Le Blog Finance

Suisse : référendum contre l’achat du Gripen, un moindre mal pour le Rafale ?

Le malheur des uns pourrait-il faire le bonheur des autres ? S’agissant de la bataille acharnée qui oppose actuellement Suédois avec le Gripen et  Français avec le Rafale, en vue d’obtenir un bien précieux contrat avec la Suisse, cela reste tout de même à voir.

Il n’en demeure pas moins qu’un comité libéral “Non au Gripen“ vient de lancer un référendum contre l’achat des 22 avions de combat du suédois Saab. Composé de membres issus du PS, des Verts et du Groupe pour une Suisse sans armée (GssA), il compte rassembler 10’000 signatures sur les 50’000 paraphes nécessaires.

Ses arguments : selon lui, l’achat du Gripen représente un mauvais investissement, de plus il est inutile à la sécurité de la Suisse.

«Pourquoi est-ce qu’on achète le Gripen? A cause des retombées économiques pour l’industrie de l’armement. Donc, on achète un avion inutile et inutilisable à cause de ses basses performances pour aider une industrie en difficulté», a résumé le conseiller national Jacques Neirynck (PDC/VD), lors d’une conférence de presse à Berne le 6 novembre dernier.

En vue de s’opposer à cet achat, la droite s’est rassemblée quant à elle sous une même bannière, portée par les Vert’libéraux. «Il est important qu’il y ait d’autres arguments que ceux de la gauche, qui sont souvent contre l’armée», a souligné à cet égard Roland Fischer, conseiller national (PVL/LU). Or, ce comité interparti le clame haut et fort : ils ne sont ni “contre l’armée, ni contre l’industrie”. Mais contre le gaspillage …Pour eux, dépenser plus de trois milliards pour l’achat du Gripen représentent un mauvais investissement. Ils souhaitent que les investissements s’orientent au contraire vers des “domaines porteurs pour la Suisse” tels que la formation, les énergies renouvelables ou la recherche.  Leur crainte : que les dépenses envisagées conduisent à “réaliser des économies dans d’autres domaines”. Rendant de ce fait encore plus “inutile” l’achat d’un avion de combat supplémentaire.

“Pourquoi acheter de nouveaux avions de combat alors que ceux-ci ne voleraient que les jours ouvrables et pendant les heures de bureaux”, s’interroge également Jacques Neirynck. Lequel considère que “faute de moyens et de personnel, la police du ciel est une illusion.”
Heiner Studer, ancien conseiller national du Parti évangéliste, ajoutant pour sa part que “des rapports de l’armée montrent que les actuels F/A-18 suffisent pour la police de l’air” précisant que le Conseil fédéral avait également confirmé l’information. Pour lui, il convient avant toute chose de mieux redéfinir les priorités et les dangers auxquels l’armée devrait pouvoir faire face.

Rappelons que fin septembre, les sénateurs helvétiques ont – au grand dam du constructeur du rafale – donner leur approbation à l’achat du Gripen, concurrent direct de l’appareil de Dassault. Le Conseil des Etats a ainsi accepté de libérer le crédit de 3,126 milliards de francs suisses (l’équivalent de 2,6 milliards d’euros) en vue d’acquérir 22 avions de combat Gripen au groupe suédois Saab. Lesquels sont destinés à remplacer les F-5 Tiger.

C’est au final, le prix qui aura permis de départager les différents concurrents, le Gripen s’avérant moins coûteux que le Typhoon, conçu par le consortium Eurofighter (BAE, Finmeccanica et EADS ), et le Rafale de Dassault Aviation.

Si l’achat lui-même ne pourra être remis en cause par un vote populaire, ayant été avalisé par le Parlement, le mécanisme de financement pourra néanmoins faire l’objet d’une contestation. Lequel se base sur un fonds alimenté par un prélèvement annuel de 300 millions de francs sur le budget de l’armée, et ce pendant une durée de dix ans.

Il n’en demeure pas moins que le Gripen avait obtenu de mauvaises notes lors de ses évaluations. Lesquelles auraient dû rester confidentielles …. mais ont été publiées par la presse, laquelle a parallèlement mis en doute le processus ayant abouti à la sélection de l’avion de Saab.

Un rapport d’une sous-commission parlementaire avait émis de sérieuses réserves au sujet du contrat Gripen, sans pour autant le remettre en cause. “Le choix de l’appareil opéré par le Conseil fédéral est celui qui comporte le plus de risques – de nature technique, commerciale, politique, financière ou en lien avec le respect du calendrier”, avait-il souligné.

Mais Saab – qui a impérativement du contrat suisse pour continuer le développement de son Gripen – a su faire les concessions qu’il fallait, notamment en matière industrielle, en vue de gagner la bataille …. mais peut-être pas la guerre.

