Le Blog Finance

Industrie nautique : la prudence reste de mise

Elisabeth Studer Economie Un commentaire

salon-nautique-Journal-des-Plages.pngL’industrie nautique française remise à flot ? Si lors d’une conférence de presse à Paris, les dirigeants du secteur ont placé leur espoir dans la saison 2010-2011 alors que la crise les avait frappé de plein fouet, la prudence reste toutefois de mise.

Les salons d’automne  devraient permettre de prendre la température du terrain.

“Pour cette année, le marché français aura assez bien résisté” estime Yves Lyon Caen, vice-président de la Fédération des industries nautiques (FIN) et président du conseil de surveillance de Bénéteau, principal constructeur français.

Il observe parallèlement “une tendance à la stabilisation du marché”.

Les immatriculations de bateaux neufs en France ont en effet affiché une baisse beaucoup moins importante que celle de l’année dernière, soit -3,7% en 2009/2010 contre -17,4% un an auparavant. Mais l’indicateur n’est toutefois pas encore passé au vert …

Les résultats commerciaux varient toutefois selon les zones géographiques. En tête des marchés déprimés figurent les Etats-Unis, l’Asie se montrant quant à elle dynamique.

Pour rappel, la chute de 50% de la demande observée entre septembre et novembre 2008, période où la moitié des commandes de la saison est habituellement passée, s’était traduit chez les constructeurs par des niveaux de stocks tels que le recours au chômage technique s’est avéré nécessaire.

Bénéteau qui avait dû recourir au chômage partiel pour plus de 3000 de ses salariés en janvier 2009, s’était vu contraint de prendre des mesures identiques le mois suivant pour plus d’un millier de salariés. « Le secteur n’a jamais connu une crise d’une telle violence », avait alors déclaré le constructeur charentais de catamarans de croisière Jean-François Fountaine, président de la Fédération des industries nautiques. “C’est pire qu’au début des années quatre-vingt-dix, avait-il assuré”.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. navigateur 28 janvier 2011 à 12:20

    Nous allons voir comment la piste