Le Blog Finance

Caisse d’Epargne : démission de Charles Milhaud

Milhaudcaisseepargne Le président de la Caisse d’Epargne, Charles Milhaud, a annoncé dimanche soir sa démission à l’issue d’un conseil extraordinaire organisé après la perte de 600 millions d’euros subie par la banque.

Anticipant d’éventuelles rumeurs concernant un possible parachute doré, il a par ailleurs déclaré qu’il ne demandait "aucune indemnité". M. Milhaud, 65 ans était président du directoire de la Caisse d’Epargne depuis 1999.

S’agissant des deux autres principaux dirigeants de la Caisse d’Epargne, selon une source proche du dossier, le directeur général Nicolas Mérindol et Julien Carmona, en charge des finances et des risques, auraient également démissionné dimanche.

S’exprimant sur l’origine de la perte de 600 millions d’euros enregistrée par l’établissement, M. Milhaud a expliqué dans une déclaration écrite remise à la presse après le conseil, qu’elle était "la conséquence à la fois de l’exceptionnelle volatilité des marchés dans cette période et de la violation des instructions que le directoire et moi-même avions données".

"J’en accepte néanmoins l’entière responsabilité. Ayant consacré ma vie entière aux Caisses d’Epargne, je n’ai pas un instant envisagé de me soustraire aux responsabilités qui sont les miennes", a-t-il ajouté. "Ceux qui me connaissent savent aussi que je ne suis pas un homme d’argent. Je ne demande aucune indemnité", a-t-il ajouté.

Dans un bref communiqué, les Caisses d’Epargne ont précisé vendredi matin que la perte, liée à un "important incident de marché", avait concerné la semaine dernière son activité de dérivés actions, dans un contexte de marché très volatil.

Un porte-parole des Caisses avait alors précisé que la perte était imputable à une "petite équipe de gestion pour compte propre de cinq à six personnes, qui ont toutes été sanctionnées". Cette équipe aurait pris des "positions excessives en risque et en volume, au-delà des limites autorisées". Un des adjoints de Julien Carmona, le membre du directoire chargé des finances, a été mis à pied, a-t-il ajouté.

En début de soirée, dimanche, une source proche du dossier avait indiqué que les trois principaux dirigeants de la Caisse d’Epargne, le président Charles Milhaud, le directeur général Nicolas Mérindol et Julien Carmona, en charge des finances et des risques, avaient démissionné.

Selon cette source, M. Milhaud serait remplacé par Bernard Comolet, le président de la Caisse d’Epargne d’Ile-de-France, au poste de président du directoire. Il aurait préalablement exprimé le souhait de rester dans le groupe quelques mois, le temps de "mener à bien" les négociations en vue du rapprochement avec la Banque Populaire.

M. Mérindol serait remplacé, lui, par Alain Lemaire, président de la Caisse d’Epargne Provence-Alpes-Corse et pourrait rester dans le groupe.

Enfin, M. Carmona quitte le directoire et deviendrait directeur exécutif en charge des finances, toujours d’après la même source.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

Commenter cet article