Le Blog Finance

L’Opep augmente sa production, l’accord est bien loin …

Voici deux éléments qui devraient accentuer la baisse du prix du baril. En tout premier lieu, et ce, malgré un accord de principe sur une limitation des pompages, l’Opep (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) a constaté une augmentation de sa production en septembre. Celle-ci se situe même à un plus haut depuis plusieurs années, le volume atteignant le niveau le plus élevé enregistré depuis au moins 2008. Le cartel a également relevé sa prévision de la croissance de l’offre non-Opep. Une situation qui au final devrait accentuer le phénomène d’offre excédentaire.

Le rapport mensuel publié mercredi par le cartel indique ainsi – se basant sur des chiffres obtenus de sources secondaires – que l’Opep a produit 33,39 millions de barils par jour (bpj) le mois dernier, un chiffre en hausse de 220.000 bpj par rapport à août.

L’Organisation a également revu sa prévision de l’offre non-Opep pour 2017. Elle s’attend désormais à une hausse de 240.000 bpj, soit 40.000 de plus qu’auparavant, en vue de prendre notamment en compte un relèvement de la prévision concernant la Russie. La mise en service de nouveaux projets pétroliers en territoire russe devrait en effet augmenter un peu plus que prévu la production pétrolière des pays hors Opep.

Pour rappel, fin septembre, lors d’une réunion informelle à Alger, l’Opep s’était certes accordée sur le principe d’une réduction de l’offre entre 32,5 et 33,0 millions de bpj … qui peine toutefois à être suivi d’effets concrets.
L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et certains pays producteurs non-membres se réuniront à nouveau fin octobre afin continuer de mettre en place l’accord sur la limitation de la production.

A l’issue d’une réunion informelle qui s’est tenue mercredi à Istanbul, le Qatari Mohammed Saleh al-Sada a indiqué que les participants étaient tombés d’accord pour organiser une rencontre technique de l’Opep les 28 et 29 octobre prochain. Ajoutant qu’une invitation allait être envoyée à certains pays clés non-membres de l’Opep. Le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, a confirmé pour sa part avoir été invité, déclarant espérer que des paramètres concrets seraient abordés lors de cette réunion à Vienne.

Face à de tels atermoiements et la publication de ces nouveaux chiffres, les marchés demeurent fébriles, s’interrogeant sur la capacité du cartel à trouver un accord … et à le mettre en place.

Sources : Reuters, AFP

Elisabeth Studer – 12 octobre 2016- www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. retrouvé le retour 16 octobre 2016 à 19:45

    C’est l’histoire d’un mec, qui distille à fond la caisse des sables bitumeux et qui crache sur les Polonais et autres Bridés qui brûlent du charbon !! :)
    Et en plus il cherche a nous faire signer des “traités inégaux” avec son débile voisin du Sud !!
    (?????)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9s_in%C3%A9gaux

  2. Elisabeth Studer 25 novembre 2016 à 01:10

    L’Opep demande aux producteurs non membres une baisse de 500’000 b/j (Russie)

    Moscou (awp/afp) – L’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), qui tente de rallier les pays exportateurs non membres à une limitation concertée de l’offre, leur a proposé de réduire leur production de 500’000 barils par jour, a indiqué jeudi le ministre russe de l’Energie.

    Interrogé sur les propositions du cartel aux pays non membres, Alexandre Novak a répondu, selon les agences russes: “Ils ont proposé (…) 500’000″ barils par jour.

    Les pays de l’Opep, menés par l’Arabie Saoudite, se réunissent le 30 novembre à Vienne et pourraient décider de réduire leurs quotas de production pour soutenir les prix du pétrole, qui ont plongé depuis deux ans. Pour éviter que cette mesure ne soit annulée par une hausse de l’offre des pays extérieurs à l’organisation, ils tentent de convaincre certains, comme la Russie, de se joindre à cette démarche.

    Les autorités russes se sont dites prêtes depuis plusieurs mois à geler le niveau de production de ses entreprises pétrolières, qui a atteint des records ces derniers mois, privilégiant cette option à une réduction.

    Selon M. Novak, un gel au niveau actuel reviendrait à “une baisse de 200 à 300.000 barils par jour par rapport à la croissance prévue”. Il a indiqué que Moscou menait des discussions sur ce sujet avec d’autres pays non membres de l’Opep comme le Kazakhstan et le Mexique mais pas avec les Etats-Unis.

    La production de la Russie a beaucoup augmenté ces dernières années et s’élevait en novembre autour de 11,2 millions de barils par jour. Les experts estiment qu’un gel serait peu donc douloureux pour Moscou mais pourrait lui rapporter gros si un accord avec l’Opep soutient les prix du pétrole dont le budget est très dépendant.

    M. Novak s’est dit optimiste sur l’issue de la réunion du 30 novembre: “Selon nos informations, les positions des pays producteurs de pétrole sont proches”.

    Figurant parmi les premiers producteurs dans le monde avec l’Arabie saoudite et les Etats-Unis, la Russie a payé cher l’effondrement des prix avec deux ans de récession, aggravée par les sanctions occidentales liées à la crie ukrainienne.

    afp/rp

    (AWP / 24.11.2016 15h10)

  3. Shirleen 26 janvier 2019 à 05:32

    Thank you for every other informative blog. The place else
    may I get that kind of information written in such a perfect means?
    I’ve a mission that I am just now running on, and I’ve been on the look out for such info.

  4. Merlin 26 janvier 2019 à 07:42

    Contemplate investments that provide immediate annuities.

  5. Lavern 26 janvier 2019 à 08:46

    That is true for funding advice as well.

  6. Ernestine 26 janvier 2019 à 10:26

    Take into account investments that supply speedy annuities.

  7. Jonnie 26 janvier 2019 à 22:48

    Thanks on your curiosity in Funding Advice.

  8. Sherry 27 janvier 2019 à 16:35

    All kinds of investments include sure dangers.

  9. Leanna 28 janvier 2019 à 08:34

    Monetary advisors business is folks enterprise.

  10. Arturo 2 février 2019 à 07:42

    Monetary advisors business is people enterprise.

  11. check that 7 février 2019 à 23:01

    I just want to say I am all new to blogging and site-building and honestly loved you’re page. Most likely I’m planning to bookmark your site . You definitely have awesome posts. Thanks for sharing your web-site.

  12. Denice 8 février 2019 à 05:30

    Take into account investments that supply immediate annuities.

  13. Dina 11 février 2019 à 03:13

    This is true for funding recommendation as well.

  14. Elmo 11 février 2019 à 10:05

    This is true for investment advice as well.

  15. Elvia 12 février 2019 à 08:19

    All varieties of investments come with sure dangers.

  16. John Deere Technical Manuals 19 février 2019 à 08:44

    Attractive component to content. I simply stumbled upon your weblog and in accession capital to assert that I get in fact enjoyed account your blog posts. Any way I’ll be subscribing for your augment or even I achievement you access persistently rapidly.