Le Blog Finance

USA : les dépenses des ménages ont dépassé leurs revenus, n’en déplaise à la Fed …

Comme quoi on peut tout dire et tout faire dire aux chiffres. Alors que de brillants communiqués US nous laissent entendre que tout va désormais pour le mieux dans le meilleur des mondes, ou presque – histoire avant tout de semer le doute sur un éventuel fléchissement de la politique de Fed et de faire réagir les places boursières en conséquence ? - les données publiées vendredi par le département du Commerce US indiquent néanmoins que si certes les dépenses des ménages se sont accélérées en octobre aux USA, leurs revenus ont toutefois enregistré une baisse inattendue.

Tant et si bien, qu’après analyse un peu plus fouillée … il s’avère que les ménages américains ont dépensé en octobre plus qu’ils n’avaient gagné.

Et l’on voudrait nous faire croire à une véritable reprise … ? A moins que ce mode de fonctionnement, basé en grande partie sur le crédit, ne soit le fonctionnement nominal des citoyens d’outre Atlantique … Ou que plus encore, les bons du chiffres du chômage et de croissance ne servent avant tout les intérêts des financiers US. Les places boursières variant au grès des incertitudes quant au maintien de la politique actuelle de la Fed .

Rappelons en effet que la banque centrale achète mensuellement l’équivalent de 85 milliards de dollars d’obligations du Trésor et de titres hypothécaires, une politique dite d’assouplissement quantitatif. Objectif affiché : encourager l’investissement et l’emploi.
En tout état de cause, les dépenses ont progressé de 0,3% sur un mois en données corrigées des variations saisonnières, en légère hausse par rapport aux 0,2% enregistrés en septembre, la progression étant conforme à la prévision des analystes.

Mais parallèlement, le revenu des ménages a reculé 0,1% durant le mois d’octobre, conséquence du shutdown et de la baisse des salaires de centaines de milliers de fonctionnaires induite par cette paralysie budgétaire. Rappelons à cet égard, que l’indicateur avait progressé de 0,5% en septembre.

En tout de état de cause, un tel fléchissement aura surpris les analystes, lesquels tablaient au contraire sur une augmentation de 0,3%.

Parallèlement, le revenu disponible des ménages a également chuté en octobre, reculant de 0,2% après avoir progressé de 0,5% en septembre.

Signe de la prudence des ménages, et donc d’une certaine méfiance par rapport à une hypothétique sortie de crise, leur taux d’épargne a grimpé à 5,2% en octobre, ce qui constitue son plus haut niveau depuis près d’un an.

Vendredi, la bourse de WS avait très favorablement réagi à un recul du chômage supérieur aux prévisions, le taux s’affichant à 7% pour la première fois depuis novembre 2008.
Une baisse historique qui avait mis fin au dérapage des cinq séances précédentes.

Reste que si le nombre de chômeurs est tombé à 10,9 millions contre 11,2 millions en octobre, la part de la population active cherchant du travail a progressé de 0,2 point à 63%, signifiant que des chômeurs ont repris leur recherche d’emploi.

Le ministère aura indiqué par ailleurs que le nombre de chômeurs de très courte durée avait chuté de 377 000. Chiffre signifiant ni plus ni moins … que le retour au travail des employés fédéraux contraints de demeurer chez eux pendant la fermeture partielle de l’administration en octobre et … de pointer temporairement au chômage.

Si Jason Furman, président du Cercle des conseillers économiques, s’est félicité des chiffres de l’emploi qui montrent « que la reprise gagne de l’élan », il a également pressé le Congrès de prolonger le programme d’indemnisation des chômeurs de longue durée, lequel arrive à échéance à la fin de l’année. Sans cette prolongation, plusieurs centaines de milliers de chômeurs seront rayés des listes faisant certes tomber le taux de chômage …

Sources : AFP, Reuters

Elisabeth Studer – 7 décembre 2013 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

35 commentaires

  1. retrouvé le retour 8 décembre 2013 à 00:18

    Franchement ce feuilleton façon tv brésilienne, qui tourne depuis le départ des Quantitative easing (QE) de la Federal Machine A Billets (FED) n’a aucun intérêt.
    On peut retourner le problème crée par la surproduction monétaire dans tous les sens pour en déterminer s’il est ou non consommable suivant les rites des principales religions économiques, il va se révéler trivialement empoisonné pour tout le monde.

