Le Blog Finance

Le cours du Bitcoin dans le flou

Le cours du Bitcoin dans le flou

De nouvelles majeures viennent modifier le cours du Bitcoin. Cela est dû notamment suite au lancement d’une plate-forme dédiée au Bitcoin et gérée par la Bourse de New-York. Malgré l’accumulation de ces nouvelles positives, les cours restent volatiles.

Des cours extrêmement volatiles

Si vous souhaitez investir dans le Bitcoin, assurez-vous d’avoir les épaules nécessaires pour supporter la pression. En effet, le cours du Bitcoin reste volatil puisque la première cryptomonnaie a encore perdue de la valeur cette semaine avec une baisse de -13%. Cela va contre les événements récents puisque le secteur a accueilli une très belle nouvelle le 3 août dernier.

En effet, L’Intercontinental Exchange (ICE), qui est la maison-mère du New York Stock Exchange ou encore la plus grande place boursière mondiale, a annoncé le lancement d’une nouvelle plate-forme, nommée Bakkt, dans les mois à venir où il sera possible d’acheter, de vendre, de dépenser et même de stocker ses Bitcoins.

Cette plate-forme bénéficiera de la force de Microsoft et de Starbucks qui se sont associés à elle pour l’aventure. Ils souhaitent ainsi créer un “écosystème ouvert et réglementé”. C’est une nouvelle capitale puisque c’est la première fois qu’autant d’acteurs traditionnels s’unissent en vue d’une meilleure adoption des cryptomonnaies.

La force et les faiblesses des investisseurs

Comme nous l’avons précisé auparavant, si vous souhaitez investir dans le Bitcoin, sachez qu’il faut avoir un sacré sang-froid. En effet, ils sont de plus en plus nombreux à revendre leur cryptomonnaie à la suite de certaines notes d’analystes financiers pessimistes.

Les plus chevronnés d’entre eux en profitent alors pour récupérer leurs bitcoins à frais réduits. Certains spécialistes soupçonnent même les robots boursiers d’aggraver l’ampleur des mouvements baissiers afin que certains soient plus en position de force.

L’ETF

De plus en plus d’investisseurs se focalisent désormais sur la décision du gendarme américain de la Bourse, le SEC. Ce dernier doit bientôt s’exprimer sur l’autorisation du premier ETF Bitcoin, un fond qui permettrait d’investir facilement tout en restant dans l’écosystème financier traditionnel.

Les experts pensent que certains dossiers ont de bonnes chances d’aboutir. Ce programme présente de nombreux atouts comme une assurance contre les piratages, un ticket d’entrée fixé à 200 000 dollars, le prix du Bitcoin fixé par des bureaux de trading traditionnels. Le Chicago Board Options Exchange (CBOE), l’une des Bourses nord-américaines les plus importantes, soutient ce projet. Réponse le 30 septembre.

Article avec lien sponsorisé

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. retrouvé le retour 1 octobre 2018 à 13:43

    https://www.romandie.com/news/Le-march-automobile-fran-ais-retombe-apr-s-une-envol-e-artificielle/958310.rom

    Article pour ES concentrée sur le blog tuture à gazogène !!
    Attention quand j’entends le mot gaz je baisse la tête !!
    Les USA et leurs harkis vont tirer des bombes à fragmentations ou du napalm ou de l’uranium.
    Le bite coin permet de gonfler la masse monétaire continuez les loulou de la Fed.

  2. retrouvé le retour 2 octobre 2018 à 09:30

    “En 2012, le gouvernement avait réduit la durée à huit ans. Et dès 2019, l’allègement fiscal prendra fin cinq ans après l’arrivée sur le territoire néerlandais, avec application rétroactive.”

    Si ça n’est pas de la “pataphynance” cela y ressemble !! Entre les émissions racistes anti chinoises d’une petite blonde sur la télé d’état en Suède et cette “décision fiscale” NL on a un portrait du chaos vers lequel nous nous dirigeons

    https://www.romandie.com/news/Pays-Bas-les-expatri-s-fulminent-contre-la-r-duction-d-un-avantage-fiscal/958577.rom

  3. retrouvé le retour 4 octobre 2018 à 07:56

    Trop fort !! On peut disparaître dans un consulat des Saouds !! et les US “s’inquiètent” !! Pour ne pas être trop “inquiets” ils vont certainement demander un dédommagement pour les armes fournies à ce pseudo état “qui ne tiendrai pas deux ans sans leur armes” pour effectuer des crimes contre l’humanité au Yemen et ailleurs.

    Tous ces “protecteurs” de pseudo états religieux vont finir très mal !! :) :)

  4. retrouvé le retour 4 octobre 2018 à 08:11

    Pierre Moscovici grand argentier en bite coin et $ ” a expliqué que les tensions politiques actuelles en Europe étaient «le résultat direct» de la gestion de la crise par l’Union européenne et ses États membres, se livrant à un mea culpa dix ans après la chute de Lehman Brothers. «Les populismes que l’on voit apparaître partout sont le produit direct de la crise et de la façon dont elle a été traitée à partir de 2011-2012 en privilégiant des solutions qui allaient aboutir à accroître les inégalités», avait quant à lui expliqué Dominique Strauss-Kahn (ancien directeur général du Fonds monétaire international)”

    Wooi un “mea culpa, une “confession” voire une expiation semblent plus que nécessaire pour effacer la trace ” des frères Lehman”. Sans parler de la suite qui se prépare avec le retour des kapos ukrainien, croates et autres malades compulsifs du bras raide et grands démocrates !!! :( :(

  5. retrouvé le retour 16 octobre 2018 à 20:44

    Comment faire croitre la masse monétaire !!! Sans en avoir l’air !!

Commenter cet article