Le Blog Finance

Le Sénégal présent au Bourget … en plein coup d’état constitutionnel

senegal_airlines-airbus.jpgHasard de calendrier ? Permettez moi d’en douter … Alors que jeudi, une grande partie de la population, des associations et des membres de partis politiques  du Sénégal  seront dans la rue pour protester contre le projet de loi du Président Wade présenté à l’Assemblée le jour même – lequel vise à permettre à l’actuel Président de désigner lui-même un vice-président via seulement 25 % des suffrages – le fils du chef d’Etat sénégalais, Karim Wade, est quant à lui au Salon du Bourget … en tant que ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie … en vue de négocier d’éventuels achats d’appareils auprès notamment de compagnies françaises. 

 Si le Sénégal – ou plutôt son président – voulait « museler »  en quelque sorte Sarkozy – voire même la presse française  dans laquelle Arnaud Lagardère, Président du groupe éponyme, est egalement très présent – il ne s’y prendrait pas autrement … 
Rappelons également que le groupe Largardère constitue un actionnaire de poids du groupe EADS , maison mère d’Airbus, avec une participation de 7,5 %  … et la boucle est bouclée …

Karim Wade, s’est ainsi félicité mardi de “l’intérêt que plusieurs avionneurs participant au Salon du Bourget portent à la nouvelle compagnie nationale sénégalaise, Senegal Airlines“, selon les termes officiels.

Le fils de l’actuel Président s’exprimait à la fin d’une visite au Salon du Bourget effectuée en compagnie d’une délégation comprenant notamment le Directeur Général de Senegal Airlines, Edgardo Badiali et le Directeur général des Transports aériens.

Les discussions entre Senegal Airlines et les avionneurs - tels qu’Airbus –  ”augurent d’une collaboration fructueuse destinée à renforcer le leadership de la compagnie sénégalaise dans la sous-région ouest africaine”, a par ailleurs souligné M. Wade. 

Rappelons à cet égard que Senegal Airlines, compagnie qui a débuté son activité au début de l’année 2011, devrait recevoir prochainement un troisième Airbus A320 permettant notamment d’assurer deux fois par jour une liaison Dakar-Abidjan (Cote d’Ivoire), une des liaisons les plus rentables de la région. Elle devrait mettre en service à l’été 2012 un long courrier A330 pour desservir l’Europe.

Notons qu’en dehors d’Airbus, Karim Wade a également abordé avec les avionneurs ATR, Embraer, Bombardier, Viking Air les contours de la flotte de la nouvelle compagnie, Air Téranga (hospitalité en wolof).

Le ministre et fils du Président a par ailleurs rencontré le Directeur général de EAS Industries  - société française basée à Perpignan  - avec qui il évoqué la mise en place au Sénégal d’un centre de maintenance.

Projet qui, avec la construction du nouvel Aéroport international Blaise Diagne pourrait positionner le Sénégal se positionne comme un hub sous-régional à coté de l’Afrique du Sud et du Maroc.

Mais tout ceci ne pourrait que la face immergée et toute policée (sans jeu de mots, encore que …)   de l’iceberg.

Car alors que le fils du Président pourrait conclure dans la semaine quelques promesses d’achats auprès de constructeurs aéronautiques français … le Sénégal pourrait bien être à feu et à sang dès jeudi .

Le pourquoi du comment ?

SENEGAL-RUFISQUE-WADE- 055-mai2011-leblogfinance.jpgLa volonté de l’actuel Président, Abdoulaye Wade, age de 85 ans de faire passer en force – quelques  mois avant les élections – un projet permettant à sa famille et à son fils de se maintenir au pouvoir. 

Alors même que vendredi dernier, le conseil de ministre a adopté le projet de révision constitutionnelle qui verra un président et son vice-président se faire élire sur la même liste au suffrage universel direct – permettant au vice-président d’occuper le fauteuil du premier en cas de vacances du pouvoir – le texte sera examiné en procédure d’urgence jeudi 23 juin à l’Assemblée nationale … !

Ne reculant devant rien …. et luttant contre le temps, les élections approchant, Abdoulaye Wade vient même de solliciter une procédure d’urgence pour le vote du Projet de Loi Constitutionnelle instituant le ticket de l’élection simultanée, au suffrage universel du Président et du Vice Président de la République.

