Le Blog Finance

Chine : le gouvernement aurait la capacité de maîtriser l’inflation

ChinaBubble.jpgLa Chine adepte de la méthode Coué ? Qui sait … Alors que fin novembre, l’Empire du Milieu a annoncé de nouvelles mesures pour tenter d’éviter une surchauffe dommageable pour son économie, le chef de l’Autorité de régulation bancaire chinoise (CBRC), Liu Mingkang, a assuré vendredi que le gouvernement chinois disposait d’une “forte capacité” à limiter l’inflation.

“L’économie vit une période d’atterrissage en douceur”, a ainsi estimé un brin optimiste M. Liu. Ajoutant que la production, la consommation et l’investissement se maintenaient à des niveaux élevés dans le pays malgré un ralentissement depuis le début de l’année.

Précisons en effet que le Produit intérieur brut (PIB) chinois a augmenté de 11,9% au premier trimestre, mais de 10,3% au deuxième et de 9,6% au troisième. Au contraire, l’inflation se sent pousser des ailes, la hausse des prix à la consommation atteignant 5,1% en novembre, son plus haut niveau depuis plus de deux ans.

Qu’à cela ne tienne, le patron de la CBRC se veut confiant, estimant qu’en 2011, l’inflation “devrait pouvoir être contenue à un niveau raisonnable”. Méthodes miracles ? les mesures prises par la banque centrale, telles que le relèvement des réserves obligatoires des banques.

Pour contenir la surchauffe, notamment dans l’immobilier, la banque centrale a relevé les taux d’intérêt au mois d’octobre dernier, une première en près de trois ans.

Parallèlement, le gouvernement a annoncé qu’il envisageait de mettre en oeuvre des contrôles des prix sur les denrées de base. Rappelons à cet égard que la hausse des prix s’est accélérée en octobre en Chine, s’élevant désormais à 4,4% en valeur glissante annuelle. L’inflation atteint ainsi son plus haut niveau depuis septembre 2008. Les prix de certains légumes ont augmenté de plus de 60% sur un an, provoquant l’ire de la population.

Dans un commentaire publié par le China Daily, le gouverneur de la banque centrale, Zhou Xiaochuan, a déclaré quant à lui que le gouvernement devait redoubler d’efforts contre les excès de liquidités dans l’économie, lesquels alimentent selon lui l’inflation. Il a par ailleurs estimé qu’il fallait être prudent sur de nouvelles hausses de taux d’intérêt.

Fin novembre, la banque centrale chinoise avait annoncé un relèvement des réserves obligatoires des banques. Objectif : réduire la quantité d’argent en circulation et combattre l’inflation.

Nous devons comprendre l’importance et l’urgence de stabiliser les prix du marché et prendre des mesures énergiques“, avait déclaré à cette date dans un communiqué le gouvernement chinois. Ajoutant que «quand cela s’avèrera nécessaire, des mesures d’intervention temporaires seront mises en place sur des produits de première nécessité et des matériaux de production ». Pékin précisant par ailleurs qu’il voulait notamment stabiliser les marché du blé, du pétrole, du coton et du sucre, tout en indiquant que la lutte contre la spéculation allait être intensifiée.

Sources : AFP, Xinhua, Reuters

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. el gringo 14 janvier 2011 à 22:58

    Chine : la lutte contre l’inflation est men