Le Blog Finance

Numericable déclare la guerre à France Telecom

numericable.jpgSi il y a une chose au moins qu’on ne peut reprocher à Numericable, c’est de manquer de toupet !

 Alors que le CG92 lui a récemment offert une voie royale, Numéricable, opérateur télécom détenu désormais à plus de 30 % par l’américain Carlyle a déposé plainte devant le tribunal de commerce de Paris contre l’opérateur historique pour «prix prédateurs» et «diffamations».

Selon le journal La Tribune, Numericable réclame la bagatelle de 157 Millions d’euros à France Télécom. Le câblo-opérateur s’appuierait sur la condamnation prononcée par la Commission européenne en 2003 envers l’opérateur historique pour pratiques anticoncurrentielles.

France Télécom avait été alors condamné pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché de l’accès à Internet dans le but de limiter le développement de la concurrence. Suite à cette condamnation, plusieurs opérateurs avaient réclamé des dommages et intérêt, mais pas Numéricable.

Ce dernier tente également désormais de renvoyer la balle à l’opérateur historique qui avait précédemment porté plainte contre une des campagnes publicitaires de Numericable. France Télécom reprochant alors au câblo-opérateur d’utiliser le terme « fibre optique » pour décrire sa technologie. Une procédure qui intervenait parallèlement au lancement d’une pétition par Numéricable, dans le but d’obtenir le droit de fibrer des immeubles qu’il dessert afin d’éviter “un monopole de fait de l’opérateur historique” sur le très haut débit.

 Rappelons qu’en 2006, l’opérateur Free avait également portait plainte contre France Télécom devant ce même Tribunal du Commerce évaluant son préjudice à 1,9 milliard d’euros.

Embroglio à prévoir désormais, d’autant plus que selon le syndicat CFE-CGC, France Telecom est détenu à 5 % par Carlyle, lequel Carlyle emploie également un certain Oliver Sarkozy … Le demi-frère de notre Président, jusque-là codirigeant de la branche institutions financières de la banque d’investissement UBS, copilote en effet depuis avril 2008 l’activité mondiale de services financiers de la firme Carlyle.

Ah j’oubliais ! rappelons également que Stéphane Richard, n° 2 de France Telecom est l’ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde. Il a été décoré de la légion d’honneur par Nicolas Sarkozy en personne en 2006. 

Sources : AFP, La Tribune, Challenges

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Elisabeth Studer 11 mai 2012 à 21:14

    test