Le Blog Finance

La Bourse de Paris clôture sa pire année depuis 2011

La Bourse de Paris clôture sa pire année depuis 2011

La Bourse de Paris vient d’achever en hausse l’année 2018, laquelle ne constitue pas moins sa pire année depuis 2011.

Sur l’ensemble de l’année 2018, la baisse atteint 10,95%, l’année 2011 ayant enregistré quant à elle une chute vertigineuse de 16,95%.

Pour ce dernier jour de l’année 2018, la Bourse de Paris aura tout de même progressé de 1,11 %, après avoir également enregistré une hausse de 1,74 % vendredi. En fin de semaine dernière, l’indice CAC 40 avait ainsi gagné 51,95 points pour terminer à 4.730,69 points, dans un volume d’échanges moyen de 925 millions d’euros.

La journée de lundi s’est avérée particulièrement calme, en raison du peu d’investisseurs présents sur les marchés, les Bourses de Francfort, Tokyo, Shanghai étant totalement closes. La Bourse de Londres n’ouvrant quant à elle uniquement pour une demi-journée aussi, celle de New York demeurant ouverte.

La Bourse parisienne aura bénéficié du rebond de Wall Street entamé la semaine dernière, les investisseurs américains se trouvant quelque peu rassurés par les déclarations de Donald Trump faisant état d’avancées dans des discussions avec la Chine en matière commerciale.

D’autant plus que le président chinois Xi Jinping a assuré samedi lors d’une conversation téléphonique avec son homologue américain que les dirigeants des deux pays souhaitaient des “progrès continus” dans leurs relations.

Néanmoins, le conflit commercial entre Pékin et Washington devrait nourrir l’inquiétude des marchés dans le semaines qui viennent. Lesquels redoutent également les conséquences économiques et financières du Brexit dans un contexte de ralentissement économique. L’attitude actuelle des banque centrales n’étant pas pour les rassurer.

Sources : AFP, Xinhua

Elisabeth Studer, le 31 décembre 2018 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. retrouvé le retour 1 janvier 2019 à 09:53

    La bourse dans le contexte actuel n’est qu’un instrument de création monétaire.
    Le CAC en dessus de 1000 points est une escroquerie !!

  2. retrouvé le retour 4 janvier 2019 à 20:35

    CAC 40: 4737.12 +2.72%

    Les branches paternelles de ma famille ont perdu énormément, presque toutes leurs liquidités dans la crise des années vingt.
    et même pour certains tout ce qu’ils possédaient !! J’ai la trace de tous les achats et ventes, sur les coupons restants et sur de petits carnets.
    C’est la disparitions de plusieurs enfants tués à la guerre de 14 et celle de leurs pères au tout début des années 20 qui a conduit les veuves qui n’étaient pas capables de gérer les entreprises familiales a se réfugier en bourse et pire sur des entreprises américaines qui ont toutes été mises en faillite. La situation est identique à l’heure actuelle, à un détail près: Il existe une trace informatique de toutes les malversations couvertes par la loi US, sous divers prétextes

  3. retrouvé le retour 5 janvier 2019 à 21:38

    Le yoyo boursier en lui même est la trace des interventions contrairement aux années 20 tout est noté. A défaut de la pseudo transparence tout les éléments existent pour fournir “matière a juger”.

  4. retrouvé le retour 5 janvier 2019 à 21:45

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/01/04/20002-20190104ARTFIG00129-comment-la-france-se-dirige-vers-une-societe-zero-cash.php

    en 1944, il n’existait pas de carte pour cette famille poursuivie par le Reich de 1000 ans. simplement un trésor de petites pierres cachées dans le compartiment moteur du pétrin de la pâtisserie. Heureusement Madame n’aurait certainement pas pu s’empêcher de l’utiliser !! La vie ne tient parfois qu’à rien du tout.

Commenter cet article

Cliquez ici pour annuler la réponse.