Le Blog Finance

GM contraint de stopper 4 usines aux USA et Canada après les séismes au Japon

GM contraint de stopper 4 usines aux USA et Canada après les séismes au Japon

General Motors a annoncé vendredi que quatre de ses usines situées aux Etats-Unis et au Canada allaient être fermées pour deux semaines à partir de lundi, en raison d’une pénurie de pièces en provenance du Japon, elle-même induite par les conséquences des différents séismes  qui viennent de frapper l’archipel nippon.

« Après avoir étudié la disponibilité des pièces détachées et le rythme de sa production américaine », GM a décidé de fermer ces sites « afin d’assurer une offre de pièces suffisante », a ainsi déclaré une porte-parole du groupe. Sans toutefois vouloir indiquer quelles parties précises des usines étaient affectées.

Les sites concernées sont les suivants : il s’agit de l’usine de Lordstown, dans l’Ohio, celle de Fairfax, au Kansas, celle de Spring Hill dans le Tennessee et celle de Flex Oshawa au Canada. Les différentes structures concernées produisent la Buick LaCrosse and Regal, la Cadillac XTS and XT5, la Chevrolet Cruze, l’Equinox, l’Impala et la Malibu  ainsi que l’Acadia de GMC.

GM prévoit de rattraper la perte de production pendant les périodes habituelles de fermeture prévues d’ici la fin de l’année.

“Cet ajustement temporaire ne devrait avoir aucun impact important”, ni sur le plan de production annuel, ni même sur la production du second trimestre ou les résultats annuels de la région Amérique du Nord, affirme par ailleurs GM.

Sources : Reuters, Automotive News

Elisabeth Studer – 23 avril 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

21 commentaires

  1. Elisabeth S 27 avril 2016 à 13:26

    Des autos “made in China” sur les marchés occidentaux ?

    Après les téléphones portables, les pièces d’avion et la haute technologie, les voitures seront-elles les prochains produits fabriqués en Chine à conquérir l’Occident?
    A regarder les statistiques pour 2015, la réponse semble négative: à peine 3% de la production chinoise, soit 755.500 véhicules, a été exportée, surtout vers des pays émergents, la priorité étant de servir l’énorme marché intérieur.
    Mais petit à petit, le tabou des voitures “made in China” semble s’estomper. Et c’est le géant américain General Motors (GM) qui est en train de franchir le Rubicon.
    Des véhicules Cadillac et Buick fabriqués dans l’ex-Empire du Milieu vont en effet bientôt se retrouver chez des concessionnaires aux Etats-Unis.
    GM et son partenaire chinois SAIC ont inauguré en début d’année une usine Cadillac dans la région de Shanghai pour y produire notamment la grande berline CT6 hybride rechargeable, aussi bien destinée à la Chine qu’aux Etats-Unis.
    GM a aussi annoncé qu’il importerait cet été de Chine le SUV (4×4 urbain) Buick Envision, provoquant des remous au sein du syndicat des ouvriers automobiles américain UAW.
    La force de frappe de GM, qui vise 30.000 à 40.000 Envision vendus par an aux Etats-Unis, pourrait convaincre les clients éventuellement méfiants vis-à-vis de la qualité des produits fabriqués en Chine, remarque Namrita Chow, experte au sein du cabinet IHS Automotive.
    “Le +made in China+ n’est pas un obstacle en soi. La question est de savoir qui produit”, dit-elle à l’AFP.
    Le président de GM pour la Chine, Matt Tsien, assure que l’usine de Shanghai n’a rien à envier à celles des Etats-Unis, avec “certaines des technologies les plus avancées dans le secteur automobile actuel”.
    Produire en Chine permet de profiter des coûts de main-d’oeuvre plus faibles qu’en Occident, mais le taux de change et les droits de douane peuvent compliquer l’équation.
    “Cela peut se faire tant que les coûts intermédiaires liés au transport des véhicules restent maîtrisés”, remarque Flavien Neuvy, directeur de l’observatoire Cetelem de l’automobile.
    - Taxis électriques -
    Le calcul semble plus évident pour les véhicules hybrides ou électriques, en plein développement en Chine, remarque M. Tsien. “Les volumes les plus importants vont être ici (…) ce serait logique de produire dans un endroit et d’exporter de petites quantités ailleurs”.
    De leur côté, “les constructeurs chinois souhaitent ardemment vendre à l’étranger”, souligne Paul Gao, expert du cabinet McKinsey basé à Hong Kong.
    Mais ils se sont jusqu’ici heurtés aux normes d’homologation (sécurité, émissions). En outre, prévient Laurent Petizon, du cabinet AlixPartners, “les marchés européens et américains sont les plus disputés au monde”.
    “Les acteurs chinois ont mis un point d’honneur à exporter et ont racheté certaines entreprises, pour tirer leur épingle du jeu vis-à-vis du gouvernement” mais les résultats n’ont pour l’instant été que “symboliques” dans les zones matures selon lui.
    BYD a ainsi réussi à placer quelques dizaines de berlines électriques pour équiper des taxis et des véhicules touristiques avec chauffeur (VTC), dont à Londres, Bruxelles et Chicago.
    Les constructeurs chinois s’intéressent à d’autres zones moins difficiles à pénétrer comme la Turquie et la Russie, à l’exemple de Geely qui dit ambitionner d’installer une usine en Europe occidentale.
    L’entreprise automobile d’Etat Guangzhou vend ses voitures au Moyen-Orient et souhaite produire en Russie et en Iran, selon les médias publics chinois, tandis que Chery vient de relancer une ligne d’assemblage en Egypte.
    L’idée est de vendre aussi ces voitures en Afrique, “un marché dont le potentiel est énorme”, selon He Xiaoqing, dirigeant de cette société.
    Le groupe PSA (Peugeot, Citröen) ne vend pas de “made in China” en France, mais il a déjà exporté des voitures produites par ses coentreprises chinoises vers des marchés émergents, comme l’Egypte ou récemment l’Iran avec un SUV de la marque DS.
    PSA sert aussi les pays voisins de la Chine à partir de son usine de Wuhan (centre) et exporte en particulier des pièces pour assemblage final en Thaïlande et en Malaisie, explique à l’AFP le directeur général de Peugeot, Maxime Picat, en marge du salon automobile de Pékin.
    Il prévient toutefois que contrairement aux idées reçues, “la Chine n’est pas un pays à bas coût”, vu en particulier le renchérissement de la main-d’oeuvre.
    bxs-tq/ple/gl
    AFP

