Très sale temps pour François Fillon. A près les soupçons d’emplois fictifs – Penelope étant décidément payée fort cher pour faire tapisserie – le candidat de droite à la présidentielle 2017 est désormais accusé de collusion avec les assurances. Selon BFM Business, l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy aurait reçu 200.000 euros d’honoraires de la [...]