Le Blog Finance

Le cours du sucre au plus bas depuis 1 an, plombé par l’Inde et une offre abondante

Le cours du sucre aura nettement chuté durant la semaine écoulée, atteignant même jeudi son plus bas depuis un an. Il s’est en effet échangé à 445,80 dollars la tonne de sucre blanc à Londres et à 15,35 cents la livre de sucre brut à New York.

Le contrat futur sur le sucre non raffiné aura ainsi baissé de plus de 5% à 15,67 cents par livre, affichant sa douzième semaine de baisse consécutive. Il s’agit de sa plus longue période de repli depuis la création du contrat, en 1961. Le cours du sucre non raffiné enregistre ainsi une baisse de 20% depuis janvier.

Les analystes constatent qu’après un départ sur les chapeaux de roue depuis le début de l’année 2017, les prix des matières premières agricoles reculent désormais compte-tenu de l’attente de récoltes abondantes. A l’heure actuelle, le fléchissement du dollar et la reprise du prix du baril, deux éléments de nature à accroître le prix de la production agricole n’ont pas permis d’inverser la tendance.

Alors que les perspectives entourant l’offre laissent entrevoir une production conséquente, des informations issues du marché indien inquiètent les investisseurs. Malgré la baisse de la production locale, la demande intérieure s’avère plus faible que prévu. Les experts estiment même désormais que l’Inde – premier pays consommateur de sucre  - ne devrait pas recourir à de nouvelles importations.

Certains analystes rappellent quant à eux que si les prix avaient très fortement grimpé en 2016 après deux années de déficit de l’offre, la situation semble s’améliorer en terme de production pour la saison 2017-18, engendrant une chute des prix que la faiblesse du réal brésilien n’arrive pas à contre-balancer. L’ excédent d’offre sur le marché mondial est estimé à 3,14 millions de tonnes.

Le pessimisme des marchés pourrait néanmoins s’infléchir alors que l’Union brésilienne de l’industrie de canne à sucre (Unica) vient d’estimer que la production de sucre pour la saison en cours serait légèrement inférieure à celle de l’année précédente.

Au final, vendredi soir, la tonne de sucre blanc pour livraison en août valait 451,10 dollars sur le Liffe de Londres, contre 470 dollars le vendredi précédent. Parallèlement, sur l’ICE Futures US de New York , la livre de sucre brut pour livraison en juillet valait 15,75 cents, contre 16,48 cents en fin de semaine dernière.

Sources : AFP, AOF, Liffe, ICE

Elisabeth Studer – 30 avril 2017 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

Commenter cet article