Le Blog Finance

Koweït : emprunt obligataire sur le marché international face au déficit

Fini l’ère des rois du pétrole, ou presque ! Démontrant l’ampleur de l’impact négatif de la chute du prix du baril sur l’économie des pays producteurs, le Koweït va lancer une émission obligataire sur le marché international par l’émission d’obligations et de sukuk, obligations compatibles avec la charia islamique, en vue de financer son déficit budgétaire. Des mesures prises alors que l’émirat vient d’enregistrer son premier déficit en 16 ans.

Le ministre des Finances, Anas al-Saleh, a ainsi annoncé par un arrêté que le Koweït allait émettre des obligations souveraines libellées en dollars américains pouvant atteindre 2,9 milliards de dinars (8,6 milliards d’euros) durant l’exercice 2016/2017. Il s’agit de la première dette extérieure contractée par le Koweït en deux décennies. Elle vient en supplément d’une dette de 6,6 milliards de dollars (5,9 milliards d’euros) qui va être parallèlement engagée sur le marché local en obligations et sukuk.

L’endettement sera réalisé durant l’actuelle année budgétaire 2016/2017, qui court du 1er avril au 31 mars prochain, a indiqué le ministre sans toutefois avancer de date précise. Il a rappelé que son département avait déjà levé, jusqu’à fin mars dernier, 2,5 milliards de dollars sur le marché local.

Pour rappel, durant la période 2015/2016, le Koweit a enregistré un déficit budgétaire de 5,5 milliards de dinars (18,3 milliards d’euros), alors que durant les seize années précédentes il avait enregistré d’importants excédents.

Alors que les recettes pétrolières représentaient jusqu’à présent près de 95% des revenus de l’Etat, les prix du pétrole ont chuté d’environ 60% au cours des deux dernières années. Désormais, le pays
qui compte 4,3 millions d’habitants dont trois millions d’étrangers, prévoit pour l’exercice en cours un déficit de 29 milliards de dollars (26 milliards d’euros).

Reste tout de même que durant les 16 années d’excédents, le Koweït a accumulé environ 600 milliards de dollars (539 milliards d’euros) qui ont été investis par le fonds souverain, Kuwait Investment Authority, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie.

L’opération réalisée par le Koweirt ne constitue pas une première au sein des monarchies pétrolières. L’Arabie saoudite, le Qatar, Oman et les Emirats arabes unis ont d’ores et déjà emprunté des dizaines de milliards de dollars sur le marché international, via des émissions d’obligations ou des prêts syndiqués, afin eux aussi de combler leurs déficits budgétaires.

En avril dernier, un rapport du Kuwait Financial Centre (Markaz) http://www.markaz.com/Home avait indiqué que les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) devront emprunter entre 250 et 342 milliards d’euros d’ici 2020 pour financer leurs déficits budgétaires résultant de la chute des cours du pétrole.
Les six pays, qui dépendent lourdement des revenus pétroliers, doivent cumuler un déficit de 318 milliards de dollars (279 milliards d’euros) pour les seules années 2015 et 2016, selon ce rapport. Pour rappel, le CCG comprend l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Qatar, Oman et le Koweït.

Selon le Markaz, parallèlement à ces emprunts, ces pays vont devoir puiser dans leurs réserves pour combler leurs déficits. L’année dernière, l’Arabie saoudite a emprunté 26 milliards de dollars (22,8 milliards d’euros) et dépensé quelque 100 milliards de dollars (88 milliards d’euros) sur ses réserves qui étaient de 732 milliards de dollars fin 2014, si l’on en croit le centre koweïtien.
A l’exception de Bahreïn et d’Oman, les autres membres du CCG disposent de gigantesques réserves et d’une faible dette qui leur permettent de mobiliser des emprunts sur le marché intérieur et à l’international.

En 2015, les pays du CCG ont enregistré un déficit total de 160 milliards de dollars (140 milliards d’euros) contre un excédent global de 220 milliards de dollars (193 milliards d’euros) en 2012.

Sources : AFP, L’orient le Jour , L’Expansion

Elisabeth Studer – 5 novembre 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

33 commentaires

  1. SimonB 7 novembre 2016 à 10:55

    Le Koweit ne sera pas le seul a recourir à ce type d’expédient; mais quelle garantie a t-on que ces dettes “noires” soient un jour remboursées au pair? A priori, les ventes futures de pétrole; malheureusement, on se rend maintenant compte que les réserves sont en réalité toujours colossales et que de nombreux pays producteurs n’ont évidemment pas l’intention d’être sacrifiés sur l’autel du contrôle des prix. Comme en parallèle la mode est à la baisse des consommations, ces dettes pourraient bien pourrir rapidement.

