Le Blog Finance

Café : le cours soutenu par dollar, Brésil et Colombie

Elisabeth Studer Actualités, Agriculture, Economie, Matières premières Commentaires fermés

Miniature de l'image pour colombian-coffee-beans.jpgLe cours du café  aura nettement bénéficié cette semaine de la déconfiture du billet vert, la faiblesse du dollar dynamisant les achats de matières premières libellées en monnaie américaine par les investisseurs munis d’autres devises.

La situation au Brésil et en Colombie aura une nouvelle fois accentuer la tendance haussière.

Le prix du café est actuellement boosté par les inquiétudes relatives aux récoltes au Brésil (4e exportateur mondial) et surtout en Colombie (3e exportateur mondial), pays  où de fortes précipitations ont affecté les plantations.

Selon les derniers chiffres publiés par l’Organisation internationale du café (ICO) les exportations mondiales de cette matière première ont chuté de 8,7% en octobre 2011 par rapport à octobre 2010.

Désormais, les risques accrus de pénurie, en particulier sur l’arabica, permettent de contrebalancer la crainte d’une baisse de la demande provoquée par la crise mondiale.

Au final, sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en janvier valait 2032 dollars vendredi vers la pause méridienne contre 1882 dollars la semaine précédente.

Parallèlement sur le NYBoT-ICE à New York, la livre d’arabica pour livraison en mars cotait 236,75 cents contre 234 cents vendredi dernier.

Sources : ats, AFP

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés