Le Blog Finance

Canaries : l’Espagne autorise les prospections de pétrole, au grand dam des écologistes et du Maroc ?

Voilà qui pourrait envenimer les relations entre l’Espagne et le Maroc … au delà de provoquer la colère des écologistes espagnols et des élus locaux.

Le gouvernement espagnol vient de donner son feu vert au projet de prospections pétrolières au large des îles Canaries présenté par le groupe Repsol.

« Le ministère » espagnol « de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement » a en effet émis la Déclaration sur l’impact environnemental (DIA) favorable à un projet de prospection au large des Canaries, présenté par un consortium international menée par le géant pétrolier espagnol ».

Les prospections auront lieu à une distance d’environ 60 kilomètres de la côte des Canaries et consisteront à prélever des échantillons de roche ou de fluides en vue de détecter l’éventuelle présence d’hydrocarbures dans la zone.

Le processus d’évaluation s’est basé sur de rigoureuses connaissances scientifiques afin de garantir la protection maximale de l’environnement, affirme par ailleurs le ministère.

Repsol, de son côté, déclare que la décision du gouvernement « démontre que l’activité » qu’elle propose est compatible avec le respect de l’environnement.

Des affirmations que ne semblent pas convaincre les écologistes espagnols, lesquels ont dénoncé en retour dans un communiqué « une absurdité sans précédent ».

« Il s’agit d’un acte injustifiable, qui pose un grave risque aussi bien à l’environnement qu’à la principale activité économique des îles, le tourisme », indiquent ainsi les organisations Greenpeace, WWF, Amigos de la Tierra, Ecologistas en Accion, SEO/Birdlife.

Le président de l’une des îles des Canaries, Fuerteventura, a quant à lui réagi très durement à l’annonce. Notant que cette annonce suit les élections européennes.

Reste que le Maroc pourrait lui aussi avoir son mot à dire …

En juillet 2013, nous indiquions ici-même que le gouvernement marocain avait récemment annoncé la mise en place d’une commission provisoire pour la délimitation du plateau continental sur la rive atlantique. Laquelle devra étudier tous les détails permettant de fixer de nouvelles frontières maritimes en vue de présenter les dossiers d’ici 5 ans devant la commission internationale chargée de cette question. «Cette délimitation est nécessaire pour sauvegarder les intérêts du Maroc» avait alors déclaré à la presse le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Othmani.

Un communiqué de la présidence du gouvernement avait indiqué que la réunion qui s’est tenue fin décembre 2012 en vue de mettre en place cette commission provisoire s’inscrivait dans le cadre de la mise en application de la Convention sur le droit de la mer, à laquelle le Maroc a adhéré, et qui donne aux Etats côtières l’autorisation de fixer la largeur de leurs mers territoriales au-delà de 200 milles, sans toutefois dépasser la distance maximale autorisée (350 milles), et en respectant certaines conditions géomorphologiques.

Le gouvernement se penche sur l’élaboration d’un dossier remplissant les conditions juridiques et techniques, qui sera déposé auprès de la Commission des limites du plateau continental relevant des Nations unies, avait alors poursuivi le communiqué. Le chef de gouvernement avait alors appelé tous les secteurs concernés à contribuer activement à l’élaboration d’ »un dossier digne de la position stratégique du Royaume » et « permettant de défendre ses intérêts devant la commission onusienne ».
Les résultats des études de terrain devraient permettre d’établir un nouveau tracé en concertation avec les pays concernés, à savoir l’Espagne (Îles Canaries) et le Portugal (Îles Madère). Des discussions qui pourraient être à l’origine de nouvelles tensions … avais-je alors indiqué …

Or, simple hasard de calendrier ? A l’été 2013, la Commission européenne s’est déclarée  incompétente pour trancher un éventuel litige entre le Maroc et l’Espagne concernant la prospection pétrolière  dans la zone maritime qui sépare les Iles Canaries du Maroc …

Günther Oettinger, commissaire européen à l’Energie encourageant toutefois  les deux parties à résoudre tout différend à ce propos et conclure un accord par «des moyens pacifiques en suivant les principes de la charte des Nations unies, les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et la Convention onusienne relative au droit de la mer».

Précisons encore que suite à la découverte d’importantes réserves de pétrole dans une zone maritime non-définie entre le Maroc et l’Espagne, l’Espagne a renforcé sa présence militaire dans les Iles Canaries. Le 16 avril 2013, le Bulletin officiel espagnol a publié un décret du ministre de la Défense, Pedro Morenés Eulate, autorisant la mise en place dans la municipalité de Puerto del Rosario (Fuerteventura), d’une zone militaire. Rappelons qu’en mars 2012, la commune avait donné l’autorisation à la compagnie pétrolière espagnole Repsol, d’explorer dans cette zone maritime.

Début 2012,  le lieutenant général César Muro Benayas, chef du Commandement militaire des Iles Canaries, avait  quant à lui soulevé un tollé, affirmant que l’armée espagnole devait se préparer à gérer un regain de tension avec le Maroc  suite à la découverte de gisements de pétrole et de gaz au large du Sahara marocain.

«La question du pétrole, qui va prochainement se poser, sera une source d’instabilité et accentuera la tension», avait-il alors souligné.

Sources : AFP, Les Echos (Maroc), Libération (Maroc)

Elisabeth Studer – 29 mai 2014  – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

29 commentaires

  1. NoOil Canarias 31 mai 2014 à 22:49

    et plus ploblémes: http://nooilcanarias.com

  2. Elisabeth Studer 2 octobre 2014 à 22:58

    Référendum le 23 novembre aux Canaries sur les prospections pétrolières

    Madrid – Le gouvernement régional des Canaries a annoncé jeudi qu’il organiserait le 23 novembre un référendum sur les prospections pétrolières au large de son archipel touristique, auxquelles il s’oppose fermement, après le feu vert donné à Repsol par le gouvernement.

