Un tollé justifié : celui provoqué par la promesse d’un versement total ex post de 38,8 millions d’euros (brut et étalé) à l’ex patron de Carrefour, Daniel Bernard. Qu’un dirigeant soit rémunéré en fonction des risques qu’il prend et des résultats qu’il obtient est un des éléments "sain" du capitalisme. Qu’il soit rémunéré en fonction [...]