Le Blog Finance

France : lutte accrue contre les fausses résidences secondaires

Ce sont nos amis suisses qui relaient tout particulièrement l’information : la France vient de décider de redoubler ses efforts en matière de lutte contre les faux résidents secondaires.

Premiers visés : les personnes qui habitent à l’année en Haute-Savoie ou dans l’Ain, mais gardent leur adresse principale en Suisse. Un tel comportement prive en effet les communes françaises concernées d’importantes recettes fiscales.

Selon le cabinet du maire d’Annemasse (en Haute-Savoie), un travail de fond devrait être entamé en vue de débusquer les fraudeurs qui « jouent sur les deux tableaux », profitant d’un contrôle de l’habitant moins strict en France qu’en Suisse. « Les communes frontalières comptent aussi sur l’aide de Genève pour mener à bien cette tâche », a-t-il fait remarqué.

Objectif côté français : pouvoir croiser les informations, afin d’identifier fausses voire absences de déclarations.

Côté suisse, le département présidentiel tient à préciser qu’il n’y aura aucune transmission de données entre les autorités fiscales des deux pays, le respect du sacro-saint secret fiscal étant de mise.

Néanmoins, les Genevois déclarent être prêts à traiter les données fournies par les communes françaises concernant des personnes qui seraient faussement déclarés comme résidents secondaires sur leur territoire. Ces demandes seront examinées par l’office cantonal de la population et des migrations, conformément au droit helvétique.

Les Suisses souhaitent également se renseigner sur les moyens utilisés par la France pour obtenir les informations sur les fraudeurs présumés. Le canton considère comme légitime la lutte menée par la France contre les faux résidents secondaires, pour une question d’égalité de traitement de tous les citoyens de la région.

En vue d’identifier les fraudeurs, la France dispose de plusieurs moyens. Selon le presse suisse … qui n’a rien à cacher des pratiques existantes dans l’Hexagone, les autorités françaises peuvent contrôler la consommation d’électricité, de gaz ou d’eau pour prouver qu’une habitation sert de résidence principale. Elles peuvent également vérifier dans les écoles si des enfants de faux résidents se trouvent dans les classes. Les plaques de voiture sont aussi un indicateur lors d’une enquête. Big Brother n’est donc pas si loin que cela, surtout quand il s’agit d’argent … et encore plus, d’impôts …

Le nombre de faux résidents secondaires en France n’est pas clairement établi. Le cabinet du maire d’Annemasse avance le chiffre de 20 000 à 30’000 personnes dans les départements de la Haute-Savoie et de l’Ain, le phénomène tendant à se développer.

Sources : ats

Elisabeth Studer – 30 décembre 2014 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

34 commentaires

  1. retrouvé le retour 30 décembre 2014 à 21:46

    Tout cela est fort complexe ! Il va falloir prouver que l’on est resté 6 mois et un jour et non pas 5 mois et 29 jours. En sondant les fosses septiques probablement.

  2. ES 30 décembre 2014 à 22:15

    et les années bisextiles, on fait comment ?

  3. retrouvé le retour 31 décembre 2014 à 15:44

    Aucun problème car les services ont déterminé le niveau exact que l’on doit mesurer dans la fosse tous les 4 ans! :)
    On utilisera aussi les bons vieux coups de tel anonymes des copains,( si à la mode dans les périodes chaudes).
    On pourra aussi mesurer le changement d’opérateur de tel à la frontière, version moderne

  4. Johnathan Gravier 19 janvier 2015 à 11:53

    C’est très malin, mais c’est risqué !

  5. Hospitalisation à domicile 29 janvier 2015 à 14:23

    Ou comment déclarer un garage à mobylette comme résidence secondaire.

  6. esimobiliaria 16 février 2015 à 07:53

    Ce type de mesure peut être dérangeant, j’ai une agence au Portugal et pas de mal de client se pose des questions lors de l’achat. Le message qu’envoie le gouvernement n’est pas forcement le plus orienté niveau business

  7. escalimmo 31 mars 2015 à 15:26

    Toujours plus de contraintes, pas forcément inutile mais tellement généralisé que je doute de l’application de certaines de ces mesures.

  8. ES 31 mars 2015 à 20:15

    les mesures sont svt là pour faire croire aux electeurs qu’on maitrise la situation ….

  9. Stephane de Business Investissement 12 avril 2015 à 14:16

    Effectivement c’est très complexe et risqué.

