Le Blog Finance

Porsche : investissements dans services numériques face à autopartage et VTC

Surfer sur les nouvelles tendances considérées comme durables plutôt que de lutter contre elles, telle semble être la stratégie pour le moins pragmatique poursuivie par Porsche.

Le directeur financier du constructeur, Lutz Meschke, a ainsi déclaré vendredi lors de la conférence de presse annuelle de la marque que Porsche allait investir des centaines de millions d’euros dans des services numériques. Objectif avancé : générer des revenus nécessaires permettant de compenser la baisse prévisible de ses ventes de véhicules dans les années futures.

Selon Lutz Meschke, l’essor de l’autopartage et des services de type VTC (voiture de transport avec chauffeur) devrait à terme, d’ici sept à 10 ans, rendre l’utilisation à temps partagé d’une voiture « aussi commode que le fait d’en posséder une ». Une tendance qui d’après lui devrait impacter le volume des ventes de véhicules neufs.

Pour compenser ce « déclin » attendu, Porsche estime ne pas avoir d’autre choix que de développer de nouveaux modèles d’entreprise en vue de pouvoir continuer à croître. Le constructeur a ainsi affirmé prévoir des investissements de 200 à 300 millions d’euros en vue de développer ses activités numériques, prévoyant notamment d’axer ses développement sur des logiciels permettant de guider des automobilistes vers des places de parking gratuites.

Pour rappel, en 2016, le chiffre d’affaires de Porsche a augmenté de 4%, pour s’établir à à 22,3 milliards d’euros, son résultat opérationnel atteignant quant à lui un niveau record de 3,9 milliards. Mais pour 2017, le constructeur s’attend à un bénéfice d’exploitation équivalent à celui de 2016 et à une hausse modérée de son chiffre d’affaires et de ses ventes.

Le groupe compte également réaliser des économies de coût annuelles de 100 millions d’euros à partir de 2018, via un coopération approfondie avec les autres marques de luxe de Volkswagen, Bentley et Bugatti.

Sources : Porsche, Reuters

Elisabeth Studer – 18 mars 2017 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. CAB Formations 12 avril 2017 à 16:53

    Si même Porsche se met à croire en la pérennité des VTC, il est grand temps que nos politiciens s’y mettent aussi !

  2. Elisabeth Studer 12 avril 2017 à 18:01

    oui !!!

  3. retrouvé le retour 12 avril 2017 à 21:16

    Oui n’est pas amen !! j’ose espérer, cette histoire de vtc se terminera avec le rachat par l’état des licences des taxis ( sur nos impôts). A moins que Porsche et autres Uber ne se décident à le faire, ce qui serait bien !!

Commenter cet article