Réunie autour de la coalition Bennoo Siggil Senegaal (BSS), l’opposition sénégalaise ainsi que des organisations de la société civile ont promis de combattre le projet de l’élection présidentielle sur ticket, jusqu’à son retrait. Une campagne «touche pas à ma Constitution» a été mise en place   samedi par la RADDHO  (Rencontre Africiane pour les Droits de l’Homme)  d’Alioune Tine et d’autres organisations de la société civile. Ils comptent se battre jusqu’au bout pour éviter que cette loi ne passe. 

L’enjeu du dossier ? Selon le journal Challenger il est ” évident que, si la révision de la constitution venait à être acceptée par les Sénégalais, Me Wade prendra comme colistier son fils lors de la présidentielle à venir et, en cas de victoire, se retirera  plus tard pour laisser le fauteuil présidentiel à son dauphin constitutionnel, en évoquant des raisons de santé.”  Mais les Sénégalais comptent bien ne pas se laisser faire … même si l’actuel Chef de l’Etat semble prêt à tout ou presque pour maintenir sa famille au pouvoir.

Le Parti socialiste sénégalais a quant à lui condamné avec fermeté ce projet de “coup d’État contre la souveraineté populaire qui vise à priver le peuple sénégalais de son droit à choisir librement ses représentants”

Le PS a par ailleurs appelé à «une riposte vigoureuse à la mesure de l’affront qu’Abdoulaye Wade veut faire aux Sénégalais», appelant même au «soulèvement populaire parce que cette forfaiture légitime la résistance et le droit de s’opposer par tous les moyens rendus nécessaires par la sauvegarde d’une société libre et démocratique».

Le Parti socialiste se dit “prêt à engager la mère des batailles avec toutes les forces vives attachées à la démocratie et aux valeurs de la République et à exprimer, avec tous les citoyens”, son opposition “au projet inique de liquidation des acquis démocratiques, sous-tendu par la volonté de confiscation du pouvoir.” 

Pour prouver sa détermination à user de tous les moyens contre ce projet d’Abdoulaye Wade, le Parti socialiste a, dans un communiqué, “exhorté les forces nationales de défense et de sécurité (armée, gendarmerie et police) à choisir la République scellée par les valeurs de la démocratie”, leur rappelant “leur devoir de loyauté au peuple sénégalais”.

Le Parti a également déclaré : “la CEDEAO, l’UEMOA, l’Union africaine, l’Union européenne, les États-Unis, l’Organisation Internationale de la Francophonie et l’Organisation des Nations-Unies (ONU) doivent se montrer à la hauteur de leur devoir et prendre leurs responsabilités en condamnant sans réserve cette nouvelle forfaiture d’Abdoulaye Wade et en exigeant le respect de la Constitution et des règles démocratiques“. 

Sources : Presse sénégalaise, AFP, Reuters, Le Point

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. Elisabeth. 23 juin 2011 à 01:26

    Bien sur,
    gros pb de d

  2. Elisab. 23 juin 2011 à 10:22

    ATR : France
    Bombardier : canada

  3. Elisabeth Studer 23 juin 2011 à 10:26

    Embraer : Br

  4. Wade renonce 23 juin 2011 à 14:02

    S

  5. ES. 23 juin 2011 à 14:05

    SENEGAL-PARLEMENT-TICKET
    Le gouvernement apporte un amendement

  6. BA 23 juin 2011 à 19:12

    Jeudi 23 juin 2011 :
    La r

  7. Elisabeth Studer 24 juin 2011 à 01:14

    23/06/2011 18:28 GMT
    Dakar, 23 juin (APS) – Le ministre d?Etat Cheikh Tidjane Sy a annonc

  8. ES. 24 juin 2011 à 01:16

    S

  9. ES. 24 juin 2011 à 01:24

    Info France 2
    ——————–
    Des milliers d’opposants

  10. Get More Information 7 février 2019 à 17:26

    I just want to tell you that I am newbie to weblog and certainly loved your web blog. More than likely I’m planning to bookmark your site . You surely come with excellent articles and reviews. Kudos for sharing with us your web page.

  11. Carmelina Rusch 18 février 2019 à 13:01

    How do I copy Firefox bookmarks between users on the same computer?

  12. Tractor Workshop Manuals 19 février 2019 à 03:33

    in China, they do not respect intellectual property at all. too many software and movie pirates out there`