  2. Randell 24 janvier 2019 à 23:02

    Wow, incredible blog layout! How long have you been running a blog for?
    you made running a blog look easy. The whole look of your web
    site is fantastic, as well as the content material!

  3. brazilian wax groupon 25 janvier 2019 à 00:15

    Heya! I understand this is kind of off-topic but I had to ask.
    Does operating a well-established website like yours require a
    massive amount work? I’m completely new to running a blog however I do write in my journal
    everyday. I’d like to start a blog so I will be able to share
    my experience and thoughts online. Please let me know if you have any
    kind of ideas or tips for new aspiring bloggers.
    Appreciate it!

  4. brazilian wax meme 25 janvier 2019 à 20:15

    You can certainly see your expertise within the article you write.

    The sector hopes for more passionate writers like you who are
    not afraid to say how they believe. All the time follow your heart.

  5. brazil flag coloring page 25 janvier 2019 à 21:24

    I will immediately seize your rss as I can not to find your email
    subscription hyperlink or newsletter service. Do you have any?
    Please allow me understand in order that I may subscribe.
    Thanks.

  6. Maya 26 janvier 2019 à 09:26

    A monetary advisor is your planning associate.

  7. Deidre 26 janvier 2019 à 09:34

    Financial advisors enterprise is individuals business.

  8. Don 26 janvier 2019 à 16:14

    Why visitors still use to read news papers when in this technological
    world the whole thing is accessible on web?

  9. Shasta 26 janvier 2019 à 21:44

    My brother recommended I might like this blog. He
    was totally right. This post truly made my day. You can not imagine simply
    how much time I had spent for this information! Thanks!

  10. Jeanette 2 février 2019 à 11:06

    That is true for investment recommendation as properly.

  11. Deloris 7 février 2019 à 03:11

    This is true for funding recommendation as nicely.

  12. Penelope 7 février 2019 à 06:59

    And that is an investment risk worth taking.

  13. Brandy 8 février 2019 à 16:03

    Financial advisors business is people business.

  14. Margret 10 février 2019 à 14:31

    Traders do pay direct and oblique costs.

  15. Marlon 10 février 2019 à 16:03

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  16. Hyman 11 février 2019 à 03:32

    A monetary advisor is your planning partner.

  17. Leonie 12 février 2019 à 07:14

    Monetary advisors enterprise is folks enterprise.

  18. Hwa 16 février 2019 à 01:08

    All varieties of investments come with certain risks.

  19. Augustus 16 février 2019 à 01:26

    All varieties of investments come with sure risks.

  20. Rosalyn 17 février 2019 à 02:44

    Investors do pay direct and indirect prices.

  21. Caridad 19 février 2019 à 03:29

    A financial advisor is your planning partner.