Le Blog Finance

Renault à nouveau devant Nissan en terme de rentabilité

Renault à nouveau devant Nissan en terme de rentabilité

De quoi satisfaire Renault, lui offrant la première place au sein de l’Alliance Renault-Nissan en terme de rentabilité : Nissan a annoncé une marge de 4,8% pour l’exercice annuel qui vient de s’achever fin mars, son exercice fiscal annuel courant du 1er avril 2017 au 31 mars 2018. Un chiffre inférieur  à celui enregistré par la marque au losange. 

De son côté, Renault affiche un taux de 6,6% pour 2017. C’est la deuxième fois que le groupe français obtient un meilleur score que son allié japonais depuis la création de l‘Alliance en 1999, si l’on excepte les premiers mois de redressement de Nissan. Une revanche d’autant plus grande que Renault a souvent été qualifié de “ boulet ” pour l’Alliance franco-nippone.

L’écart entre Renault et Nissan s’accroît

Cerise sur le gâteau, l’écart entre les deux constructeurs ne fait que croître. Si en 2016, Renault  avait affiché une marge de 6,4%, contre 6,3% pour Nissan (exercice fiscal 2016-2017), en 2012, le constructeur français n’enregistrait encore qu’une marge de 1,8%, contre 5,4% pour Nissan.

Pour l’exercice 2018-2019 en cours, Nissan prévoit un nouveau recul de la marge, tablant sur un taux correspondant à 4,5% du chiffre d’affaires. Renault pourrait donc demeurer sur la plus haute marche du podium pour le troisième exercice consécutif.

Une performance mitigée pour Nissan

Certains analystes estiment par ailleurs qu’une marge de 4,8% ne constitue pas une performance très élevée pour un constructeur nippon commercialisant des véhicules plus massifs – et réputés plus rentables – que ceux de Renault, qui plus est sur des marchés très profitables comme la Chine et les Etats-Unis.

A titre de comparaisons, rappelons que Toyota a enregistré une marge de 8,2% sur la même période 2017-2018 (1er avril-31 mars).

Sources : Nissan, Renault, Challenges

Partager cet article

Article de

Commenter cet article