  2. Elisabeth Studer 7 novembre 2016 à 14:12

    augmentant les créances douteuses … et les doutes sur la situation de l’economie mondiale .. :-(

  3. retrouvé le retour 8 novembre 2016 à 00:50

    ” sukuk, obligations compatibles avec la charia islamique ” Bravo c’est donc l’équivalent monétaire de ” femme impure cache ton poil qui m’énerve sous le tissus ” !!
    Ou mieux une sorte “d’Istituto per le Opere di Religione” tourné vers une autre direction que la place St Pierre !!

  4. retrouvé le retour 8 novembre 2016 à 00:57

    “on se rend maintenant compte que les réserves sont en réalité toujours colossales ” S.B.
    C’est un point de vue, et le résultat si c’est exact ??? Il faut mettre le nez à Torino au coucher du soleil pour “communier” par l’oeil, le nez et les poumons avec le niveau de pollution qui nous attend, “au cas où” malheureusement.

  5. Isaac 25 janvier 2019 à 00:03

    Unquestionably believe that which you said. Your favorite reason appeared to be on the web the simplest thing to be aware of.
    I say to you, I definitely get irked while people think about worries that they just don’t know about.
    You managed to hit the nail upon the top and defined out
    the whole thing without having side-effects , people can take a
    signal. Will probably be back to get more. Thanks

  6. brazilian steakhouse san jose 25 janvier 2019 à 15:56

    Does your website have a contact page? I’m having trouble locating it but, I’d like to
    shoot you an email. I’ve got some creative ideas
    for your blog you might be interested in hearing. Either way,
    great site and I look forward to seeing it improve over time.

  7. Erna 26 janvier 2019 à 04:44

    We’re a bunch of volunteers and opening a new scheme in our community.
    Your web site offered us with useful information to work on. You’ve performed an impressive process and
    our entire community shall be grateful to you.

  8. Antony 26 janvier 2019 à 16:44

    All kinds of investments come with sure risks.

  9. Hildegard 26 janvier 2019 à 20:59

    Now it is time to choose your specific investments.

  10. Roosevelt 27 janvier 2019 à 06:44

    And that is an funding risk value taking.

  11. Keith 27 janvier 2019 à 09:51

    This is true for investment recommendation as properly.

  12. Mai 27 janvier 2019 à 14:13

    Financial advisors business is people enterprise.

  13. Harriet 27 janvier 2019 à 15:05

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  14. Christiane 27 janvier 2019 à 15:22

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab
    ETFs.

  15. brazilian wax cost 27 janvier 2019 à 18:18

    Do you have a spam problem on this blog; I also am a blogger, and
    I was curious about your situation; many of us have developed some nice practices and we
    are looking to exchange solutions with others, why not shoot me an e-mail
    if interested.

  16. brazil flag emoji 27 janvier 2019 à 21:58

    It’s actually a cool and helpful piece of information. I am glad that
    you just shared this helpful info with us. Please stay us up to date like this.
    Thank you for sharing.

  17. Tawnya 7 février 2019 à 07:47

    All varieties of investments come with certain dangers.

  18. Randall 9 février 2019 à 06:44

    Thank you in your curiosity in Funding Recommendation.

  19. Rodolfo 10 février 2019 à 16:24

    Thank you on your curiosity in Funding Recommendation.

  20. Maria 11 février 2019 à 02:35

    Thank you for your curiosity in Funding Advice.

  21. Hayden 11 février 2019 à 03:11

    Thank you on your interest in Funding Advice.

  22. Luigi 11 février 2019 à 05:55

    Buyers do pay direct and oblique prices.

  23. Rosalinda 12 février 2019 à 01:22

    And this is an investment risk price taking.

  24. Marshall 12 février 2019 à 02:13

    Investors do pay direct and indirect costs.

  25. Jermaine 12 février 2019 à 03:44

    Thanks to your interest in Investment Advice.

  26. Israel 15 février 2019 à 01:14

    Thanks on your curiosity in Investment Recommendation.

  27. Patrick 15 février 2019 à 01:40

    Consider investments that provide speedy annuities.

  28. Victorina 15 février 2019 à 01:51

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  29. Edwin 15 février 2019 à 02:23

    Now it is time to choose your particular investments.

  30. Natalia 16 février 2019 à 01:58

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  31. Savannah 17 février 2019 à 01:32

    Contemplate investments that provide rapid annuities.

  32. Kristine 17 février 2019 à 01:47

    All types of investments include certain dangers.

  33. Delbert 18 février 2019 à 03:05

    Now it is time to decide your particular
    investments.