Le Blog Finance

L’Ukraine prévient la Russie : une intervention russe conduirait à la guerre

Nous l’avions redouté : le conflit entre Ukraine et Russie pourrait mener à la guerre. Avec un enjeu majeur : la Crimée, république autonome au sein de la république d’Ukraine. Les raisons ?  militaires, géopolitiques, économiques et stratégiques, c’est vous dire l’ampleur du dossier.

En tout état de cause, l’Ukraine a annoncé samedi soir avoir placé ses troupes armées en état d’alerte complète de combat, tout en renforçant la protection des centrales nucléaires et de certains sites stratégiques. Les autorités précisant parallèlement qu’une intervention de la Russie sur son territoire conduirait à la guerre.

Après s’être réuni pendant plus de trois heures avec les chefs des services de sécurité, le président ukrainien par intérim, Olexandre Tourtchinov, a affirmé que ce qu’il qualifie « d’agression russe » contre son pays ne pouvait aucunement être justifiée.

“Nous sommes persuadés que la Russie ne lancera pas d’intervention, car cela signifierait la guerre et la fin de toute relation entre les deux pays”, a pour sa part déclaré le Premier ministre Arseni Iatseniouk.

Le chef du gouvernement a déclaré avoir eu un entretien avec son homologue russe Dmitri Medvedev au cours duquel il a demandé que la Russie “fasse revenir ses forces de Mer Noire dans leurs casernes », en vue de « faire baisser la tension”.

“Une intervention militaire serait inacceptable car ce serait une violation de tous les accords internationaux”, a-t-il ajouté.

- Poutine dispose de l’aval du sénat pour déployer l’armée russe en Ukraine

Samedi soir, le président russe Vladimir Poutine n’avait pas encore pris de décision officielle quant à un éventuel recours à l’armée russe en Ukraine. C’est en effet ce qu’a indiqué son porte-parole, Dmitri Peskov, peu après l’approbation par le sénat russe réuni en session extraordinaire d’un déploiement de troupes sur territoire ukrainien.

Le président Poutine a en effet proposé samedi au Conseil de la Fédération de  recourir  à la force en Ukraine. Raisons invoquées : la situation extraordinaire dans laquelle se trouve le  pays, la menace pesant sur la vie des citoyens russes et les effectifs du contingent militaire russe  déployés dans cette république autonome ukrainienne conformément à un accord bilatéral.

M. Poutine avait agi en réaction  à l’appel adressé samedi matin par le chef du gouvernement de la République autonome ukrainienne de Crimée Sergueï Aksenov à aider les autorités locales à maintenir l’ordre et à garantir la sécurité des civils en Crimée.

- L’Ukraine accuse la Russie de déployer des forces militaires

Parallèlement, samedi, lors de la première réunion du nouveau gouvernement ukrainien à Kiev, le ministre de la Défense Igor Tenioukh a accusé la Russie d’avoir renforcé ses forces militaires en Crimée de 6.000 hommes, ajourtant que près de 30 blindés avaient également été déployés.  Le tout constituant à ses yeux « une violation grossière » des accords régulant la présence de la flotte russe de Mer Noire.

« La présence inadéquate des militaires russes en Crimée est une provocation, mais les tentatives de faire réagir l’Ukraine par la force ont échoué », a pour sa part averti le Premier ministre Arseni Iatseniouk.

« La Crimée abrite la flotte russe de la mer Noire et la Russie à ce titre a le droit de déplacer des troupes sur le territoire de la péninsule, mais elle doit en informer les autorités ukrainiennes 72 heures à l’avance, ce qui n’a pas été fait », a par ailleurs indiqué le ministre des Affaires étrangères, Andriï Dechtchitsa.

- La marine russe confirme un déploiement militaire à Sébastopol

La marine russe a quant à elle confirmé le déploiement de soldats à Sébastopol, en Crimée, ajoutant que le déploiement des troupes en Ukraine a débuté le 23 février.

La Russie a également confirmé qu’un grand navire de débarquement, le Nikolay Filchenkov, de la flotte de la mer Noire de la Fédération de Russie basée à Temryuk (Russie), a envoyé plusieurs centaines d’hommes. Selon le site Internet de la Marine.Le Filchenkov a également livré dix BTR-80 et 80 véhicules blindés.

Quatre « Iliouchine Il-76 » ont assuré les transports aériens depuis une base aérienne près de Moscou, dont notamment le transport de forces spéciales aéroportées pour la ville d’Anapa, au bord de la mer Noire. Six hélicoptères de transport Mil MI-8 ont également été envoyés.

Selon le journal russe Izvestia, quatre navires de la ville russe de Kubinka, avec à leur bord un régiment de troupes spéciales, auraient pris la mer, direction Sébastopol.