  2. el gringo 8 décembre 2013 à 00:46

    Pour comprendre la “reprise” américaine, il suffit de regarder le pourcentage des emplois par rapport à la population totale des USA.
    http://research.stlouisfed.org/fred2/series/EMRATIO

  3. el gringo 8 décembre 2013 à 23:30

    Profitant des taux d’intérêt très bas disponibles actuellement, la part de prêts automobiles subprimes dépassent désormais les niveaux d’avant la crise.
    http://www.marketplace.org/topics/economy/are-too-easy-car-loans-next-subprime-disaster

  4. Elisabeth Studer 9 décembre 2013 à 00:23

    merci bcp pour l’info
    je traduis :-)

  5. retrouvé le retour 9 décembre 2013 à 11:43

    Merci également pour l’info,
    De “San Looïs” (prononcé à la mode US), je ne retiens par contre pas grand chose: Les eaux boueuses du fleuve. Un ascenseur entièrement automatique avec des gardes armés jusqu’aux dents pour manoeuvrer les boutons, car les truands avaient inventé un système, lui aussi automatique, pour détrousser dans les étages.
    Un citoyen américain venu à notre secours car une bande d’huluberlus avaient confondu les sonorités du français avec celles de l’espagnol !!!

  6. el gringo 23 décembre 2013 à 22:20

    USA: hausse des revenus des ménages moins forte que prévu.

    Les dépenses des ménages américains ont augmenté comme prévu au mois de novembre, mais le rebond de leurs revenus s’est montré en dessous des attentes.

    Le Département du Commerce a annoncé vendredi une hausse de 0,5% des dépenses des ménages le mois dernier – en ligne avec l’estimation moyenne des économistes, après une augmentation de 0,4% en octobre.

    Après avoir diminué de 0,1% le mois précédent, les revenus des ménages ont quant à eux rebondi de 0,2% en novembre, alors que le consensus visait une progression deux fois plus forte.

    Du fait de cette progression des dépenses plus rapide que celle des revenus, le taux d’épargne des ménages s’est contracté, passant de 4,5% en octobre à 4,2% en novembre.

    Enfin, l’indice des prix PCE a augmenté de moins de 0,1% en données totales, et de 0,1% hors éléments volatils que sont l’alimentation et l’énergie.
    http://www.bfmtv.com/economie/usa-hausse-revenus-menages-moins-forte-prevu-673344.html

  7. retrouvé le retour 24 décembre 2013 à 00:12

    “Du fait de cette progression des dépenses plus rapide que celle des revenus, le taux d’épargne des ménages s’est contracté, passant de 4,5% en octobre à 4,2% en novembre.”

    Et finalement comme dans la chanson ‘et moi et moi et moi avec ..”
    Non seulement nous sombrons aussi, mais la seule raison de notre échec économique est un système de propagande qui n’a aucun sens.
    Pour ce qui est de nos échecs militaires prévisibles en Afrique, toute cette propagande débile fonctionne aussi malheureusement.

  8. Elisabeth Studer 24 décembre 2013 à 19:34

    propagande …. tout à fait cela …. qd je vois les titres des articles et depeches d’agence qu’on nous préselectionne.

  9. Elisabeth Studer 3 février 2014 à 01:38

    USA: les dépenses des ménages augmentent plus vite que leurs revenus

    Washington (awp/afp) – Les dépenses des ménages aux Etats-Unis ont augmenté nettement plus vite que leurs revenus en décembre, nouveau signe du dynamisme de la consommation dans le pays, selon les données publiées vendredi par le département du Commerce.

    Les dépenses ont progressé de 0,4% sur un mois, en données corrigées des variations saisonnières, marquant toutefois une légère décélération par rapport aux +0,6% enregistrés en novembre.

    Elles ont en revanche nettement dépassé les attentes des analystes qui tablaient sur une petite hausse de 0,2%.

    Dans le même temps, le revenu des ménages aux Etats-Unis a stagné en décembre après avoir augmenté de 0,2% au mois précédent, selon les données du ministère.

    Les analystes s’étaient, cette fois, montrés plus optimistes et tablaient sur une progression de l’indicateur de 0,2%.

    Le revenu disponible des ménages est lui aussi resté inchangé en décembre après avoir grappillé 0,1% en novembre.

    Pour soutenir leurs dépenses pendant cette période de fête de fin d’année, les ménages ont donc puisé dans leur réserve, le taux d’épargne personnelle reculant à 3,9% en décembre contre 4,3% en novembre.

