Le Blog Finance

L’IPO de NIO (VE) chahutée par les craintes liées à Tesla

L’IPO de NIO (VE) chahutée par les craintes liées à Tesla

Après des débuts en Bourse peu réjouissants mercredi, le constructeur chinois NIO, qui se positionne comme concurrent de Tesla, a vu le cours de ses actions nettement progresser le jour suivant.

Des débuts plombés par une défiance face à Tesla

NIO  aura ainsi perdu jusqu’à 15% lors de son entrée en Bourse à Wall Street mercredi. La veille, NIO avait mis à prix 160 millions d’actions à 6,26 dollars pièce, montant qui se situe tout au bas de la fourchette indicative qui allait de 6,25 à 8,25 dollars.

Le cours de l’action a débuté à 6,00 dollars sur le New York Stock Ex change, reculant rapidement jusqu’à 5,35 dollars. Un tel niveau équivaut à une capitalisation boursière de 5,52
milliards de dollars (4,75 milliards d’euros).

Selon les analystes financiers, les investisseurs auront pu marquer par ce biais leurs inquiétudes grandissantes sur l’état de santé de son concurrent Tesla. Des craintes qui ont donc frappé par ricochet le constructeur chinois, les marchés boursiers redoutant que les deux constructeurs ne soient à terme en proie à des difficultés semblables.

La tendance s’inverse

Fort heureusement pour NIO, la tendance a pu s’inverser jeudi. Les titre de la société ont ainsi progressé de 11% à 6,93 dollars, en deuxième partie de cotation. Lui donnant de ce fait une capitalisation boursière de 7,11 milliards de dollars. Au final, les actions auront terminé la journée en hausse de 5,4% pour clôturer à 6,60 dollars.

Un tel rebond a été un soulagement pour le moins bienvenu pour NIO. Son offre ayant été mise sous pression alors que les investisseurs ont globalement montré de la méfiance envers les constructeurs de véhicules électriques en raison des difficultés rencontrées par Tesla.

Les investisseurs s’inquiètent notamment du taux de liquidité de Tesla alors que la société peine à atteindre ses objectifs de production dans le cadre de ses efforts pour devenir un constructeur automobile de marché de masse.

De précieux appuis

NIO a quant à lui débuter les livraisons de son crossover ES8 en juin dernier. En août, 1 121 unités ont été vendues. L’entreprise prévoit de lancer un deuxième véhicule électrique à bas prix, l’ES6, d’ici la fin de l’année.

Fondée par l’entrepreneur chinois William Li en 2014, NIO a subi une perte nette de 502,6 millions de dollars au cours des six premiers mois de 2018, pour un chiffre d’affaires de 6,95 millions de dollars. Au 30 juin, la trésorerie et les équivalents de trésorerie totalisaient 677 millions de dollars.

L’introduction de NIO  figure au troisième rang des opérations de ce type réalisées cette année aux États-Unis par une entreprise chinoise. Elle intervient alors que les constructeurs chinois cherchent à trouver de nouveaux capitaux pour développer de nouveaux produits et financer des investissements dans des domaines tels que la conduite autonome et les technologies de batteries.

NIO, anciennement connu sous le nom de NextEV et soutenu par le poids lourd technologique chinois Tencent Holdings est l’une des nombreuses start-ups financées par la Chine, pariant sur les avantages d’une production locale pour concurrencer des entreprises telles que Tesla.

Sources : Reuters, Automotive News

Elisabeth Studer, le 15 septembre 2018, www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. retrouvé le retour 17 septembre 2018 à 08:54

    Il existe de nombreuses marques de ” l’Empire du Milieu ” qui ne nous sont pas accessibles, c’est une sorte de boycott !! au lieu de prendre note de leurs faiblesses structurelles, les USA jouent au plus malins, ils vont perdre.

    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Mattis-en-Mac-doine-pour-contrer-l-influence-russe-sur-le-r-f-rendum/954100.rom

  2. retrouvé le retour 18 septembre 2018 à 11:48
  3. retrouvé le retour 18 septembre 2018 à 11:55

    Les Saouds ont emprunté pour jeter leurs dettes dans le sable !!
    Ils possèdent officiellement 5% de Tesla, alors que c’est bien +, et ils misent aussi sur un concurrent perdu d’avance !! Ouf on va bientôt être tranquille !!!

Commenter cet article