- Toute intervention militaire russe injustifiée selon Cameron

Le Premier ministre britannique David Cameron a quant à lui déclaré samedi qu’il avait déclaré la veille à Vladimir Poutien qu’il ne « pouvait y avoir de justification à une intervention militaire extérieure en Ukraine ». Ajoutant : « chacun doit réfléchir soigneusement avant d’agir et travailler pour réduire les tensions et non les aggraver ».

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague avait préalablement condamné la décision du parlement russe d’autoriser une action militaire et indiqué qu’il avait convoqué l’ambassadeur russe pour lui communiquer sa préoccupation.

- Obama menace à demi mot Moscou de représailles en cas d’intervention

Barack Obama s’est déclaré quant à lui profondément inquiet à la suite d’informations faisant état de mouvements de troupes russes en Ukraine, après avoir mis en garde Moscou la veille contre toute intervention militaire en Ukraine.

« Les Etats-Unis seront solidaires de la communauté internationale pour souligner qu’il y aura un coût à toute intervention militaire en Ukraine », a par ailleurs mis en garde le Président américain.
Selon un haut responsable américain, Barack Obama pourrait renoncer à participer au sommet du G8 prévu en juin à Sotchi en raison de la gravité de la situation.

- Tarif du gaz contre maintien d’une base russe à Sébastopol

Rappelons enfin que c’est en avril 2010, après des élections ukrainiennes adoucissant des relations préalablement tendues entre la Russie et l’Ukraine, que Moscou avait accepté de mettre de l’eau dans son vin en ce qui concerne le tarif du gazen vue de préserver son implantation militaire – on ne peut plus stratégique – en Crimée. Laquelle Crimée est une république autonome au sein de la république d’Ukraine.

Dmitri Medvedev, alors Président russe et son homologue ukrainien d’alors, Viktor Ianoukovitch, avaient annoncé le maintien après 2017 de la base navale russe implantée en Ukraine, en échange d’une réduction de 30% sur le prix du gaz facturé à Kiev.

Le président russe avait par ailleurs annoncé que ses » partenaires ukrainiens » allaient « recevoir un rabais sur le prix du gaz ». La remise accordée sera de 100 dollars pour un prix fixé à 330 dollars/1.000 mètres cubes. En cas de prix inférieur à ce montant, la facture sera allégée de 30% avait tenu à préciser D.Medvedev, à l’issue de négociations avec M. Ianoukovitch.

En vue de limiter les éventuelles protestations des autres clients de la Russie, l’homme fort du Kremlin avait ajouté que la réduction serait considérée « comme une partie du loyer de la base militaire à Sébastopol ».

Précisons par ailleurs que ce délai de 2017 avait quant à lui été fixé en 1997 – soit donc pour une durée de vingt ans – moyennant le versement par l’armée russe, à la ville de Sébastopol, d’une rente annuelle de 100 millions de dollars (74 millions d’euros).

Rappelons enfin que durant le conflit qui a opposé en 2009, la Russie et la Géorgie, la base russe de Sébastopol s’était révélée stratégique, permettant à Moscou d’envoyer un croiseur en mer Noire afin de contrecarrer des manœuvres de l’Otan.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 01 mars 2014

Partager cet article

Article de

19 commentaires

  1. Elisabeth Studer 2 mars 2014 à 01:50

    Slate.fr :
    [...]Il existe encore un flou sur l’identité réelle des troupes, «venues de nulle part», qui au cours des derniers jours ont pris le contrôle des points névralgiques de la Crimée et de sa capitale Simféropol. Mais grâce à un bloggeur russe Lev Shlosberg, qui écrit pour le journal Pskovskaya Guberniya et est repris par Zero Hedge, on en sait un peu plus sur l’identité de ses soldats russes. Il s’agirait notamment de troupes parachutistes de la 76ème division d’assaut de la garde basée à Pskov qui est considérée comme une unité d’élite.

    Selon l’un des participants à l’opération cité par Lev Shlosberg, des membres de cette 76ème division ont commencé à être déployé sur le territoire ukrainien depuis la fin de la semaine dernière. Au début de cette semaine, une centaine de soldats étaient sur le terrain et les autres ont suivi à partir du jeudi 27 février.

    «Ils sont entièrement armés avec 5000 cartouches par personne, un camion pour 10 soldats et des armes lourdes y compris des lance-flammes. Ils ont pour consigne de ne donner à personne leur localisation géographique. Les casernes rue Margelova à Pskov de la 76ème division parachutistes sont aujourd’hui pratiquement vides», écrit Lev Shlosberg.