    Stéphane de http://www.business-investissement.fr

  10. Real estate Mandaluyong 13 avril 2015 à 21:39

    Cela va être compliqué d’inverser la tendance

  11. josephe 2 mai 2015 à 13:08

    Bonjour,

    Je suis Mr: JOSEPHE LEBLANC
    Depuis près de 15 ans je suis lancé dans le processus de financement international sur tous les plans et c’est avec un réel plaisir que je désire vous aider.
    A travers ce mail , je vous informe que je ne suis pas un prêteur,mais je travaille pour une société honnête qui vient au secours des personnes déprimées ayant besoin vraiment d’un prêt. Je sollicite mes offres de prêt aux personnes de confiance et honnête avec qui je pourrai traiter affaire sans aucune déception car moi je suis un homme de parole et je donne les meilleurs prêts à ma clientèle sans aucune déception.
    Alors je dispos à faire n’importe quel prêt allant de 1000€ à 350.000.000€ à toutes personnes sérieuses, honnêtes et de bonne moralité voulant ce prêt de 2% intérêt l’an selon la somme prêté car étant particulier j’ai pris toutes mes dispositions pour que mes offres de prêt se passent dans de bon terme avec l’assistance de mon directeur de cabinet. Je ne veux pas violer la Loi sur l’usure. Vous pouvez rembourser sur 01 à 30 ans maximum selon la somme prêté:

    Je me montre favorablement à vous accordez le montant dont vous avez besoin sur une durée de solvabilité de votre choix. Je suis conscient de la nécessité de faire des particuliers et professionnels un véritable levier stratégique pour la lutte contre la pauvreté, notamment par la création de nouvelles entreprises et d’emplois. Le versement des fonds se fait sur un compte bancaire et le délai est de 72 h après réception de vos pièces. Ensuite vous allez me présenter une reconnaissance de dette signer mais cela après l’obtention des fonds sur votre compte bancaire ou par transfert. Votre premier remboursement mensuel se fera trois mois après l’obtention ou l’encaissement des fonds sur votre compte bancaire. Vous aurez un tableau d’amortissement après réception des fonds sur votre compte qui vous aidera pour le remboursement mensuel.

    Je suis donc en attente de votre mail,et un contacte téléphonique

    email;; rodriguelopez1@yahoo.com

    cordialement

  12. Bacotec 19 mai 2015 à 09:55

    Merci pour ce constat qui nous oblige à mettre un peu d’éthique dans la profession, car celle-ci est souvent éclaboussée par des comportements très souvent préjudiciables pour son image.

  13. retrouvé le retour 19 mai 2015 à 10:34

    Bacotec, ethic et tac ? l’ horlogerie suisse en somme !!

  14. Location Peniscola 21 mai 2015 à 13:05

    Cela reste très difficile à prouver tout de même à moins de camper devant l’habitation

  15. jeanclaude 20 juin 2015 à 13:33

    Bonjour M. et Mme
    OFFRE DE PRÊT ET INVESTISSEMENT JUSQU’À 3.000.000 €
    Avez-vous un besoin de financement et autres? Vous chercher un prêt pour réaliser un projet.
    Nous sommes capable de vous fournir du crédit et de l’investissement jusqu’à 3.000.000 euros pour un taux d’intérêt de 2% par an.
    Offre disponible pour toutes personnes capable de nous rembourser. Si vous avez besoin du crédit pour d’autres raisons n’hésitez pas, contacter notre directeur pour obtenir plus d’informations.

    Téléphone : +33 (0) 980 301 631

    E-mail : jeanclaudepr@outlook.com

    Nous serions heureux de vous avoir comme client.

  16. sophi 15 juillet 2015 à 12:53

    Carrefour Sakane est une agence immobilière reconnue pour son accompagnement;
    Nous prenons complètement en charge votre demande.

  17. sophi 15 juillet 2015 à 12:54

    L’équipe de notre agence cabinet immobilier Capital est attentive à vos besoins et efficace dans ses recherches quelque soit votre projet immobilier.
    Au sein de notre agence immobilière, vous trouverez une équipe de professionnels de l’immobilier proches du marché, pour vous aider à aboutir rapidement dans vos recherches

  18. location appartement mohammedia 21 août 2015 à 11:38

    il vaut mieux lutter contre ce type d’acquisition et mettre une réglementation qui s’applique à tous en plus le fait d’acheter une seconde résidence est pour moi c’est un rêve que nombre d’entre nous partagent mais qui n’est pas toujours facile à réaliser

  19. Elia 24 août 2015 à 15:28

    La lutte est rude mais en tout cas il est nécessaire de faire appel à des professionnels en immobilier afin de profiter des solutions les plus rapides, tant au niveau de la location qu’au niveau de l’achat de bien immobilier.