    Ces chiffres confirment la bonne tenue de la consommation des ménages qui a progressé de 3,3% au dernier trimestre 2013, sa plus forte hausse depuis trois ans, contribuant à porter la croissance du produit intérieur brut à 3,2% en rythme annualisé, selon les chiffres publiés jeudi par le gouvernement.

    (AWP / 31.01.2014 15h01)

  10. Gwendolyn 26 janvier 2019 à 02:25

    Hi! I know this is sort of off-topic but I had to ask.
    Does operating a well-established website like yours take a large
    amount of work? I am brand new to operating a blog but I
    do write in my journal everyday. I’d like to start a blog so
    I can share my experience and thoughts online. Please let me know if you have any
    suggestions or tips for new aspiring blog owners.
    Thankyou!

  11. Johnette 26 janvier 2019 à 10:39

    Traders do pay direct and oblique costs.

  12. Jennifer 26 janvier 2019 à 12:15

    Contemplate investments that supply quick annuities.

  13. Wilfredo 26 janvier 2019 à 14:13

    And that is an investment threat price taking.

  14. brazil nuts in shell 27 janvier 2019 à 01:34

    Howdy very cool web site!! Guy .. Excellent ..
    Amazing .. I will bookmark your web site and take the
    feeds additionally? I am satisfied to seek out a
    lot of helpful information here within the submit, we need work out extra
    techniques in this regard, thank you for sharing. .
    . . . .

  15. Jami 27 janvier 2019 à 06:39

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  16. Minda 27 janvier 2019 à 20:55

    Thanks on your interest in Investment Advice.

  17. Stephaine 27 janvier 2019 à 22:36

    Monetary advisors business is people enterprise.

  18. Mamie 30 janvier 2019 à 07:45

    Superb blog you have here but I was curious if you
    knew of any community forums that cover the same topics talked
    about here? I’d really love to be a part of community where
    I can get opinions from other knowledgeable individuals that
    share the same interest. If you have any suggestions, please let me
    know. Bless you!

  19. Mamie 30 janvier 2019 à 07:45

    Superb blog you have here but I was curious if you
    knew of any community forums that cover the same topics talked
    about here? I’d really love to be a part of community where
    I can get opinions from other knowledgeable individuals that
    share the same interest. If you have any suggestions, please let me
    know. Bless you!

  20. Mamie 30 janvier 2019 à 07:46

    Superb blog you have here but I was curious if you
    knew of any community forums that cover the same topics talked
    about here? I’d really love to be a part of community where
    I can get opinions from other knowledgeable individuals that
    share the same interest. If you have any suggestions, please let me
    know. Bless you!

  21. Mamie 30 janvier 2019 à 07:47

    Superb blog you have here but I was curious if you
    knew of any community forums that cover the same topics talked
    about here? I’d really love to be a part of community where
    I can get opinions from other knowledgeable individuals that
    share the same interest. If you have any suggestions, please let me
    know. Bless you!

  22. Catherine 2 février 2019 à 19:25

    Hello, I enjoy reading all of your post. I wanted to write a
    little comment to support you.

  23. Bella 4 février 2019 à 01:12

    That is true for funding advice as properly.

  24. Teresita 7 février 2019 à 05:07

    Financial advisors enterprise is folks enterprise.

  25. Shantell 8 février 2019 à 05:38

    Traders do pay direct and oblique prices.

  26. Jamel 9 février 2019 à 04:16

    All sorts of investments include sure dangers.

  27. Wilda 9 février 2019 à 04:49

    All varieties of investments include sure risks.

  28. Rosetta 11 février 2019 à 01:23

    Financial advisors enterprise is folks enterprise.

  29. Evangeline 11 février 2019 à 01:35

    That is true for investment advice as effectively.

  30. Wilfredo 12 février 2019 à 01:55

    That is true for funding advice as well.

  31. Lilliana 15 février 2019 à 03:10

    And this is an investment danger price taking.

  32. Celesta 16 février 2019 à 01:10

    All kinds of investments come with certain risks.

  33. Cathleen 16 février 2019 à 02:45

    And this is an investment danger worth taking.

  34. Shirley 17 février 2019 à 01:28

    And this is an funding risk value taking.

  35. Melanie 19 février 2019 à 01:14

    Monetary advisors enterprise is people enterprise.