Le Blog Finance

Skype: demande d’introduction en Bourse

logo-skype-android-france.jpgSkype, le célèbre groupe de la sphère internet a déposé lundi une demande auprès des autorités américaines de régulation en vue de son introduction en Bourse. But de l’opération : lever jusqu’à 100 millions de dollars (75,5 millions d’euros).

A l’heure actuelle, la société basée au Luxembourg n’a pas communqiué sur le nombre d’actions qu’elle souhaitait vendre, ne fournissant par ailleurs aucune fourchette indicative de prix.

Dans un document de présentation préliminaire adressé à la Securities and Exchange Commission (SEC), Skype précise que Goldman Sachs, JPMorgan et Morgan Stanley seront les chefs de file de l’opération.

La société semble avoir le vent en poupe, précions qu’au premier semestre 2010, son chiffre d’affaires a progressé de 25,1% par rapport à la même période l’an dernier, s’établissant désormais à 406,2 millions de dollars (307 millions d’euros).

Notons par ailleurs qu’au 30 juin, Skype comptait 560 millions d’utilisateurs inscrits.

Fondée en 2003, la société a été rachetée pour 3,1 milliards de dollars par eBay en 2005. Lequel a revendu en 2009 une participation majoritaire dans Skype à un groupe d’investisseurs parmi lesquels figurent Silver Lake, Canada Pension Plan Investment Board et Andreessen Horowitz.

En avril 2009, eBay, avait ainsi annoncé qu’il allait donner son indépendance à sa filiale de téléphonie sur internet arguant que cette dernière ne présenterait pas assez de synergies avec le reste du groupe.

Le patron d’eBay, John Donahoe, indiquait alors que “laisser Skype opérer en tant qu’entité autonome et cotée en Bourse  était “le meilleur moyen d’en optimiser la valeur“. Affirmant que le pionnier de la téléphonie sur internet était “dotée de fondamentaux solides et d’une dynamique en accélération”.

Sources : Reuters, AFP

Partager cet article

Article de

18 commentaires

  1. Fabien 10 août 2010 à 11:32

    560 millions d’utilisateurs inscrits, bien plus que Facebook, et ne parlons pas de la différence de valeur ajoutée entre les deux types d’utilisateurs…

  2. Muoi 25 janvier 2019 à 00:20

    What’s up to all, how is everything, I think every one is getting more from this web page, and your views are pleasant in favor of new visitors.

  3. Bettina 25 janvier 2019 à 20:57

    Hello, its fastidious paragraph concerning media print, we all understand
    media is a enormous source of data.

  4. Dyan 26 janvier 2019 à 07:44

    A financial advisor is your planning accomplice.

  5. Dalton 26 janvier 2019 à 17:10

    Hi to all, how is everything, I think every one is getting more from this web site,
    and your views are good in support of new people.

  6. Myron 26 janvier 2019 à 21:13

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  7. Rosie 27 janvier 2019 à 07:48

    Think about investments that provide quick annuities.

  8. Monte 27 janvier 2019 à 08:09

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  9. Jasper 27 janvier 2019 à 19:25

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  10. Frances 28 janvier 2019 à 08:29

    A monetary advisor is your planning partner.

  11. Jacquetta 6 février 2019 à 02:08

    Traders do pay direct and oblique costs.

  12. Woodrow 6 février 2019 à 02:12

    Now it is time to pick your specific investments.

  13. Justine 8 février 2019 à 05:07

    A financial advisor is your planning partner.

  14. Ingeborg 8 février 2019 à 16:05

    Contemplate investments that offer fast annuities.

  15. Margarita 9 février 2019 à 03:41

    Now it’s time to choose your specific investments.

  16. Brady 10 février 2019 à 16:33

    And that is an funding danger value taking.

  17. Marcy 16 février 2019 à 01:41

    That is true for funding recommendation as well.

  18. Ilene 18 février 2019 à 01:56

    That is true for investment recommendation as effectively.