Le Blog Finance

Frappes US en Libye : la Chambre des Représentants refuse de réduire les fonds

libya-khadafi-torchon-brule.jpg

La bataille sur le déficit budgétaire  continue aux Etats-Unis, prenant chaque jour un peu plus d’ampleur.

Alors que le chef de la majorité républicaine à la Chambre des représentants américaine, Eric Cantora annoncé jeudi qu’il se retirait des discussions avec la Maison Blanche sur le relèvement du plafond de la dette, ladite Chambre a rejeté vendredi un texte visant à réduire les fonds destinés à financer les frappes américaines contre les forces libyennes de Kadhafi.

Les élus ont par ailleurs rejeté vendredi, par 295 voix contre 123, une mesure donnant au président américain Barack Obama l’autorité pour continuer l’opération militaire contre la Libye.

Si ce vote n’a pas d’incidence immédiate sur l’implication américaine, il constitue un important désaveu pour le chef de l’Etat.

Les leaders républicains à la Chambre des représentants avaient fait pression pour qu’un tel vote ait lieu, certains d’entre eux estimant que Barack Obama n’avait pas respecté la loi en ne demandant pas le feu vert du Congrès pour envoyer hommes et appareils au combat.

A la mi-mai, alors que le gouvernement d’Obama était d’ores et déjà lourdement malmené compte-tenu notamment du déficit budgétaire abyssal de l’Etat, le secrétaire à la Défense Robert Gates avait affirmé que les opérations militaires en Libye entraînaient un coût d’environ 750 millions de dollars pour les Etats-Unis.

Le ministre n’avait toutefois pas jugé bon de préciser s’il s’agissait du coût des opérations depuis leur début le 19 mars dernier jusqu’à aujourd’hui ou s’il s’agissait des dépenses prévues d’ici la fin de l’exercice budgétaire, lequel s’achève le 30 septembre prochain.

Se voulant rassurant, Robert Gates avait par ailleurs affirmé que le surcoût serait financé sur le budget de la Défense et ne nécessiterait pas de rallonge du Congrès.

En tout état de cause, ce montant pourrait laisser entrevoir un coût supplémentaire par rapport aux prévisions du Pentagone, ce qu’avait alors démenti son porte-parole, le colonel David Lapan.

Précisons que le 4 avril dernier, soit trois jours après le transfert de la conduite des opérations des Etats-Unis à l’Otan, 608 millions de dollars avaient d’ores et déjà été dépensés. Le ministère américain de la Défense prévoyant un budget d’environ 40 millions supplémentaires pour chaque mois d’opération.

Sources : AFP, Associated Press, Reuters

 

Partager cet article

Article de

13 commentaires

  1. Nereida 26 janvier 2019 à 02:26

    I am no longer certain the place you’re getting your information, however great topic.
    I must spend a while studying much more or working out more.
    Thanks for magnificent information I used to be looking for this info for my mission.

  2. Sheila 26 janvier 2019 à 09:23

    And that is an investment risk worth taking.

  3. Julieta 26 janvier 2019 à 13:21

    Take into account investments that offer quick annuities.

  4. Marcelo 26 janvier 2019 à 22:51

    And this is an funding danger price taking.

  5. Teodoro 27 janvier 2019 à 05:09

    Buyers do pay direct and oblique costs.

  6. Cyril 27 janvier 2019 à 14:56

    Traders do pay direct and oblique costs.

  7. Anya 28 janvier 2019 à 07:00

    Appreciating the persistence you put into your website and detailed information you present.
    It’s awesome to come across a blog every once in a while that
    isn’t the same unwanted rehashed information. Excellent read!
    I’ve saved your site and I’m including your RSS feeds to my Google account.

  8. Alison 2 février 2019 à 19:25

    Hello, I enjoy reading through your post.
    I wanted to write a little comment to support you.

  9. Milford 8 février 2019 à 06:39

    Monetary advisors enterprise is people business.

  10. Margart 8 février 2019 à 06:49

    Monetary advisors business is folks enterprise.

  11. Yvonne 11 février 2019 à 02:46

    All kinds of investments come with sure dangers.

  12. Enriqueta 15 février 2019 à 02:44

    Thanks to your curiosity in Funding Advice.

  13. Tim 18 février 2019 à 01:50

    Thanks for your interest in Investment Recommendation.