Le Blog Finance

Chicago : les cours ballotés par le dollar

corn.jpgLes cours du soja, maïs et blé ont été pour le moins volatiles durant la semaine écoulée sur le marché à terme de Chicago.

Principaux facteurs : les fluctuations du cours du dollar et l’avancée des récoltes aux Etats-Unis.

Les analystes considèrent ainsi que le marché se trouve fort agité. Les raisons de cette agitation : en tout premier lieu, la monnaie américaine.

Le billet vert a poursuivi sa descente ces derniers jours, tombant à son plus bas niveau depuis août 2008 face à l’euro.

Un contexte qui conduit les investisseurs à se tourner vers les matières premières, en vue de se prémunir d’une perte de valeur de leur capital.

Effet boule de neige garanti, la faiblesse du dollar rend les exportations américaines plus attractives. A contrario, le regain du billet vert observé vendredi a pu jouer à la baisse sur le cours agricoles. Précisons en effet que le dollar a retrouvé ses attributs de valeur refuge en fin de semaine, les difficultés financières de l’émirat de Dubaï inquiétant les marchés.

L’avancée des récoltes de soja et maïs aux Etats-Unis a pu également jouer son rôle dans la tendance actuelle observée sur le marché de Chicago. Alors que des conditions météorologiques défavorables avaient provoqué d’importants retards, de nature à soutenir les prix, les récoltes de soja et de maïs s’achèvent peu à peu. Plusieurs inconnues demeurent néanmoins : l’éventualité de précipitations et la qualité des récoltes.

Pendant les deux à trois prochains mois, les marchés devraient être également attentifs aux conditions météorologiques du Brésil et de l’Argentine en vue d’examiner l’évolution des semis.

Au global, vers 16H00 GMT, vendredi, le contrat de graines de soja à échéance janvier s’échangeait à 10,4150 le boisseau contre 10,46 dollars une semaine plus tôt. Le contrat de maïs à échéance mars valait quant à lui 4,04 dollars, contre 4,0575 dollars en fin de semaine dernière. Le contrat de blé pour livraison en mars reculait à à 5,6750 dollars contre 5,8075 dollars sept jours plus tôt.

Sources : AFP, AWP

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Shari 6 février 2019 à 21:40

    A financial advisor is your planning partner.

  2. Floyd 19 février 2019 à 03:59

    Take into account investments that provide rapid annuities.