  20. Marlène Genoye 8 septembre 2015 à 07:42

    Bonjour,
    Article très intéressant!! Je partage l’avis que ces faux résidents secondaires soient de vraies éclipses au système fiscal au point. D’un autre côté, certains agents y trouvent un bon compte, mais je crois que c’est surtout un véritable fléau au professionnalisme immobilier. Je ne sais pas si vous partagez mon avis.

  21. Marine 15 septembre 2015 à 15:14

    Bonjour,
    En ne se déclarant pas les nouveaux résidents ne payent pas la taxe d’habitation et c’est vraiment déloyal de leur part. En plus de cela ils ne sont pas comptés parmi la population permanente cela implique que les communes passent à côtés des subventions comptabilisés sur le nombre d’habitants.

  22. Sephora 16 octobre 2015 à 13:47

    C’est un très bon plan d’action pour contrer ce genre de fraudes. Depuis le temps, je pense qu’il est déjà en vigueur ou je me trompe ?

  23. Location appartement Nice 19 octobre 2015 à 16:33

    Bonjour,
    Nous vous proposons tous types de locations sur location-appartement.fr

  24. Le Bon Agent 9 décembre 2015 à 18:22

    Il faut que ces mesures soient appliquées au plus vite, en espérant un résultat rapide. Les chiffres font peur et comme la fin de l’article l’indique, « le phénomène tend à se développer », c’est pourquoi il faut agir maintenant, afin de recadrer tous ces fraudeurs.

  25. Tunisie immobilier 10 décembre 2015 à 10:29

    Tunisie Immobilier est l’ambition d’un jeune tunisien de formation architecte résidant dans la région de Sousse, qui a donné naissance au journal « Le Réflex Immobilier»(Tunisie Immobilier).

    C’est la première revue gratuite d’annonces immobilières en Tunisie, avec un contenu 100% composé d’offres immobilières de vente et location de biens immobiliers (maisons, appartements et fonds de commerce).

  26. détecteur de fumée 5 janvier 2016 à 18:32

    Oui effectivement c’est risqué

  27. Martin Gaar 28 janvier 2016 à 09:05

    Bonjour,
    Une très lourde tâche tout de même! À vrai dire je ne pense pas que ce soit pratiquement tenable surtout s’il faut s’attendre à des résultats et des chiffres pertinents en plus. De plus les acteurs soi-disant cause de cette pénurie fiscale savent très bien ce que l’on attend d’eux. Je pense qu’il faudrait un nouveau dispositif qui inciterait les propriétaires à rejoindre la cause.

  28. retrouvé le retour 28 janvier 2016 à 14:23

    Oui c’est a mourir de rire comme à l’habitude Ouinouin se la joue feutrée. La loi pour être bien en Suisse pour un qui veut faire mieux que Cahusac, c’est:

    1) D’avoir un bon matelas de pèpètes
    2) De se mettre 6 mois et un jour au vert au bord du lac,
    sans oublier son conjoint (voir les conditions d’imposition du couple !!)
    3) De faire venir pèpètes au chaud chez Ouinouin !!

    Et si toi ES tu veux connaitre quelques amis installés bien au chaud au bord du lac. c’est facile !! il suffit de demander !!

  29. Elisabeth Studer 28 janvier 2016 à 21:27

    et dire que mon grand pere a frole de peu la double nationalité …. ;-) c’est sur deux services militaires …

  30. retrouvé le retour 28 janvier 2016 à 21:30

    Dans le bordelais on peut trouver pas mal de Suisses, un peu comme les français de Pondichery !!

  31. Bernard 9 février 2017 à 17:03

    Sur le papier, cela semble être une bonne idée, mais c’est un gros travail qui risque de prendre plusieurs années qui demanderont certainement de ressources importantes. Le mieux ne serait pas de mettre en place une nouvelle réglementation pour contrer les « fraudeurs » ?

  32. sauf 13 août 2017 à 15:33

    Cette affaire est très compliquée, et la contrôler est encore plus ! Combien de ressources vont être mises en place pour tracer ces fraudeurs ? Je trouve qu’il vaut mieux trouver un accord entre toutes les parties, y compris la Suisse.

Commenter cet article