Le Blog Finance

Une nouvelle Guerre froide imminente selon Gorbatchev

Elisabeth Studer Actualités, Economie 4 commentaires

Alors que les dirigeants européens ont tenté de faire oublier leurs clivages lors de la cérémonie marquant le 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, le dernier dirigeant de l’Union soviétique, Mikhaïl Gorbatchev a une vision beaucoup moins idyllique du contexte actuel.

S’exprimant en marge des célébrations, l’ancien dirigeant a estimé samedi que le monde était au bord d’une nouvelle Guerre froide.

Dans une allusion sans équivoque à la crise qui frappe actuellement l’Ukraine, Gorbatchev a pointé du doigt l’émergence d’une nouvelle guerre froide, déclarant même que certains affirmaient d’ores et déjà que le conflit avait débuté. Selon lui la confiance s’est rompue au cours des derniers mois.

Dans un entretien à la Radio Télévision suisse (RTS) diffusé dimanche, Gorbatchev a également estimé que tout était fait pour attirer le monde dans une nouvelle Guerre froide, ajoutant : « en Ukraine c’est un fossé énorme qu’ils veulent creuser ».  Selon lui, « le danger est toujours là », et désormais la Guerre froide prend la figure «  d’une nouvelle course aux armements ».

Interrogé ensuite pour savoir si par le terme « eux », il entendait les pays de l’Otan, l’ancien dirigeant soviétique a répondu: que « l’Otan était un instrument utilisé ».

Quant à l’aspect lui-même de la Guerre froide, nous allons y revenir. Au delà de la course aux armements, il pourrait s’agir également d’une bataille entre Russie et Etats-Unis  - voire même plus – autour de la suprématie du dieu Dollar.

Sources : DPA, AFP

Elisabeth Studer – 09 novembre 2014 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Russie : vers une interdiction de circulation des dollars US ?

Argentine / Russie : vers l’achat de denrées agricoles en monnaie nationale ?

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. retrouvé le retour 16 novembre 2014 à 11:00

    Aucune possibilité de faire oublier les clivages dans un contexte européen qui fait suite à trois conflits.
    La réunification allemande peut-être perçue tranquillement comme une libération (qu’il faut chanter ) où comme un projet post-Bismarckien qu’il faut regarder de plus près. Avec en toile de fond, c’est évident, les Anglosaxons qui remuent la m…. pour préserver leurs intérêts qui visiblement ne sont pas les nôtres.

    L’Europe doit se doter d’un système d’autodétermination qui permette de modifier ses frontières intérieures, de protéger ses citoyens et d’éviter les conflits frontaux entre états qui peuvent revenir d’actualité à la faveur de la crise énorme qui se met en place.
    Le refus des habitants de la Voïvodie d’Opole d’être regroupés avec ceux de la Silésie noire est du même type que celui des Bretons qui veulent former une seule région. On voit également l’Alsace qui refuse d’être liée à la Lorraine dans une même région. Attention !! :(

    Les anglosaxons ont déjà réussi à mettre le Moyen Orient à feu et à sang en faisant la promotions d’états religieux criminels. Ne les laissons pas poursuivre des buts inavouables en sourdine.
    L’Europe est une Yougoslavie géante, regardons ce qu’ils ont réussi à faire en plein milieu de l’Europe.
    Tous ces fauteurs de troubles et criminels de guerre, y compris nos dirigeants qui les suivent, doivent connaître des tribunaux internationaux.

  2. sidi bou said 17 novembre 2014 à 19:17

    Il est certain que l’attitude de Poutine au G20 ce week-end en Australie, va dans ce sens. Cela n’est pas encourageant pour les mois à venir.

  3. retrouvé le retour 17 novembre 2014 à 20:33

    sidi fils de saïd attend maintenant des touristes qui ne viendrons pas !
    Tout le matériel de l’ancien régime est en place en Tunisie, plus un petit arrière goût d’islamistes à la sauce turco-anglaise.
    Ben Ali a eu quelques difficultés à s’envoler vers l’Arabie Exheureuse avec son avion trop chargé en or volé dans les coffres de la Banque Nationale, mais il est maintenant bien installé dans le pays d’adoption d’Idi Amin Dada !! :) et pourra y accueillir Madame Alliot Marie :(