    Pensez-vous que les Canaries doivent changer leur modèle environnemental et touristique pour privilégier les prospections de gaz ou pétrolières ? : voici la question que nous allons poser lors du référendum le 23 novembre, a déclaré à la presse le président de la région, Paulino Rivero.

    Autorités locales et associations écologistes sont vent debout contre le projet.

    Nous vivons ici, nous décidons: c’est sous ce mot d’ordre qu’un collectif citoyen a par ailleurs convoqué des manifestations sur toutes les îles de l’archipel le 18 octobre. Non à RePPsol, proclame-t-il, dans un jeu de mot alliant le nom du géant pétrolier Repsol et les sigles du parti conservateur au pouvoir à Madrid, le Parti populaire (PP).

    A la tête de la coalition nationaliste de centre droit Coalicion Canaria, Paulino Rivero avait menacé à la mi-août d’une rupture des relations avec Madrid à cause de ce projet.

    Le gouvernement de Mariano Rajoy venait alors d’officialiser, en la publiant au Journal officiel, l’autorisation donnée à Repsol de rechercher du pétrole à une cinquantaine de kilomètres au large des côtes des îles de Lanzarote et de Fuerteventura. Valable pour trois ans, elle lui donne le feu vert pour des prospections aidées de trois sondes, à une profondeur d’entre 3 à 7 kilomètres.

    L’entreprise devra en contrepartie constituer une garantie de 20 millions d’euros pour couvrir ses responsabilités environnementales et arrêter ses opérations en cas d’activité sismique supérieure à 4,5 sur l’échelle de Richter dans la région.

    Des garanties qui n’ont pas convaincu le président régional. Paulino Rivero a demandé à Mariano Rajoy qu’il intervienne dans le dossier et a d’autre part mis en garde contre toute différence de traitement entre les Canaries et les îles Baléares, dirigées par les conservateurs du PP et également concernées par un projet d’exploration pétrolière.

    (©AFP / 02 octobre 2014 16h19)

  3. retrouvé le retour 3 octobre 2014 à 22:06

    “L’entreprise devra en contrepartie constituer une garantie de 20 millions d’euros pour couvrir ses responsabilités environnementales et arrêter ses opérations en cas d’activité sismique supérieure à 4,5 sur l’échelle de Richter dans la région.”

    Oui c’est un peu comme chercher les hydrocarbures dans le sol des régions qui font tourner la balance touristique en France!!

    Méthode New Sarko, dézinguer notre balance touristique pour pomper des chimères. Et je ne parle même pas de la perte de valeur des propriété.

    Statistiques US truquées pour faire croire les neuneu au Père Noël, pompage des dernières gouttes d’hydrocarbures, etc.. etc..l On va droit dedans, restons calmes, restons concentrés attachons les ceintures !

  4. brazil flag icon 24 janvier 2019 à 22:43

    Thank you for the auspicious writeup. It in truth was once a entertainment account it.

    Glance complex to more introduced agreeable
    from you! By the way, how could we keep in touch?

  5. Elke 26 janvier 2019 à 03:43

    Thanks for the auspicious writeup. It actually was a amusement account it.
    Look complicated to far introduced agreeable from you! However, how could we keep up a correspondence?

  6. Kathlene 26 janvier 2019 à 11:15

    Thanks in your curiosity in Investment Recommendation.

  7. Jeanett 26 janvier 2019 à 11:42

    Think about investments that provide immediate annuities.

  8. Dianna 26 janvier 2019 à 20:02

    A financial advisor is your planning companion.

  9. brazil nuts cholesterol 27 janvier 2019 à 00:34

    Hi there everyone, it’s my first go to see at this site, and article is really
    fruitful for me, keep up posting these types of articles.

  10. Evie 27 janvier 2019 à 05:47

    A financial advisor is your planning associate.

  11. Minna 27 janvier 2019 à 05:52

    Now it is time to decide your particular investments.

  12. Benjamin 27 janvier 2019 à 06:40

    All forms of investments come with sure risks.

  13. Azucena 27 janvier 2019 à 15:17

    Now it’s time to choose your particular investments.

  14. Maria 27 janvier 2019 à 20:03

    Consider investments that offer fast annuities.

  15. Georgianna 27 janvier 2019 à 21:58

    This is true for funding recommendation as effectively.

  16. brazil nuts selenium 4 février 2019 à 18:16

    I have read so many posts on the topic of the blogger lovers except
    this paragraph is in fact a good piece of writing, keep it up.

  17. Kathaleen 5 février 2019 à 16:43

    Now it is time to choose your particular
    investments.

  18. Elsie 5 février 2019 à 17:19

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  19. Darrell 6 février 2019 à 03:10

    That is true for investment advice as nicely.

  20. Marti 7 février 2019 à 06:50

    Now it’s time to choose your particular investments.

  21. Fawn 7 février 2019 à 07:46

    This is true for investment advice as properly.

  22. Rubin 9 février 2019 à 03:13

    And this is an funding danger value taking.

  23. Hilton 9 février 2019 à 06:52

    Monetary advisors business is individuals enterprise.

  24. Cleo 11 février 2019 à 01:58

    All types of investments come with certain risks.

  25. Chanda 12 février 2019 à 02:39

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  26. Dallas 18 février 2019 à 02:21

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  27. Selene 18 février 2019 à 03:09

    All types of investments come with sure risks.

  28. Wilfred 19 février 2019 à 01:21

    This is true for funding recommendation as well.

  29. Anitra 19 février 2019 à 01:22

    And that is an investment danger value taking.