Le Blog Finance

Crise des subprimes : coût de 150 milliards USD selon Calyon

Bubbleclamp781356La crise des prêts immobiliers à risques américains (subprime), devrait coûter au total quelque 150 milliards de dollars aux investisseurs dans le monde, selon une étude de Calyon, filiale de financement et d’investissement du Crédit Agricole.

Pour pouvoir chiffrer un tel montant, l

Partager cet article

Article de

6 commentaires

  1. jean-Philippe GREGOIRE 16 août 2007 à 18:59

    Certes, Elisabeth. Mais personne n’a osé évoqué la seule question importante : quid des répercussions à court terme sur la croissance mondiale et donc, nos économies de marché ?
    Un point perdu sur ce qui était prévu… et combien de perdu tout court pour ce qui va nous tomber dessus à la rentrée ?

  2. Laurent Gosse 16 août 2007 à 21:26

    Super l’image! L’illustration est vraiment géniale pour cet article pertinent!

  3. Elisabeth 16 août 2007 à 21:31

    Ah merci Laurent, j’attendais que quelqu’un le remarque !!!
    trouvé sur Google US , bien sur,
    je la trouve aussi génial !

  4. el gringo 20 septembre 2007 à 23:00

    Un opérateur “imprudent” fait perdre 250 millions d’euros à Calyon
    CALYON, la banque de financement et d’investissement du Crédit agricole, a annoncé, mardi 18 septembre, une perte de 250 millions d’euros dans ses activités de marché, en raison de positions imprudentes prises par un opérateur de son bureau de New York, à la fin du mois d’août.
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-956995@51-957103,0.html
    Cette personne a pris, pour compte propre, une position de marché “anormalement élevée” et “au-delà de toute autorisation ou délégation” sur “certains indices du marché du crédit” à travers des produits dérivés, précise un communiqué de la banque. Celle-ci souligne que la perte n’a “aucun rapport avec le marché des subprimes”.
    L’agitation actuelle des marchés n’a pas permis un débouclage rapide de cette opération hasardeuse, constatée le 4 septembre, et ce n’est que le 18 septembre que la banque a pu annoncer qu’elle conservait une position “ramenée à l’intérieur du cadre de fonctionnement normal des activités de trading”.
    Les 250 millions d’euros de perte seront imputés aux comptes du troisième trimestre de Calyon qui “devraient s’inscrire en forte baisse par rapport à ceux du troisième trimestre 2006, tout en restant positifs”.
    De juillet à septembre 2006, les bénéfices de Calyon s’étaient élevés à 381 millions d’euros. Au cours du premier semestre 2007, la banque a réalisé 997 millions d’euros de revenus.
    Le responsable de l’”imprudence” a été licencié, ainsi que cinq autres salariés de la succursale de New York. Calyon précise que “les dispositifs d’alerte et de sécurité ont été immédiatement renforcés”. Une inspection a été diligentée pour déterminer les raisons pour lesquelles le système de contrôle interne s’est révélé inopérant. Ses conclusions pourraient déboucher sur de nouvelles sanctions dans la ligne des métiers dérivés de crédit de Calyon.

  5. immobilier 22 juin 2009 à 17:21

    La sortie de crise sera certainement difficile. L’ensemble des marchés ont été durement touchés.
    Une profonde remise en question apparait désormais indispensable.

  6. Sammyinobe 16 février 2019 à 15:11

    Read our in-depth iPhone XS Max review
    Read our hands-on iPhone XR review
    link
    Read our hands-on Apple Watch 4 review
    iPhone XS price and release date
    iPhone XS