Réservons le mot de la fin à Eric Trappier, le patron de Dassault Aviation, lequel avait déclaré lors d’une audition devant les députés de la commission de la Défense que les Suisses en achetant le Gripen  « admettent eux-mêmes qu’ils se déclassent en division d’honneur. Leur choix stratégique est de faire semblant d’avoir une aviation de combat tout en achetant le modèle le moins cher ». Ajoutant : “tant que l’on ne fait pas la guerre, ce n’est pas très grave”.

Sources : ats, Reuters, AWP, Opex360

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com  – 11 novembre 2013

A lire également :

. Dassault : la Suisse sur le point d’avaliser l’achat du Gripen au détriment du Rafale

. Inde : maintien en service des MiG-21 au détriment du rafale de Dassault

Partager cet article

Article de

19 commentaires

  1. retrouvé le retour 13 novembre 2013 à 19:06

    ” on achète un avion inutile et inutilisable à cause de ses basses performances”.
    La Suisse a actuellement le même problème que d’autres pays qui sont “gros comme des cacaouettes” et veulent faire les malins.
    En dehors du fait que cet avion monomoteur est un pédalo des airs, quand on possède des avions et un territoire gros comme la paume de ma main, on passe son temps a tourner en rond, c’est pas bon pour le moral.
    C’est un peu la même chose avec l’arme atomique, on menace, on menace et finalement on ne maîtrise pas comme cela un voisin énervé. Voir tout un environnement de voisins énervés trop fort depuis bien longtemps pour de bonnes raisons.

    Morale: relire ce qui est écrit plus haut pour bien comprendre !!

    En Suisse, quand on objectait on allait au … de …
    De ce blog je te salue “petit Suisse”, même si tu m’as dit que c’était une expérience positive, parce que tu avais pu “voir la prison de l’intérieur et prendre tes livres”.

  2. Betsy 24 janvier 2019 à 22:51

    Howdy! I could have sworn I’ve been to this blog before but after browsing
    through many of the articles I realized it’s new to me.

    Nonetheless, I’m certainly happy I discovered it and I’ll be bookmarking it and checking
    back regularly!

  3. Gay 26 janvier 2019 à 01:30

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  4. Kristofer 26 janvier 2019 à 16:45

    A financial advisor is your planning associate.

  5. Juliana 27 janvier 2019 à 00:29

    Thanks for finally talking about >Suisse : référendum contre l’achat
    du Gripen, un moindre mal pour le Rafale ? – Le Blog Finance <Liked it!

  6. brazilian wax kit 5 février 2019 à 17:23

    I’ve read some just right stuff here. Certainly value bookmarking for revisiting.
    I wonder how a lot effort you put to make this kind of fantastic informative website.

  7. Liza 7 février 2019 à 03:08

    Traders do pay direct and oblique costs.

  8. Freddie 7 février 2019 à 07:54

    Now it’s time to choose your particular investments.

  9. important link 7 février 2019 à 22:31

    I just want to mention I am just newbie to blogging and actually liked you’re web-site. Almost certainly I’m planning to bookmark your site . You really have superb posts. Many thanks for revealing your web site.

  10. Bernadette 9 février 2019 à 02:45

    Financial advisors business is individuals business.

  11. John Deere Service Manuals 11 février 2019 à 19:15

    I enjoy you because of your whole work on this blog. My daughter loves engaging in research and it’s really simple to grasp why. Most people know all of the compelling way you give vital items by means of the web blog and invigorate participation from the others on that subject matter while our own girl is always discovering a whole lot. Take pleasure in the remaining portion of the year. You’re carrying out a powerful job.

  12. Ramona 15 février 2019 à 02:28

    All sorts of investments include certain dangers.

  13. Fermin 15 février 2019 à 02:54

    Thank you to your interest in Investment Recommendation.

  14. Dagmar Mercy 15 février 2019 à 15:24

    The template needs to accommodate text as well as some videos. Any apt ready templates in Joomla?.

  15. Del 16 février 2019 à 01:19

    Contemplate investments that supply instant annuities.

  16. Gilda 16 février 2019 à 01:44

    Thanks to your interest in Investment Recommendation.

  17. Naomi 16 février 2019 à 02:01

    Now it’s time to choose your particular investments.

  18. Trinidad Bachrodt 16 février 2019 à 11:30

    Fact: 99 of all articles and website content online is regurgitated and rewritten material from some original piece of literary or artistic work.. . So, isn’t it true about web content copyright that as long as you reword or rewrite a piece of content from a site’s copy online, then it’s not theft or copyright infringement?.

  19. John Deere Service Manuals 19 février 2019 à 15:18

    I gotta bookmark this web site it seems invaluable handy