La Fed (Réserve fédérale américaine) ne devrait pas attendre que l’inflation n’atteigne son objectif de 2% pour relever les taux d’intérêt. C’est en tout cas ce qu’a déclaré samedi le vice-président de la banque centrale américaine, Stanley Fischer. S’exprimant lors d’un discours à la conférence monétaire de Jackson Hole, le numéro 2 de la Réserve [...]