Le Blog Finance

Corée du Sud : liens militaires US remis en cause par les taxes de Trump ?

Corée du Sud : liens militaires US remis en cause par les taxes de Trump ?

Les tarifs douaniers automobiles entre Etats-Unis et Corée du Sud à l’origine des plus vives tensions ? Un influent député sud coréen vient de déclarer que Donald Trump sapait les liens diplomatiques et militaires entre les Etats-Unis et la Corée du Sud – pas seulement ses relations économiques – en menaçant d’imposer des taxes sur l’automobile. 

Hong Young-Pyo, chef du Parti démocrate au pouvoir à l’Assemblée nationale sud-coréenne, compte parmi les nombreux hommes politiques sud-coréens ayant exprimé leur colère et leur consternation devant l’éventualité que l’administration Trump puisse imposer de nouveaux tarifs douaniers après la renégociation par la Corée du Sud de son accord commercial avec les États-Unis.

“Cela apporterait un changement radical dans l’environnement du commerce, de la politique étrangère et de la sécurité avec des alliés des Etats-Unis, dont le Japon, l’UE et la Corée du Sud”, a déclaré Hong, 61 ans, dans un entretien le 19 novembre dernier.

Ajoutant que « cela provoquerait certainement un choc et aurait un impact à long terme sur les marchés mondiaux et les relations diplomatiques avec des alliés clés.”

La Corée du Sud veut protéger ses constructeurs

Alors que Trump et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, ont signé la nouvelle version de l’accord en septembre dernier, il est peu probable que les députés sud-coréens le ratifient sans qu’un accord n’ait été trouvé pour que les constructeurs automobiles nationaux ne soient pas touchés, estime par ailleurs Hong.

Cela pourrait signifier qu’il soit nécessaire d’attendre février prochain pour voir le dossier bouger. Date à laquelle le Département du commerce US doit établir un rapport complet sur les conséquences pour la sécurité nationale des importations automobiles, destiné à Trump. Lequel justifie sa politique douanière par de tels arguments.

Propos du président sud-coréen moins conflictuels

Les commentaires de Hong contrastent avec les propos moins conflictuels du président Moon, qui a tenté de calmer les ardeurs tarifaires de Trump, tout en maintenant l’intensité de l’alliance militaire entre les deux pays.

Sources : Bloomberg

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. retrouvé le retour 22 novembre 2018 à 09:54

    Concours du plus beau ministre de la défense costumé:
    https://www.ledevoir.com/politique/canada/541787/rapports-vg?utm_source=infolettre-2018-11-21&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

    Encore une équipe qui n’a pas fait de moratoire sur le poil !! et en plus un Opinel dans la poche par “obligation religieuse” !! ;) ;)

  2. retrouvé le retour 27 novembre 2018 à 13:56

    https://www.lorientlejour.com/article/1145300/dans-son-pays-dorigine-nombreux-sont-ceux-a-afficher-leur-soutien-a-carlos-ghosn-le-phenix-libanais.html

    En fait Abe envoie un message aux Français en utilisant un otage Mexicano-libano-frenchy.
    La Corée va aussi envoyer quelques messages à Oncle Sam et ainsi de suite….

    Les grenouillis des uns et des autres n’aura aucune importance et Trump le Richtige Amerloque prendra une déculottée !!

  3. retrouvé le retour 28 novembre 2018 à 12:29

    “À défaut de pouvoir juger du fond de l’affaire, les patrons français s’étonnent surtout de la manière dont les faits se déroulent depuis une semaine. Et ne se joignent pas au concert de ceux qui condamnent déjà Carlos Ghosn.”

Commenter cet article