Le Blog Finance

Nestlé met les gaz avec Perrier, une riposte face à Dan Loeb

Nestlé Waters prévoit d’investir 200 millions d’euros dans le développement des infrastructures d’embouteillage de Perrier en France, sur son site de Vergèze dans le Gard. C’est en effet ce qu’a indiqué lundi dans un communiqué l’unité dédiée aux boissons de la multinationale agroalimentaire.

L’enveloppe financière s’accompagne de grandes priorités qui se résument autour de trois thèmes principaux : sécurité 0 accident, qualité 0 défaut et performance industrielle.

Le projet comprend la construction d’un unité centrale de production sur un site de 100 000 m2, assorti de cinq nouvelles lignes d’embouteillage.  Bâtie sur 60 hectares (dont 20 ha de bâtiments), l’usine Perrier de Vergèze est à l’heure actuelle articulée autour de deux unités et onze lignes d’embouteillage et trois entrepôts de stockage et d’expédition. Les infrastructures du site seront également complètement remaniées, avec notamment un raccordement au rail pour les exportations longue-distance. L’objectif est de porter la capacité de production   à deux milliards de bouteilles par an d’ici 2020. Au jour d’aujourd’hui, sa production annuelle s’élève à 1,2 milliard de cols (verre, plastique, cannette), distribués dans 144 pays.

Nestlé Waters – propriétaire de Perrier depuis 1992 – a d’ores déjà embauché près de 200 collaborateurs pour s’assurer de disposer d’effectifs suffisants en vue de la mise en service de ces nouvelles installations. Selon le directeur des ressources humaines de Nestlé Waters André Sembellie, la croissance est en effet de retour . Le groupe enregistre une forte augmentation de ses ventes aux USA et au Canada. Un phénomène dû notamment aux différentes campagnes de lutte contre l’obésité. La marque souhaite également se développer en Asie et chez les consommateurs en recherche d’alternative haut de gamme au soda.

A noter que cette annonce intervient quelques heures après les critiques formulées par l’activiste Dan Loeb , lequel jugeant insuffisante la rémunération des actionnaires de Nestlé, l’a exhorté à changer de stratégie. Il a notamment affirmé que le géant agro-alimentaire devrait accroître ses bénéfices en mettant de côté les entreprises sous-performantes, réclamant la vente de la participation du groupe suisse dans L’Oréal.

Des propos qui marquent l’entrée fracassante du fonds américain Third Point qu’il dirige dans le capital de Nestlé. Ce dernier a acheté 40 millions de titres – soit 1 % du capital total – pour un montant de 3,5 milliards de dollars. Sa position dans le groupe Nestlé représente plus de 20% des capitaux du hedge fund, qui sont de l’ordre de 16 milliards de dollars. Il s’agit du plus gros pari spéculatif du fonds depuis sa création derrière Yahoo (1,7 milliard de dollars).

Dans un communiqué publié mardi, Nestlé a par ailleurs indiqué que le Conseil d’administration a approuvé un programme de rachat d’actions d’un montant de 20 milliards de francs suisses. Débutant le 4 juillet prochain, il prendra fin le 30 juin 2020. En réponse aux vives critiques de Dan Loeb, Nestlé a tenu à préciser les priorités stratégiques qu’il souhaite mettre en œuvre en vue d’augmenter ses marges et profits. Le groupe suisse « ciblera les investissements » sur les catégories d’aliments qui dégagent le plus de marges, à savoir le café, les produits pour les animaux de compagnie, la nutrition infantile et l’eau embouteillée.

“L’eau peut être et sera un moteur de croissance pour Nestlé”, avait déclaré Maurizio Patarnello, directeur général de Nestlé Waters, avant que l’investissement de Loeb ne soit révélé. “L’eau Premium est le segment le plus prometteur. Nous voyons que cette tendance accélère partout, pas seulement dans les pays occidentaux » avait-il ajouté.

Le marché mondial de l’eau embouteillée augmentera de plus de 20% à environ 231 milliards de dollars d’ici 2021, après avoir progressé de 40% au cours des cinq dernières années, selon Euromonitor.

Sources : AFP, Nestlé, Midi Libre, Euromonitor, Bloomberg, Les Echos

Elisabeth Studer – 27 juin 2017 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

9 commentaires

  1. SimonB 28 juin 2017 à 07:56

    Raisonnement sain sur le plan économique, mais beaucoup moins du point de vue écologique: Nestlé et tous les autres “waters” exploitent en effet sans vergogne des nappes aquifères en voie de raréfaction, ce qui ne semble pas troubler outre mesure cet activiste (autre terme pour vautour?).

  2. ES 28 juin 2017 à 14:35

    oui, bizarrement seul Bloomberg parle de ce pb …. et pas en France, ou l’emploi est sacro saint au detriment de notre planète ???

  3. ES 28 juin 2017 à 14:36

    The global bottled-water market will grow more than 20 percent to about $231 billion by 2021, after swelling 40 percent in the last five years, according to Euromonitor. Rapid growth has prompted a backlash, with groups like Ban the Bottle contending that packaged water is environmentally damaging and financially wasteful.

  4. ES 28 juin 2017 à 14:37

    pour ma part, je crabure depuis quelques temps au Vichy Celestins , foie “oblige” et du coup je suis plus attentive au domaine
    effectivement gros gros business sur le sujet au détriment des sources :-(

  5. retrouvé le retour 30 juin 2017 à 13:32

    “raccordement au rail pour les exportations longue-distance”
    = Route de la soie !! = consommateurs solvables

  6. retrouvé le retour 1 juillet 2017 à 20:32

    On se souvient d’une époque peu glorieuse, pendant laquelle la source donna un breuvage fort approximatif !! C’est un risque pour Messieurs les “investisseurs”

  7. retrouvé le retour 2 juillet 2017 à 09:30

    https://www.lorientlejour.com/article/1060133/leurope-nouveau-terrain-de-chasse-des-financiers-americains.html

    Trop facile !! On bourre de la monnaie en QE et ensuite on se prend pour les rois avec sa masse de fausse monnaie, On est même pas inquiets quand les sous traitants politiques n’arrivent plus a gérer et que les “électeurs” vont vers Trump !!

  8. retrouvé le retour 2 juillet 2017 à 22:58

    Pourquoi ne pas ajouter “Greenlight” ? dans les chasseurs cueilleurs bien sur !!

Commenter cet article