorisation des bilans des entités financières qui croulent sous les actifs immobiliers problématiques, a ainsi déclaré la porte-parole du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria, lors d’une conférence de presse.

Toutefois, les marchés n’ont pas été convaincus par cette énième tentative pour sortir l’Espagne de la crise financière.

La perception du risque de l’Espagne, mesuré par le spread (écart de taux) entre les obligations espagnoles et allemandes, a ainsi atteint vendredi un plus haut de séance à 456 points de base.

Sources : AFP, Reuters, Les Echos

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. jerome 13 mai 2012 à 18:17

    J’aime assez l’image qui repr

  2. Elisabeth Studer 13 mai 2012 à 19:17

    oui,

  3. el gringo 13 mai 2012 à 23:11

    Trois banques espagnoles annoncent 9,5 milliards d’euros de provisions suppl

  4. el gringo 14 mai 2012 à 19:20

    Les taux de la dette espagnole continuent

  5. el gringo 15 mai 2012 à 00:06

    Moody’s abaisse les notes de 26 banques d’Italie dont UniCredit et Intesa
    L’agence de notation Moody’s a annonc

  6. el gringo 15 mai 2012 à 19:01

    Les taux espagnols et italiens continuent leur hausse sans r

  7. el gringo 16 mai 2012 à 20:47

    Apr

  8. our website 7 février 2019 à 14:41

    I simply want to tell you that I am newbie to blogs and seriously enjoyed you’re page. Almost certainly I’m likely to bookmark your website . You definitely come with tremendous articles. Appreciate it for sharing with us your website.

  9. John Deere Repair Manuals 9 février 2019 à 19:50

    herbal supplementation is the best because i love organic supplements and herbal is organic`

  10. Myrtie Potier 16 février 2019 à 06:35

    How do I start a website for free or cheap?