Le Blog Finance

Valeo met le turbo sur le mild hybrid

Contrairement aux constructeurs français ayant largement misé sur le diesel, Valeo est loin de s’inquiéter de la disparition progressive de ce type de motorisation dans les principaux centres urbains. Bien au contraire.

L’équipementier mise en effet sur la technique d’hybridation légère (mild hybrid) à 48 volts pour sa faire une place au soleil. Selon lui, il s’agit du moyen le moins onéreux pour les constructeurs de résoudre la problématique cornélienne d’atteinte des objectifs de réduction des émissions tout en garantissant la fourniture d’une puissance satisfaisante aux composants énergivores tels que les superchargeurs électriques.

A l’heure actuelle, la conduite avec un dispositif d’hybridation légère a un coût estimé à moins de 1 000 euros par véhicule. Ce qui en fait une solution bien plus économique que l’hybridation à haut voltage, qui nécessite deux groupes de propulsion parallèles et de coûteuses batteries.

Valeo indique avoir d’ores et déjà signé 25 contrats impliquant cette technologie. Il a en effet acquis une certaine maîtrise de nombreuses technologies de moteurs et de filtres à particule pour les véhicules du futur.

Nombre de ces contrats ont été conclus avec des constructeurs d’automobiles chinois. L’équipementier dispose en effet d’usines de composants et de pièces électroniques avancées dans l’Empire du Milieu.

De l’hybridation plus ou moins poussée à du 100% électrique, Valeo souhaite poursuivre sa politique d’investissements dans le domaine. L’équipementier anticipe qu’en 2026 le mix de motorisations au niveau mondial sera composé à 60% de moteurs thermiques, à 18% de mild hybrid”et 22% de moteurs “propres” (“full hybrid” tel que la Toyota Prius, hybride rechargeable ou 100% électrique).

Il entend bien être présent sur tous les segments de véhicules, tant au niveau de la petite citadine low-cost que dans le secteur du premium et des véhicules sportifs. Sa joint-venture avec Siemens lui permet en effet de disposer d’une offre dotée de moteurs électriques largement vitaminés. Ce segment représente pour lui un potentiel d’autant plus important qu’il devrait lui permettre de maximiser ses profits. En effet, si sur un véhicule d’une marque généraliste, la valeur des équipements fournis par Valeo pourrait être multipliée par 2 ou 3, le ratio pourrait être compris entre 7 et 9 pour  les véhicules premium et de sport. Une véritable manne en perspective alors qu’à l’heure actuelle, au niveau mondial, une voiture sur trois sortant d’usine dispose d’au moins un équipement Valeo.

Elisabeth Studer – 29 mai 2017 – www.leblogfinance.com

Sources : Automotive news, Valeo, BFM Business

A lire également :

20 % de véhicules hybrides dans le monde en 2025 : pour remplacer le pétrole ?

Partager cet article

Article de

13 commentaires

  1. Kristie 26 janvier 2019 à 12:16

    Traders do pay direct and indirect prices.

  2. Frances 27 janvier 2019 à 20:30

    Buyers do pay direct and oblique costs.

  3. Felipe 6 février 2019 à 01:46

    And this is an funding risk value taking.

  4. Adell 8 février 2019 à 07:05

    Thanks in your interest in Investment Advice.

  5. Edgardo 9 février 2019 à 04:01

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  6. Garland 10 février 2019 à 15:02

    Investors do pay direct and oblique prices.

  7. Roxie 10 février 2019 à 15:32

    That is true for investment advice as nicely.

  8. Rueben 11 février 2019 à 03:59

    Investors do pay direct and oblique costs.

  9. Uwe 15 février 2019 à 02:57

    Consider investments that offer speedy annuities.

  10. Mattie 16 février 2019 à 01:21

    Financial advisors enterprise is individuals enterprise.

  11. Jermaine 18 février 2019 à 01:18

    All types of investments include certain dangers.

  12. Rolland 19 février 2019 à 02:35

    A financial advisor is your planning companion.

  13. Sheryl 19 février 2019 à 02:43

    Now it is time to pick your particular investments.