Le Blog Finance

LafargeHolcim pourrait recentrer ses activités mondiales

Selon les propos de son président, Beat Hess, LafargeHolcim envisage de se retirer de plusieurs marchés, estimant avoir perdu beaucoup de temps. Objectif affiché : faire en sorte que la méga fusion opérée l’an dernier entre les groupes français et suisse soit une véritable réussite. Car, un peu plus d’un an après la fusion de Lafarge et Holcim, le plus grand groupe cimentier mondial cherche toujours sa forme optimale. Bien qu’il ait amélioré son bénéfice au premier semestre, il est encore loin d’avoir véritablement vraiment créé de la valeur.

“Nous serons présents dans un moins grand nombre de pays, c’est certain”, a ainsi indiqué Beat Hess à l’hebdomadaire Sonntagszeitung. Précisant que la cession d’opérations dans plusieurs pays constitue une option. Le numéro un mondial du ciment, issu de la fusion entre Lafarge et Holcim, a en effet généré 80% de son résultat brut d’exploitation grâce à 25 pays tout particulièrement.

Selon Beat Hess, il y a “un gros potentiel d’amélioration” dans 25 autres pays, ce qui en terme poli signifie qu’un long chemin reste à faire dans ces contrées …. “Soit nous parvenons à renforcer ces activités via des investissements ciblés ou bien nous devons voir si d’autres propriétaires sont susceptibles de faire mieux » a-t-il ajouté.

Enfin, pour les 40 autres pays dans lequel le groupe est également présent, reste à savoir comment atteindre l’objectif de résultat permettant de couvrir les coûts en capitaux dans un avenir proche et “s’il ne serait pas mieux d’investir ailleurs les revenus dégagés d’une cession.” cela a au moins le mérite d’être clair.

Outre les 250 emplois supprimés dans le cadre de la réorganisation de ses fonctions centrales – dont 130 en Suisse – le groupe réduira ses effectifs et pourrait fermer d’autres usines. “Sur les grands marchés, où Lafarge et Holcim étaient tous deux présents, nous devons encore adapter nos structures” a ainsi précisé le président.
Lequel ajoute avoir des besoins moindres en ingénieurs, techniciens et responsables de développement de projet, la nouvelle entité investissant peu dans de nouvelles usines de ciment. Les organisations régionales – qui se placent au-dessus des unités nationales locales pourront également être revues. De même, alors qu’actuellement les sièges sociaux sont répartis sur quatre emplacements, un regroupement pourrait constituer une des évolutions possibles.

A noter enfin que LafargeHolcim a annoncé avoir déjà dépassé son objectif de 3,5 milliards de francs suisses (3,2 milliards d’euros) de désinvestissements sur toute l’année et a porté ce programme à cinq milliards de francs d’ici fin 2016.

Sources : Reuters, Sonntagszeitung

Elisabeth Studer – 18 septembre 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

18 commentaires

  1. retrouvé le retour 19 septembre 2016 à 00:14

    Oui on a bien vu dans cette affaire le “pilote” Lafarge se retrouver dans la soute de Holcim à la suite de la révaluation du Franc Ouinouin

  2. retrouvé le retour 19 septembre 2016 à 11:22

    ES pour toi qui est le pilote de ce gros porteur ?

  3. retrouvé le retour 19 septembre 2016 à 11:32

    Et qui était le pilote Ouinouin de l’amiante ?
    Voir wiki:
    “Selon B Ruers, ancien sénateur néerlandais et co-fondateur du « Dutch Asbestos Committee and Solicitor », le groupe fait partie des entreprises qu’il considère comme ayant monté (d’abord en Suisse puis à échelle internationale) un cartel du ciment puis, avec notamment des membres de la famille belge Emsens et l’industriel français Guillaume Cuvelier un « Cartel international de l’amiante » (amiante-ciment en l’occurrence) qui a conduit à une production d’amiante-ciment (Eternit) par environ 200 usines en Europe au milieu du xxe siècle. Le cimentier suisse Ernst Schmidheiny joue, en 1920 et dans les années qui suivent, un rôle central pour le développement du Groupe Eternit et de la production d’éternit en Europe en créant une usine en Allemagne, puis en fondant en 1929 le groupe ou cartel « International Asbestos cement company » SAIAC (ou SAIAC AG), dont le secrétariat établi en suisse est dirigé par Schmidheiny, lui-même présenté dans le rapport annuel de 1929 de Turner & Newall (producteur d’amiante-ciment et membre de SAIAC) comme une « ligue des nations miniatures » (the miniature League of Nations).