    La 76ème division a notamment combattu en Tchétchénie dans les années 1990 et en Ossétie du sud en 2008 pour repousser les troupes georgiennes. Elle comprend trois régiments, le 104ème, le 234ème et le 237ème composés uniquement de troupes professionnelles. Elle est équipée de matériel sophistiqué y compris des missiles et des munitions guidées. La 76ème division aurait également été impliquée dans des préparatifs pour une intervention militaire russe en Syrie.

  2. Elisabeth Studer 2 mars 2014 à 02:21

    MOSCOU, 1er mars – RIA Novosti

    Sur le même sujet
    La chambre haute russe autorise l’envoi de troupes en Ukraine
    Crimée: Ianoukovitch appuie la demande d’aide adressée à Moscou
    Poutine propose au parlement de faire recours à la force en Ukraine
    Kiev invite des observateurs internationaux en Crimée

    Multimédia
    Crimée: Simféropol sous haute tension

    La Russie pourrait rappeler son ambassadeur des Etats-Unis suite à une déclaration agressive du président Barack Obama, a annoncé samedi la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Valentina Matvienko.

    “Nous allons charger le comité international de la chambre haute d’adresser un appel à ce sujet au président russe Vladimir Poutine”, a indiqué Mme Matvienko lors d’une séance extraordinaire du Conseil consacrée à l’envoi des troupes en Ukraine.

    Pendant la séance, le vice-président de la chambre haute Iouri Vorobiev a déclaré: “selon les médias, le président américain Barack Obama a déclaré que la Russie payerait cher pour sa politique. Je considère que cette déclaration du président américain est une menace, qu’il a franchi une ligne rouge et qu’il a offensé le peuple russe. Nous devons exiger que le président russe rappelle son ambassadeur des Etats-Unis”, a indiqué M.Vorobiev.

    Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi que toute violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine jouerait un rôle déstabilisateur. Selon M.Obama, “les Etats-Unis et la communauté internationale confirmeront que toute ingérence militaire en Ukraine aura son prix”.

    Le Conseil de la Fédération a autorisé samedi l’envoi de troupes russes en Ukraine pour y protéger les citoyens russes et les effectifs des Forces armées russes déployés en Crimée conformément à un accord russo-ukrainien.

  3. brazilian steakhouse nyc 24 janvier 2019 à 21:38

    Excellent beat ! I would like to apprentice while you amend your web site, how can i subscribe for a blog web site?
    The account aided me a acceptable deal. I had been a little bit acquainted of this your broadcast provided bright clear idea

  4. brazilian wax spa 25 janvier 2019 à 16:07

    When I originally commented I clicked the “Notify me when new comments are added”
    checkbox and now each time a comment is added I get four emails with the same comment.
    Is there any way you can remove me from that service?
    Thank you!

  5. Karolyn 26 janvier 2019 à 03:54

    Good web site you’ve got here.. It’s hard to find good quality
    writing like yours nowadays. I truly appreciate people like you!
    Take care!!

  6. brazilian steakhouse des moines 26 janvier 2019 à 04:44

    What’s up to every , since I am truly eager of reading this web site’s post to be updated
    daily. It consists of good material.

  7. Ilene 26 janvier 2019 à 06:53

    Greate post. Keep writing such kind of information on your blog.
    Im really impressed by your blog.
    Hi there, You have performed an excellent job.
    I will certainly digg it and personally suggest to
    my friends. I am confident they will be benefited from this website.

  8. Lenora 27 janvier 2019 à 00:20

    Great site you’ve got here.. It’s hard to find high quality writing like
    yours these days. I honestly appreciate people like you! Take care!!

  9. Josefina 27 janvier 2019 à 02:18

    That is true for investment recommendation as effectively.

  10. Peter 27 janvier 2019 à 03:24

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  11. Rudolf 27 janvier 2019 à 06:28

    Fantastic post but I was wondering if you could write a
    litte more on this subject? I’d be very grateful if you could elaborate a little bit further.
    Many thanks!

  12. Randi 27 janvier 2019 à 15:36

    All forms of investments come with certain risks.

  13. Kristin 7 février 2019 à 04:54

    And this is an investment threat worth taking.

  14. Adolfo 8 février 2019 à 07:09

    All kinds of investments come with sure risks.

  15. Bridgett 16 février 2019 à 02:37

    All sorts of investments come with sure risks.

  16. Tracey 17 février 2019 à 01:15

    And this is an investment danger value taking.

  17. Chantal 19 février 2019 à 01:12

    Thanks in your interest in Investment Advice.

  18. Christian 19 février 2019 à 02:22

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  19. Johnathan 19 février 2019 à 17:53

    Hi there just wanted to give you a quick heads up. The words in your content seem
    to be running off the screen in Chrome. I’m not sure if this is a formatting issue or something to do with web browser compatibility but I thought
    I’d post to let you know. The design look great though! Hope you get the issue fixed soon. Cheers