Le Blog Finance

Le FMI appelle à une dépréciation du billet vert

Elisabeth Studer Actualités, Devises, Economie Commentaires fermés

dollarcollapse_1.jpgMéthode miracle prônée par le Fonds monétaire international (FMI) pour réduire les déficits commerciaux des Etats-Unis tout en rééquilibrant l’économie mondiale ? Une dépréciation du dollar. C’est en effet ce qu’indique l’institution dans une note aux ministres des Finances du G20 publiée mercredi.

Le FMI estime en effet – en se basant sur ses propres calculs – que le taux de change du dollar est plutôt surévalué, ceux de l’euro et du yen étant “globalement conformes” aux fondamentaux économiques, plusieurs monnaies de pays émergents asiatiques se trouvant par ailleurs “sous-évaluées”.

Des arguments qui le conduisent à proposer au G20 de permettre d’envisager une action sur le billet vert. “Une nouvelle dépréciation effective du taux de change du dollar contribuerait à une baisse durable du déficit des comptes courants des Etats-Unis vers un niveau plus en conformité avec les fondamentaux de moyen terme, apportant un soutien à une croissance plus équilibrée”, affirme ainsi le Fonds.

Dans son diagnostic sur l’économie mondiale établi à l’intention des ministres réunis le week-end dernier à Paris, le FMI avait fait part d’une inquiétude croissante. “Les risques de ralentissement restent élevés dans les économies avancées, tandis que les risques de surchauffe augmentent dans les économies émergentes“, avait-t-il ainsi prévenu.

La semaine dernière, le ministre brésilien des Finances, Guido Mantega a reconnu quant à lui avoir fait part au secrétaire au Trésor des Etats-Unis, Timothy Geithner, lors de sa récente visite de ses “inquiétudes sur la dépréciation du dollar et des autres monnaies asiatiques, dont la devise chinoise“, la situation déséquilibrant selon lui le commerce international.

Des propos qui interviennent alors que le Brésil pâtit d’un trop grand attrait du real, lequel s’est apprécié de plus de 100% au cours des dernières années, le gouvernement brésilien pointant du doigt les politiques des Etats-Unis qui, selon lui, favorisent un dollar faible.

Affirmant que le “Brésil était autant préoccupé par la dépréciation du dollar que par celle de la devise chinoise” le ministre a par ailleurs affirmé espérer “qu’en fonction de l’amélioration de la situation de l’économie américaine, les Etats-Unis changeront bientôt leur politique monétaire et attireront plus de capitaux“, situation de nature selon lui à engendrer une hausse du dollar et du yuan.

Sources : AFP, Reuters, Dailybourse

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés