Le Blog Finance

Fannie Mae crie une nouvelle fois au secours

ap_fanniemae.jpgLes Etats-Unis ne sont décidément pas sortis de l’auberge … Alors que l’épineux dossier du relèvement du plafond de la dette est loin d’avoir dit son dernier mot, le un peu trop célèbre organisme de refinancement hypothécaire américain semi-public Fannie Mae  vient à nouveau de réclamer vendredi 5,1 milliards de dollars au Trésor en vue d’éponger son déficit abyssal.

Le besoin se fait pressant : si la perte trimestrielle s’établit à 2,9 milliards de dollars, elle s’élève à 5,2 milliards de dollars augmentée des dividendes versés à l’Etat, un chiffre nettement supérieur aux 3,12 milliards enregistrés un an plus tôt.

Selon Fannie Mae, la situation s’explique par “la faiblesse continue des marchés de l’immobilier et du crédit hypothécaire“, lesquels restent sous pression – d’après elle – “en raison du taux de chômage élevé, du sous-emploi et du déclin prolongé du prix de l’immobilier”.

Ses résultats ont été grevés par 6,1 milliards de dollars de dépenses liées aux crédits, la quasi-totalité étant due à un portefeuille de prêts remontant à 2008 et aux années antérieures, le portefeuille plus récent étant en revanche de meilleure qualité si l’on en croit Fannie Mae.

Rappelons que l’organisme avait d’ores et déjà été placé sous tutelle publique en septembre 2008, opération de la dernière chance ou presque en vue d’échapper à la faillite. “Nous nous attachons à réduire l’exposition des contribuables en limitant nos pertes liées au crédit et en construisant un nouveau portefeuille solide”, a tenu à souligner pour sa part le directeur général Michael Williams, dans le communiqué.

Histoire de tenter « d’impressionner » les marchés, le dirigeant a par ailleurs indiqué que le nouveau portefeuille de l’organisme représentait désormais «  près de la moitié » de son portefeuille de crédits hypothécaires individuels, estimant par ailleurs que “ces prêts seront rentables”.

La directrice financière Susan McFarland a expliqué pour sa part – un brun démago …. – que les coûts étaient liés notamment aux programmes de refinancement permettant aux propriétaires de se maintenir chez eux … On ne demande qu’à voir …

Même si les modifications de prêts contribuent aux dépenses liées au crédit, des refinancements réussis réduisent le nombre de saisies et gardent les familles chez elles, ce qui est selon nous bénéfique pour le marché immobilier et réduira les pertes du crédit à long terme“, a-t-elle justifié. 

Précisons que si la nouvelle demande de rallonge de 5,1 milliards de dollars demandée au Trésor est certes très inférieure à celle réclamée trois mois plus tôt (8,5 milliards), elle représente toutefois une forte accélération depuis le deuxième trimestre 2010, date à laquelle elle s’élevait à 1,5 milliard.

Rappelons par ailleurs qu’au total, depuis le quatrième trimestre 2008, le Trésor a fourni 104 milliards de dollars à Fannie Mae … sur lesquels seuls 14,7 milliards ont été remboursés jusqu’à présent.

Une bonne nouvelle toutefois : au deuxième trimestre 2011 le groupe a dégagé 5,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires, en hausse de 16% en valeur glissante annuelle.

Sources : AFP, Reuters, La Tribune

Partager cet article

Article de

19 commentaires

  1. el gringo 8 août 2011 à 19:32

    S&P d

  2. Stéphane 9 août 2011 à 02:14

    Oups, je crois que j

  3. valerie 9 août 2011 à 08:30

    de m

  4. el gringo 13 août 2011 à 10:27

    La Poste am

  5. el gringo 30 octobre 2011 à 20:18

    Les USA estiment que Fannie et Freddie leur demanderont encore 57 mds USD
    Les organismes de refinancement hypoth

  6. el gringo 19 novembre 2011 à 19:51

    Fannie Mae et Freddie Mac creusent leur perte (9.1 milliards de dollars) au troisi

  7. Lavada 26 janvier 2019 à 15:52

    Monetary advisors enterprise is individuals enterprise.

  8. Lucile 27 janvier 2019 à 03:12

    All kinds of investments come with certain dangers.

  9. brazil flag icon 27 janvier 2019 à 05:35

    constantly i used to read smaller articles or reviews that also
    clear their motive, and that is also happening with this paragraph
    which I am reading at this place.

  10. Lucio 27 janvier 2019 à 07:08

    Great work! This is the type of info that should be shared across the web.
    Disgrace on Google for no longer positioning this submit upper!
    Come on over and consult with my site . Thank you =)

  11. Ernest 27 janvier 2019 à 18:07

    That is true for investment recommendation as properly.

  12. brazil nuts nutrition 27 janvier 2019 à 23:34

    I could not refrain from commenting. Perfectly written!

  13. Mckinley 2 février 2019 à 06:28

    That is true for funding recommendation as effectively.

  14. Ulysses 9 février 2019 à 04:13

    Thank you to your curiosity in Funding Advice.

  15. Clarence 11 février 2019 à 02:20

    Consider investments that offer instant annuities.

  16. Maribel 16 février 2019 à 01:33

    And this is an funding risk price taking.