Le Blog Finance

Sucre: Tereos introduit Guarani à la Bourse de Sao Paulo

Acucar_guaraniLe groupe coopératif français Tereos, numéro trois mondial du sucre avec notamment la marque Béghin-Say, a annoncé mercredi qu’il venait d’introduire avec succès sa filiale brésilienne Guarani à la Bourse de Sao Paulo.

Grâce à cette opération, le groupe dont le siège est à Lille, va poursuivre son développement au Brésil et au Mozambique. Tereos a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros.

Au total, 49 millions d’actions nouvelles de Guarani ont été vendues à des investisseurs brésiliens et internationaux au prix unitaire de 13,50 reals par action, indique Tereos dans un communiqué. Cette émission a permis à Guarani de lever l’équivalent de 262 millions d’euros et une émission complémentaire de 39 millions pourra être réalisée d’ici le 21 août, ce qui portera l’émission totale à 301 millions d’euros, ajoute Tereos.

A l’issue de l’opération, la capitalisation boursière de Guarani s’établira à 928 millions d’euros. Tereos détiendra alors 59,8% du capital de Guarani, ce qui valorise sa participation à 555 millions d’euros, à comparer à l’investissement initial en 2001 de 100 millions d’euros, indique le groupe. Durant la campagne 2007/2008, Guarani va transformer 12,4 millions de tonnes de canne pour produire 1,3 million de tonnes de sucre et 265.000 m3 d’éthanol.

Selon le Paulo Diniz , le directeur financier du groupe Cosan – dont Tereos détient également 6% du capital – le secteur du sucre et de l’éthanol est promis à un fort mouvement de concentration au Brésil dans les prochaines années. Le numéro un Cosan détient un peu moins de 9% de parts de marché et le deuxième producteur Louis Dreyfus 2,5%. Açucar Guarani figure au 7e rang avec 2% du marché.

Cosan estime que la production de canne à sucre au Brésil devrait atteindre 670 millions de tonnes en 2013, dont 80% -soit 536 millions de tonnes- seront accaparés par cinq grands groupes, au lieu de 75 millions actuellement. Il a estimé que ces cinq grands acteurs devraient consacrer 30 milliards de dollars aux acquisitions et à la construction de nouvelles usines pour atteindre cette position.

Sources : AFP, Reuters

A lire également :

. Brésil : Cosan va investir dans sucre et éthanol

. Louis Dreyfus : n°2 du sucre et de l’éthanol au Brésil

. Brésil, USA, Chine UE : initiative pour les biocarburants

. Brésil-Petrobras : du pétrole à l’éthanol

. Le Brésil relève le pourcentage d’éthanol dans l’essence

Partager cet article

Article de

Commenter cet article