Le Blog Finance

Le déficit de l’Etat sera de 138 milliards d’euros en 2009

Elisabeth Studer Economie 4 commentaires

_logo_cancres1.jpgLe gouvernement jouerait-il sur une certaine lassitude ? Si il y a quelques mois encore, de nombreuses voix s’élevaient pour s’alarmer de l’état des finances publiques, l’énoncé des chiffres les plus catastrophiques semble désormais passer  ”comme une lettre à la poste”.

Et pourtant …. le ministre français du Budget, Eric Woerth vient tout de même d’annoncer que le déficit de l’Etat français pour 2009 s’élèvait à la coquette somme de 138 milliards d’euros.

S’exprimant sur i-Télé, Eric Woerth a même trouvé matière à se réjouir ! Le principe du c’est moins pire que si c’était pire, jouant en plein !

Pensez donc : le gouvernement prévoyait 141 milliards de déficit en 2009, or ce dernier ne sera “que” de 138 milliards !

Le ministre prenant la peine d’ajouter que “trois milliards d’euros c’est considérable” …

Ce qui laisserait tout de même sous entendre, si l’on compte bien …. que 138 milliards c’est encore plus considérable. Comme quoi, les petites phrases parfois …

Ce score “moins pire que pire” serait selon Eric Woerth dû essentiellement à l’augmentation des recettes provenant de l’impôt sur les sociétés et de la TVA.

L’écart d’un milliard d’euros – par rapport à la loi de finances – concernant les dépenses s’explique pour 0,8 milliard “par un décalage de paiements de dépenses du plan de relance” et pour 0,25 milliard par “une maîtrise accentuée des dépenses courantes“, précise non sans “fierté” le ministère du Budget dans un communiqué.

Les dépenses du plan de relance ont été de 15,6 milliards d’euros, dont 11,8 milliards de dépenses budgétaires et 3,85 milliards de remboursement anticipé aux collectivités locales précise ainsi le gouvernement.

“Les dépenses hors plan de relance sont pour la première fois en diminution en euros courants par rapport aux dépenses de l’année précédente”, se réjouit même le ministère dans son communiqué.

Mais petite précision et non des moindres : le déficit est en progression de 81,7 milliards en valeur glissante annuelle ….

Car si les recettes sont certes en hausse de 2,5 milliards d’euros par rapport aux prévisions, elles sont toutefois en baisse de près de 20% par rapport à 2008.

Les grands fautifs ? la crise économique et les mesures de relance, voyons ! Enfin, c’est ce qu’affirme le ministère ….

Sources : Reuters, AFP

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. lg 18 janvier 2010 à 21:39

    ce qui va nous apporter l’année de tous les dangers 2010..
    http://laurentgrandsimon.hautetfort.com/archive/2010/01/16/2010-annee-de-tous-les-dangers.html

  2. anticons 20 mai 2010 à 19:22

    Selon la commission des Finances de l

  3. anticons 20 mai 2010 à 19:23

    Selon la commission des Finances de l

  4. Lambert Francis 21 mai 2010 à 12:15

    http://www.ccomptes.fr/fr/CC/Sommaire-23.html
    Dans son rapport annuel, la Cour des comptes projette la dette publique française si notre politique ne change pas :
    - la dette s’emballe et s’approchera de 100 % du PIB en 2013.
    - Avec 90 milliards d’euro de «charge d’intérêts» (ce que coûte la dette), c