Le Blog Finance

Areva : Standard & Poor’s pourrait abaisser la note

article_areva.jpgMauvais temps pour le groupe public français Areva.

‘agence de notation financière Standard & Poor’s (S&P) envisage d’abaisser la note du géant  du nucléaire.

Raisons invoquées : la faiblesse de ses résultats semestriels et les incertitudes qui pèsent sur le secteur nucléaire, suite notamment à la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon.

S&P a abaissé de stable à négative la perspective de la note à long terme du groupe, laquelle se situe actuellement à BBB+/A-2.

L’agence a averti qu’elle pourrait la dégrader dans les douze prochains mois dans le cas où l’Ebitda (le résultat brut d’exploitation) du groupe n’évoluait pas bien au-delà de 1 milliard d’euros.

L’agence indique par ailleurs que l’abaissement de cette perspective reflète les incertitudes croissantes entourant le marché de l’industrie nucléaire et d’Areva en particulier.

Précisons que fin juillet, Areva a publié un résultat semestriel largement impacté par les conséquences de la catastrophe de Fukushima.

Un contexte qui a d’ores et déjà entraîné pour Areva  un manque à gagner de 191 millions d’euros via l’annulation de contrats.

Au 1er semestre, le résultat net du groupe a atteint 351 millions d’euros, en baisse de 58% par rapport à la même période 2010, son chiffre d’affaires semestriel chutant parallèlement de 3,9%, à 4 milliards d’euros.

Le groupe demeure avant toute fragilisée par les longs mois d’incertitudes qui ont précédé le départ d’Anne Lauvergeon ainsi que par les querelles avec EDF – lequel représente 25 % de son chiffre d’affaires.

Si en 2010, la société a affiché 423 millions d’euros de pertes, aucune de ses activités (si ce n’est l’aval du cycle de combustible) n’a été bénéficiaire.

En ce qui concerne 2011, la santé financière de l’entreprise est nettement affectée par les surcoûts liés à la construction du réacteur EPR, le manque à gagner résultant de la chute des ventes de combustibles au Japon et en Allemagne – pays où des centrales sont déjà à l’arrêt – ainsi que la baisse d’activité drastique dans le retraitement des déchets.

“On risque de manquer de cash“, avait même récemment reconnu un cadre dirigeant.

Sources : AFP, L’Express

Partager cet article

Article de

17 commentaires

  1. BA 6 août 2011 à 13:45

    D

  2. BA 6 août 2011 à 17:05

    Samedi 6 ao

  3. BA 7 août 2011 à 10:55

    Isra

  4. BA 7 août 2011 à 13:10

    Dimanche 7 ao

  5. el gringo 7 août 2011 à 13:33

    On peut se demander dans quelle mesure la d

  6. el gringo 13 octobre 2011 à 06:47

    La facture de l’EPR finlandais d’Areva d

  7. Pamela 25 janvier 2019 à 23:24

    Hi! This is kind of off topic but I need some advice from an established blog.
    Is it very hard to set up your own blog? I’m
    not very techincal but I can figure things out pretty fast.
    I’m thinking about creating my own but I’m not sure where to start.
    Do you have any ideas or suggestions? Thanks

  8. Thanh 26 janvier 2019 à 06:12

    Financial advisors business is people enterprise.

  9. Kelvin 26 janvier 2019 à 08:47

    And this is an investment threat value taking.

  10. Ben 26 janvier 2019 à 13:27

    A monetary advisor is your planning associate.

  11. Chelsey 26 janvier 2019 à 16:45

    Now it is time to choose your particular investments.

  12. Eloise 27 janvier 2019 à 00:40

    Thank you in your curiosity in Funding Advice.

  13. Roseann 27 janvier 2019 à 02:21

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  14. Elizbeth 11 février 2019 à 05:48

    Now it is time to pick your particular investments.

  15. Hellen 12 février 2019 à 03:42

    Take into account investments that supply immediate annuities.

  16. Desmond 16 février 2019 à 01:33

    Now it is time to decide your particular investments.

  17. Natalie 18 février 2019 à 03:16

    Now it’s time to choose your particular investments.