Le Blog Finance

FMI : le Brésil pour un candidat d’un pays émergent

Elisabeth Studer Actualités, Economie Un commentaire

imf.brazil.jpgQue de pressions, de rumeurs et de supputations concernant le remplacement de Dominique Strauss Khan à la tête du FMI, chacun tentant d’avancer ses pions et de promouvoir ses « poulains ». Alors que la ministre française des Finances, Christine Lagarde semble être en bonne position, le Brésil pourrait ne pas l’entendre de la sorte.

Mardi, un haut responsable gouvernemental brésilien a ainsi indiqué que son pays souhaiterait que le prochain directeur général du Fonds monétaire international provienne d’un grand pays émergent. Ajoutant toutefois que le Brésil ne prévoyait pas de faire pression outre mesure sur ce sujet.

Nous pensons que l’Inde et le Brésil seraient de bonnes options. Mais nous pensons aussi que l’Europe va probablement conserver son emprise profonde sur ce poste, alors nous ne prévoyons pas d’insister très fortement sur ce sujet pour l’instant“, a ainsi déclaré le responsable.

Précisons qu’en dehors de Christine Lagarde, la presse allemande envisage d’autres candidats potentiels, dont l’ancien président de la Bundesbank, Axel Weber. Le nom du suisse Josef Ackermann, actuel patron de la Deutsche Bank est également cité.

Selon certains diplomates, l’ancien ministre turc des Finances Kemal Dervis pourrait être un candidat de compromis entre pays émergents et en développement et membres de l’Union européenne. Il n’en demeure pas moins qu’à l’heure actuelle, un « arrangement » garantit aux Européens le poste de responsable du FMI, et ce, depuis la création du Fonds, la présidence de la Banque mondiale revenant à un Américain.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. BA 18 mai 2011 à 20:54

    Mercredi 18 mai 2011 :
    Les taux longs grecs sont repartis