Si en octobre dernier, la fébrilité avait gagné les marchés, inquiets à l’idée que la Banque centrale européenne (BCE) puisse songer à réduire l’ampleur de ses achats de dette (tapering), les investisseurs peuvent être rassurés. Peter Praet, économiste en chef de la BCE a déclaré lundi que l’établissement n’était pas encore prête à dénouer son [...]