Le Blog Finance

La Banque de France alerte sur du phishing en son nom

Le piratage informatique et la cybercriminalité prennent chaque jour un peu plus d’ampleur. Alors que les élections présidentielles françaises  et américaines  ont été  frappées par le phénomène, notamment en ce qui concerne l’équipe d’Emmanuel Macron,  l’Hexagone est de nouveau attaquée. La Banque de France a ainsi lancé jeudi une alerte contre la recrudescence des tentatives de vol de données électroniques (phishing) utilisant frauduleusement son nom pour piéger des entreprises et des particuliers.

Dans un communiqué, l’établissement financier dont les missions premières sont d’assurer la stabilité financière et la stratégie monétaire appelle à la plus grande vigilance, précisant que ces tentatives sont effectuées « sous les prétextes les plus divers (facture à payer, interdiction bancaire, déblocage de crédit, lettre du président…) ».

« La Banque de France voit en effet son nom, son logo, ainsi que certains de ses numéros de téléphone et de ses adresses électroniques utilisés lors d’appels ou dans des courriers électroniques prétendument effectués depuis un numéro de la Banque de France ou envoyés depuis une adresse @banque-france.fr. »

L’institution précise qu’il est généralement demandé de « cliquer sur un lien renvoyant vers un faux site de la Banque de France, un formulaire de saisie de données invitant l’internaute à communiquer ses coordonnées bancaires ou une page de téléchargement de fichiers qui sont en réalité des logiciels malveillants. »

Pour rappel, le phishing ou hameçonnage est une technique utilisée par les fraudeurs en vue d’obtenir des renseignements personnels bien souvent bancaires dans le but de perpétrer une usurpation d’identité.

Sources : Reuters, BdF

Elisabeth Studer –  11 mai 2017 –  www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

Commenter cet article