Le Blog Finance

Cacao : le cours repart à la hausse

cacao945.jpgLes cours du cacao sont repartis à la hausse cette semaine, les marchés demeurant inquiets face à l’incertitude concernant la reprise des exportations ivoiriennes.

Si les prix de la fève avaient pu chuter de 10% depuis début avril, les cours ont repris une tendance haussière cette semaine, les investisseurs demeurant inquiets face à situation en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de fèves brunes.

Certes, l’arrestation en début de semaine du président sortant Laurent Gbagbo par les forces d’Alassane Ouattara, président élu laisse entrevoir la possibilité d’un retour progressif à la normale, mais les choses sont loin d’être aussi faciles.

Mercredi, après la levée des sanctions de l’Union européenne contre les ports ivoiriens, Alassane Ouattara a annoncé que les exportations de cacao allaient redémarrer  “immédiatement”.

Bloquées par un embargo lancé en janvier à l’initiative d’Alassane Ouattara, 400 000 tonnes de fèves brunes se sont accumulées dans les ports d’Abidjan et de San Pedro.

Premier producteur mondial de cacao, la Côte d’Ivoire fournit 35% de l’offre mondiale. Dans ce contexte, l’interruption des exportations a fait flamber les prix sur le marché à terme … lesquels ont atteint début mars un plus haut à 2.323 livres sterling la tonne (2.609 euros) avant de redescendre sous les 2.000 livres sur le Liffe de Londres. Les investisseurs anticipant en effet la victoire du camp Ouattara et l’afflux sur le marché de stocks importants.

Si l’afflux de ces stocks volumineux devrait diminuer la tension sur les cours, les incertitudes subsistent sur la capacité de M. Ouattara à pacifier rapidement le pays.

En tout état de cause, le financement de la filière cacao et la problématique associée des banques devront résolus avant de voir les ventes retrouver de leur vigueur.

A noter parallèlement, que selon les chiffres publiés jeudi par l’Association européenne du cacao (ECA), la consommation européenne de cacao est ressortie à 353’103 tonnes au premier trimestre 2011, en hausse de 3,5% sur un an.

Au final, sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en juillet valait 1.962 livres sterling vendredi vers 13H30 GMT contre 1886 livres le vendredi précédent vers 14H30 GMT.

Sur le NYBoT-ICE américain, le contrat pour la même échéance valait 3130 dollars la tonne contre 2.969 dollars le vendredi précédent en clôture.

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Agro-media 20 avril 2011 à 17:08

    La chute du clan Gbagbo est une opportunit

  2. Leonard Yao Ehora 16 septembre 2011 à 13:37

    Nous sommes producteurs, acheteurs et vendeurs de produits agricoles.
    Nous sommes