Le Blog Finance

USA : le Pentagone se serre la ceinture

Elisabeth Studer Economie Un commentaire

pentagone22.jpgEffet d’annonce ou coupes sombres aux incidences non négligeables ? Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a annoncé lundi une série de mesures visant à réduire les coûts de fonctionnement du Pentagone. Principaux  impacts : une réduction des dépenses budgétaires – notamment en ce qui concerne ses sous-traitants - et la suppression de l’un de ses principaux commandements.

Le Commandement des forces conjointes (Joint Forces Command), basé en Virginie sera la principale “victime” de ses mesures de rigueur. La mesure permettra d’économiser 240 millions de dollars. Rappelons que la mission de cette unité est d’organiser l’entraînement et le déploiement de soldats provenant de différents corps et appelés à combattre ensemble.

Une annonce qui intervient alors que fin juillet, la Chambre des représentants américaine a adopté un projet de budget supplémentaire 2010 contenant des fonds pour la guerre en Afghanistan, le Pentagone ayant préalablement alerté sur les difficultés rencontrées pour financer les renforts demandés par le président Obama.

Faisant fi du gel des dépenses décidé par l’administration américaine, le Pentagone bénéficie d’un budget en légère hausse pour 2011, s’établissant à 700 milliards de dollars, si l’on tient compte de l’effort de guerre en Irak et en Afghanistan.

En juin dernier, le Pentagone a toutefois annoncé son intention d’économiser 100 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Objectifs affichés : anticiper le ralentissement de la croissance de ses ressources budgétaires qui devrait intervenir dans les prochaines années dans un contexte de crise économique, l’administration Obama se faisant fort de noter les fortes augmentations annuelles observées durant l’administration Bush.

 Rappelons que depuis 2001, le budget de la Défense américaine a plus que doublé. Le budget du Pentagone, premier poste budgétaire des Etats-Unis, représente plus de 40% de l’ensemble des dépenses militaires mondiales.

Fin 2009, un rapport du Sénat  détaillé par le Washington Post avait déclaré que le département de la Défense américain estimait qu’il pourra économiser 44.000 dollars tous les ans pour chaque poste de sous-traitant remplacé par un fonctionnaire.

Dans la foulée, le Congrès avait voté 19 décembre 2009 une ligne de crédit de 5 milliards de dollars, pour embaucher de nouveaux agents gouvernementaux amenés à remplacer ces sous-traitants.

Une politique qui pourrait être accentuée alors que les nouvelles mesures annoncées par Robert Gates prévoit une baisse de 10% du budget annuel consacré aux sous-traitants employés par le Pentagone, et ce sur les trois prochaines années.

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Fabien 10 août 2010 à 11:29

    “Objectifs affichés : anticiper le ralentissement de la croissance de ses ressources budgétaires qui devrait intervenir dans les prochaines années dans un contexte de crise économique”
    C’est moi ou le pentagone a quelques années de retard ?????