Le Blog Finance

Dow Jones (et SP500) : 24/01/12

DJ-240112.png

Si ce n’est pas pour autant que la crise européenne est terminée, le retour du Dow Jones sur ses plus hauts de 2011 est lourd de symbole, et rappelle l’écart encore abyssal qui peut exister entre les marchés européens et les marchés américains, et ce d’autant plus que l’on prend un peu de recul sur les 3 à 4 dernières années. Doit-on voir cela comme le point de départ pour une nouvelle phase de repli, ou au contraire le point de départ pour une nouvelle phase de hausse ?

Nous allons tenter de voir quels sont les éléments en faveur de chacun de ces scénarios, ceux-ci n’étant d’ailleurs pas forcément opposables, puisque nous pourrions avoir une consolidation dans un premier temps, suivie d’une reprise haussière. Mais revenons quelques instants à l’évolution de ces derniers jours.

Depuis mardi dernier, le Dow Jones n’a connu qu’un seul sens : la hausse. Jusqu’à atteindre ce lundi les 12764 pts, soit quelques points de plus que les plus hauts de juillet dernier, et quelques points de moins que les plus hauts de mai 2011. Si nous avons assisté depuis à une pause, cette dernière est restée bien mesurée, et ne laisse pour l’instant pas paraître de courant vendeur digne de ce nom. Le Dow Jones est en effet juste revenu prendre appui sur le double support constitué de la médiane orange et de notre petite oblique violette.

S’il est trop tôt pour statuer sur l’avenir, une chose est claire pour l’instant, la hausse se poursuit, calme, bien construite, dans une volatilité réduite, au sein de Bollingers clairement orientées à la hausse. Une configuration qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ce que nous avons connu par exemple entre septembre 2010 et février 2011. On peut y ajouter également le franchissement mardi dernier de l’oblique rose, qui joint les points hauts de mai et juillet 2011.

Reste qu’il faudra naturellement s’affranchir de ces plus hauts de 2011 pour pouvoir envisager une poursuite de la hausse dans les prochaines semaines. En attendant, un pull back sur l’oblique rose est bien sûr tout à fait possible, pour ne pas dire probable. Mais cette dernière sera bientôt renforcée par la MM20, ce qui devrait favoriser un rebond. L’oblique verte est quant à elle de plus en plus secondaire : trop pentue pour pouvoir tenir très longtemps, sa rupture semble inévitable. Elle marquera toutefois sans doute le début d’une consolidation, cette dernière pouvant être horizontale ou baissière. Ce n’est en fait qu’en cas de retour sous l’horizontale des 12180/12280 qu’un réel repli pourrait prendre place, direction les 11950 puis 11750.

En attendant, la tendance reste haussière. En cas de franchissement des plus hauts de 2011, le Dow ne devrait d’ailleurs pas rencontrer de réelle résistance avant la zone des 13100/13110 pts. Au dessus, on pourra alors envisager le haut du canal bleu clair.

Mais pour y voir plus clair, il est primordial d’aller regarder en dehors de notre seul Dow Jones, ce dernier étant certes très suivi, mais peut être pas le plus représentatif.

SP-240112.pngSi nous n’avons pas le temps de vous proposer une analyse détaillée du SP500, un simple coup d’oeil au graphique de ces derniers mois (ci-contre) nous montre que nous sommes également sur le SP sous d’importantes résistances. Mais ce dernier est en retard par rapport au Dow, butant encore contre l’oblique baissière rose joignant les plus hauts de 2011. Le Dow tirera t’il le SP vers le haut, ou le SP empêchera t’il le Dow de progresser ? C’est ce que nous suivrons dans les prochaines semaines.

A lire également :
Analyse CAC 24/01/12
Analyse Dow Jones 17/01/12
Analyse Nasdaq 17/01/12

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

10 commentaires

  1. Bobby 26 janvier 2019 à 01:45

    Good post! We are linking to this particularly great article on our site.
    Keep up the great writing.

  2. brazilian wax for men 26 janvier 2019 à 21:42

    Hi! This post could not be written any better!
    Reading through this post reminds me of my good old room mate!
    He always kept chatting about this. I will forward this
    write-up to him. Pretty sure he will have a good read.
    Many thanks for sharing!

  3. Edward 28 janvier 2019 à 00:37

    Take into account investments that offer fast annuities.

  4. Alma 5 février 2019 à 18:03

    A financial advisor is your planning associate.

  5. Elisa 6 février 2019 à 02:12

    That is true for funding recommendation as effectively.

  6. Jude 6 février 2019 à 02:20

    Thanks in your curiosity in Investment Advice.

  7. Maricruz 11 février 2019 à 02:14

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  8. Dennis 15 février 2019 à 01:47

    Now it is time to choose your particular investments.

  9. Damian 15 février 2019 à 03:00

    A financial advisor is your planning associate.

  10. Denice 19 février 2019 à 04:12

    Financial advisors enterprise is people enterprise.