Le Blog Finance

Renault : chômage technique induit par les méventes de la Laguna

Automobile, Valeurs du CAC40 Commentaires fermés

Renault_laguna_L’usine Renault de Sandouville, près du Havre, va être affectée par cinq jours de chômage économique en février.

Les raisons d’une telle mesure ? L’annonce faite jeudi par le PDG du groupe Carlos Ghosn selon laquelle Renault allait "ralentir la production" de la Laguna compte tenu de stocks "relativement élevés" et du "déclin" en Europe de son segment, celui des voitures familiales supérieures. "Nous sommes très confiants sur la voiture mais nous sommes prudents par rapport à l’évolution de son segment", avait-t-il déclaré.

"La direction nous a annoncé que la voiture ne se vendait pas très bien, que des stocks s’étaient accumulés et que toute l’usine serait arrêtée les 20, 21, 22, 25 et 26 février", a précisé Alain Richeux, délégué CGT.

"Les salariés qui ont redoublé d’efforts pour assurer le lancement de ce modèle qui est au top de sa catégorie ne sont pas payés de retour", a-t-il déclaré.

La production sera réduite de 25 % par rapport aux 18 000 véhicules prévus ce mois-ci.

Les syndicats de cette usine qui emploie 4.000 salariés craignent que la situation ne s’aggrave et ne conduise à la fin de l’équipe de nuit mise en place en janvier pour assurer la montée en cadence de ce modèle lancée en octobre dernier.

Un temps

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés