Après Volkswagen qui manipule ses tests, c’est désormais le géant du nucléaire français Areva qui pourrait être à l’origine d’un scandale, alors qu’il est soupçonné d’avoir lui aussi effectuer des malversations. L’Observatoire du nucléaire a ainsi annoncé mercredi le dépôt d’une plainte pour faux, usage de faux et mise en danger d’autrui. De nouveaux éléments qui [...]