  4. Elisabeth Studer 19 septembre 2016 à 12:49

    Holcim Lafarge Madagascar : Une perte de production de 16 400 tonnes de ciment

    Redaction Midi Madagasikara 19 juillet 2016
    Durant ces trois dernières années, Holcim Lafarge Madagascar annonce une perte de production de l’ordre de 16 400 tonnes de ciment dans son usine à Ibity. L’insuffisance de l’énergie et la panne répétitive de la Jirama constituent les principales raisons. « Et cette grande perte ne peut être récupérable. D’autant plus, l’énergie représente plus de 40% du coût de production de la cimenterie », a évoqué le directeur général d’Holcim, Pascal Naud, lors d’une visite d’usine effectuée par la délégation ministérielle conduite par le ministre auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole dernièrement.

    500 milliards Ar. Par ailleurs, « l’usine consomme 1,2 million de litre de fuel par mois. L’exploitation du fuel lourd de Tsimiroro a déjà fait l’objet d’un essai technique concluant. Mais le transport de ce produit vers l’usine pour assurer son fonctionnement pose problème », a-t-il rajouté. Notons que la prévision de production de ciment de l’usine pour cette année est de 575 000 tonnes, soit une hausse de 6% comparée à l’année dernière. Mais ses dirigeants ont fait remarquer que c’est encore loin d’être atteint. Et sur le marché national, « la consommation de ciment est très faible avec une quantité de 25 kg/personne/an seulement, sans compter les impacts de la vente sans facture des autres produits importés et leurs qualités hors normes. En dépit de tout cela, l’Holcim projette d’investir 500 milliards Ar dans l’avenir pour les rénovations et divers programmes », a conclu Pascal Naud.

    Navalona R.

  5. brazil flag vector 25 janvier 2019 à 21:30

    Do you have a spam issue on this blog; I also am a blogger, and
    I was wanting to know your situation; we have developed
    some nice methods and we are looking to trade techniques with other folks, please shoot me
    an email if interested.

  6. Brittney 26 janvier 2019 à 01:44

    It’s difficult to find educated people about this topic, but you sound like you know what you’re talking
    about! Thanks

  7. Refugia 26 janvier 2019 à 06:11

    Monetary advisors enterprise is people enterprise.

  8. Carolyn 27 janvier 2019 à 03:48

    Fantastic items from you, man. I have remember your stuff previous to and you are simply extremely fantastic.

    I actually like what you have got right here, certainly like what you’re stating
    and the way in which during which you are saying it.
    You are making it enjoyable and you continue to take care of to
    stay it sensible. I cant wait to learn much more
    from you. This is actually a wonderful website.

  9. Tammi 27 janvier 2019 à 09:55

    All types of investments come with certain dangers.

  10. Viola 27 janvier 2019 à 12:34

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  11. Quentin 27 janvier 2019 à 17:08

    All sorts of investments include certain risks.

  12. Shelli 6 février 2019 à 04:40

    A financial advisor is your planning associate.

  13. Kathlene 7 février 2019 à 04:10

    Thanks for your curiosity in Funding Recommendation.

  14. Jina 8 février 2019 à 06:12

    A monetary advisor is your planning associate.

  15. Teri 12 février 2019 à 01:24

    All sorts of investments come with certain risks.

  16. Carin 15 février 2019 à 02:08

    A financial advisor is your planning accomplice.

  17. Katherin 18 février 2019 à 02:42

    This is true for investment recommendation as nicely.

  18. Billy 19 février 2019 à 04:13

    Thanks for your interest in Funding Recommendation.